le 29/12/2017 à 20h03

ASSE : Ruffier lourdement suspendu, les Verts contre-attaquent !

Ruffier a été exclu par M. Delerue
48 heures après l'annonce de la suspension pour 4 matchs de son gardien Stéphane Ruffier, l'AS Saint-Etienne a indiqué vendredi qu'elle fait appel de cette décision de la Ligue de Football Professionnel jugée «disproportionnée».

Voilà une décision qui ne passe pas du côté de l'AS Saint-Etienne. Mercredi, la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel n'a pas eu la main légère avec le gardien des Verts, Stéphane Ruffier.

En effet, le portier de 31 ans a été condamné à quatre matchs de suspension après avoir été expulsé face à l'AS Monaco (0-4) en Ligue 1 le 15 décembre dernier. Ce soir-là, le natif de Bayonne s'était emporté en intimidant l'arbitre assistant après un but accordé à Fabinho, qu'il pensait à tort en position de hors-jeu. Ce vendredi, les Stéphanois dénoncent une sanction «disproportionnée» et annoncent qu'ils vont faire appel.

L'ASSE dénonce d'autres «gestes inappropriés et impunis»

«Le geste de Stéphane Ruffier ne peut être considéré comme un acte d'intimidation. (…) Sa réaction ne peut être aussi sévèrement sanctionnée alors que des contestations beaucoup plus véhémentes et des gestes inappropriés sont récemment restés impunis», déplorent les Verts dans un communiqué. Il s'agit d'une référence claire au latéral gauche du grand rival, l'Olympique Lyonnais, Fernando Marçal, qui avait poussé un arbitre assistant au visage sans pour autant être sanctionné le 3 décembre face à Caen (2-1).

La ligne de défense des Verts

De son côté, avec son physique imposant, le gardien des Verts a certainement intimidé l'arbitre en se précipitant vers lui, mais il ne l'a ni bousculé, ni insulté, comme le souligne l'ASSE. «Stéphane Ruffier n'a pas tenu de propos blessants, grossiers ou injurieux à l'égard de l'arbitre assistant. C'est bien son statut de capitaine qui l'a encouragé à signaler une situation de hors-jeu qui lui paraissait évidente. (…) Il s'agit de la première expulsion de Stéphane Ruffier en 394 matchs de compétitions nationales. Depuis le début de sa carrière, le gardien de l'ASSE a toujours respecté le corps arbitral et fait preuve d'un comportement exemplaire», a fait remarquer le club forézien. Actuellement 16e de Ligue 1 et sans victoire depuis 10 matchs en championnat, Saint-Etienne espère que ces arguments feront mouche afin que la sanction qui frappe son dernier rempart soit réduite…

 Ce que Ruffier a dit à l'arbitre assistant

Selon vous, la LFP doit-elle réduire la sanction infligée à Ruffier ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous…

Par Romain Lantheaume, le 29/12/2017 à 20h03