le 10/01/2018 à 20h52

Rennes à l'arraché ! - Débrief et NOTES des joueurs (Rennes 4-2 Toulouse)

Rennes en demies 5 ans après !
Rejoint deux fois au score et longtemps dominé en seconde période, Rennes a profité de la malchance de la défense de Toulouse pour valider son billet pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue ce mercredi (4-2).

Rennes a eu chaud mais les Bretons, rejoints deux fois au score, sont repartis de l'avant en éliminant Toulouse (4-2) ce mercredi en quart de finale de la Coupe de la Ligue au terme d'un match riche en rebondissements.

Profitant du mauvais alignement de la défense des visiteurs, les Rennais se procuraient la première occasion mais Mubele jouait mal le coup en frappant sur Lafont. Désireux de se racheter devant leur public après leur déconvenue de dimanche face au Paris Saint-Germain (1-6) en Coupe de France, les hommes de Sabri Lamouchi poussaient et finissaient par ouvrir le score après un coup de billard dans la surface qui débouchait sur un but contre son camp de Yago (1-0, 28e).

Toulouse ne lâche rien... Rennes non plus !

Pas découragés par ce coup du sort, les Toulousains réagissaient et dans la foulée, Gradel réclamait un penalty. Malgré le recours à la vidéo, l'arbitre lui refusait. Sur le ralenti pourtant, Gélin semble bien marcher sur le pied de l'Ivoirien… Dans la foulée, Diallo devait s'employer pour détourner le tir de l'ancien Stéphanois. Mieux dans le match, le TFC concrétisait son regain de forme en égalisant par Sylla d'une frappe à ras-de-terre (1-1, 40e). Une joie de courte durée car les Bretons reprenaient l'avantage aussitôt grâce à Bourigeaud, servi par Khazri, qui marquait à bout portant en tirant profit d'une défense toulousaine à l'arrêt (2-1, 42e).

Les Rennais punis...

A l'image de cette volée d'Imbula claquée par Diallo avant la pause, les hommes de Pascal Dupraz ne lâchaient rien et prenaient clairement le jeu à leur compte au retour des vestiaires. Malgré une première alerte avec un poteau d'Imbula, les Rennais semblaient se plier à cette domination et la sanction ne tardait pas. Tout juste entré en jeu, Sanogo héritait du ballon après une tête de Diop sur le poteau et l'ancien Gunner égalisait à bout portant (2-2, 63e).

Hunou, quelle entrée !

En face, c'est un autre entrant, Ismaila Sarr, qui avait la balle de match mais le Sénégalais tirait sur Lafont ! Rennes disposait d'une nouvelle opportunité dans les dernières minutes mais Khazri enroulait trop sa frappe. Finalement, la délivrance intervenait sur un coup-franc de Bourigeaud qu'Amian stoppait insuffisamment permettant à Hunou de redonner l'avantage à bout portant (3-2, 86e). Après une bourde de Lafont, l'entrant mettait définitivement les siens à l'abri en s'offrant le doublé dans le temps additionnel (4-2, 90e+3). Cinq ans après, revoilà les Bretons en demi-finale de Coupe !

La note du match : 7,5/10

Un très joli quart de finale ! Entre la partie rythmée, les six buts et les multiples rebondissements, les supporters du Roazhon Park n'ont pas eu le temps de s'ennuyer tout au long de ce match à suspense. Et ils ont renvoyé l'ascenseur en proposant de l'ambiance en tribunes.

Les buts :

- D'une longue ouverture, Gélin lance Khazri côté gauche. Le Tunisien efface Yago et s'infiltre dans la surface avant de servir André. Le capitaine rennais bute sur Lafont mais le ballon revient sur le genou de Yago qui marque contre son camp (1-0, 22e).

- Somalia s'arrache pour récupérer un ballon. Il transmet à Gradel. L'Ivoirien centre en retrait pour Sylla qui reprend instantanément d'une frappe en retrait du gauche qui passe à gauche d'un Diallo pas assez réactif (1-1, 40e).

- Gourcuff lance Khazri dans le dos de la défense adverse côté droit. Le Tunisien centre pour Bourigeaud qui arrive à toute vitesse et redonne l'avantage en se jetant du droit à bout portant (2-1, 42e).

- Sur un coup-franc de Durmaz, Jullien remet de la tête pour celle plongeante de Diop qui trouve le poteau. Le ballon revient sur Sanogo, esseulé dans la surface, qui égalise dans le but vide (2-2, 63e).

- Dans la surface, Amian stoppe un coup-franc de Bourigeaud du genou. Hunou traîne par là et récupère le ballon pour marquer du droit dans le but vide face à un Lafont surpris (3-2, 86e).

- Après une relance totalement ratée de Lafont, Hunou se saisit du ballon. Il bute une première fois sur le portier toulousain mais le ballon revient sur lui et il tire victorieusement au ras du poteau gauche, Somalia prolongeant le ballon dans son but (4-2, 90e+3).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Adrien Hunou (7,5/10)

Entré à la 82e minute à la place d'un Yoann Gourcuff très effacé pour son retour, le milieu de terrain aura été le héros de cette qualification bretonne en signant le but du 3-2 plein d'opportunisme puis en s'offrant un doublé (ce second but pourrait être attribué au Toulousain Somalia contre son camp) dans le temps additionnel. Une entrée déterminante !

RENNES :

Abdoulaye Diallo (4) : aligné pour ce match de Coupe, le gardien sénégalais n'a pas spécialement marqué des points ce soir en ne se montrant pas très réactif sur le but de Sylla. Sauvé par son poteau après la pause, il réalise néanmoins deux bons arrêts en première période face à Gradel et Imbula.

Hamari Traoré (5,5) : de retour de suspension, le latéral droit malien a rendu une copie sobre mais efficace. Peu inquiété défensivement, l'ancien Rémois a participé au jeu de son équipe même s'il a attendu la fin de match pour réellement prendre son couloir.

Jérémy Gelin (6) : un bon match pour le jeune défenseur central avec plusieurs interventions salvatrices comme ce retour dans la surface devant Gradel. Seul son tacle litigieux devant l'Ivoirien en première période aurait peut-être pu être sanctionné d'un penalty.

Joris Gnagnon (5) : un match sans histoire pour le défenseur central ivoirien qui a fait parler sa puissance dans les duels.

Rami Bensebaini (6) : à nouveau aligné comme latéral gauche, l'Algérien a livré une belle prestation. Intraitable dans son couloir, il est plusieurs fois venu prêter main forte à sa charnière centrale. Offensivement, il a aussi signé des montées intéressantes avec de bonnes passes. Dommage qu'il baisse de rythme en seconde période.

Benjamin André (5,5) : un match comme d'habitude généreux du capitaine rennais avec beaucoup d'activité à la récupération et un apport décisif sur le premier but. Défensivement, il a quand même eu tendance à passer au travers sur les occasions toulousaines les plus chaudes.

James Lea Siliki (5) : match moyen pour le jeune milieu de terrain, assez discret dans l'entrejeu même s'il a de temps à autre tenté d'apporter offensivement.

Benjamin Bourigeaud (6) : auteur du deuxième but rennais et à l'origine de celui de la victoire, l'ancien Lensois a percuté même s'il a fait preuve d'inconstance durant le match. Il a parfois eu trop tendance à forcer ses frappes malgré sa qualité dans ce domaine. Remplacé par Mexer (non noté) à la 89e minute.

Yoann Gourcuff (4,5) : retour difficile pour le meneur de jeu breton ! Fantomatique en début de match, l'ancien Bordelais a eu du mal à se positionner et à recevoir le ballon. Un peu plus présent en seconde période. Malgré tout, le Rennais se distingue sur plusieurs actions-clés et il est avant-dernier passeur sur le deuxième but breton. Remplacé à la 82e minute par Adrien Hunou (7,5), auteur d'une entrée déterminante (lire le commentaire ci-dessus).

Firmin Mubele (5) : deux façons de voir le match du Congolais. D'un côté, l'ailier n'a pas ménagé sa peine, multipliant les courses et faisant des différences grâce à sa vitesse. Mais le Breton a aussi fait preuve d'un déchet technique important, à l'image de ce tir expédié sur Lafont en début de rencontre. Remplacé à la 62e minute par Ismaila Sarr (non noté), mis en échec par Lafont.

Wahbi Khazri (7) : même si Rennes recherche un avant-centre de métier durant ce mercato, le Tunisien continue de donner satisfaction dans ce rôle de faux numéro neuf. Très disponible et particulièrement inspiré dans ses choix, l'ancien Bordelais a été dans tous les bons coups ce soir en décrochant régulièrement. A l'origine du premier but, il sert superbement Bourigeaud sur le deuxième. Dommage qu'il loupe sa frappe en fin de partie.

TOULOUSE :

Alban Lafont (4) : le gardien toulousain ne peut rien sur les trois premiers buts encaissés mais il se troue sur le 4ème avec une relance complètement ratée. Plus inspiré plus tôt face à Mubele et Sarr même si les deux Rennais lui ont surtout tiré dessus…

Steeve Yago (4) : malheureux, le latéral droit toulousain ouvre le score contre son camp (après avoir déjà été éliminé sur cette action). Malgré quelques bonnes montées, le Burkinabè a eu tendance à souffrir de plus en plus au fil du match. Remplacé à la 53e minute par Jimmy Durmaz (non noté).

Issa Diop (5) : malgré une prestation d'ensemble correcte, le défenseur central s'est parfois laissé endormir sur les occasions rennaises, à l'image du deuxième but breton, sur lequel il est trop apathique. Auteur d'une tête sur le poteau qui aboutit au but du 2-2.

Christopher Jullien (5,5) : même si la défense toulousaine a pris l'eau, le défenseur central a fait son match avec beaucoup de bonnes anticipations.

Kelvin Adou (4,5) : le latéral gauche joue de malchance sur le troisième but rennais, celui qui coûte cher puisqu'il ne repousse pas suffisamment la frappe de Bourigeaud et permet à Hunou de donner un avantage définitif à Rennes. Dommage car il faisait son match jusqu'à présent.

Somália (5) : percutant par moments, plus effacé à d'autres, le milieu de terrain toulousain a posé des soucis à la défense rennaise malgré son inconstance.

Ibrahima Sangaré (4,5) : match assez discret du milieu de terrain ivoirien qui se signale par une perte de balle dangereuse en fin de partie.

Gianelli Imbula (6) : dans la bataille de l'entrejeu, l'ancien Marseillais a livré un match d'abord assez moyen, se retrouvant parfois chahuté. Mais il est progressivement monté en puissance pour dicter sa loi. Offensivement, le milieu de terrain a apporté le danger mais Diallo a claqué sa reprise puis il a trouvé le poteau.

Issiaga Sylla (5,5) : beaucoup d'envie et de vivacité de la part du milieu de terrain guinéen, mais celui-ci a eu tendance à se montrer très brouillon, pas face au but toutefois puisqu'il signe le but du 1-1.

Max-Alain Gradel (6,5) : le principal détonateur côté TFC. Percutant et mobile, l'Ivoirien a donné le tournis aux défenseurs rennais. En colère après un penalty litigieux non sifflé sur lui, l'ancien Stéphanois joue les passeurs décisifs pour Sylla sur le premier but toulousain. Dommage qu'il ait souvent du mal à lâcher le ballon. Remplacé à la 78e minute par Corentin Jean (non noté).

Ola Toivonen (4) : match assez compliqué pour l'attaquant du TFC, qui a eu peu de ballons et qui a surtout tenté d'exister dans un rôle de pivot, sans grand succès. Remplacé à la 59e minute par Yaya Sanogo (non noté), auteur de la seconde égalisation juste après son entrée en jeu.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Coupe de la Ligue sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

RENNES 4-2 TOULOUSE (mi-tps: 2-1) - FRANCE - Coupe de la Ligue / 1/4
Stade : Roazhon Park - 16.766 spectateurs - Arbitre : Benoît Millot

Buts : S. Yago (21e, csc) B. Bourigeaud (42e) A. Hunou (86e) A. Hunou (90+2e) pour RENNES - Issiaga Sylla (40e) Y. Sanogo (63e) pour TOULOUSE
Avertissements : R. Bensebaini (68e), A. Diallo (90e), pour RENNES - Issiaga Sylla (82e), I. Diop (85e), C. Jean (88e), pour TOULOUSE

RENNES : A. Diallo - H. Traoré, J. Gelin, J. Gnagnon, R. Bensebaini - B. André, J. Lea Siliki - B. Bourigeaud (Mexer, 89e), Y. Gourcuff (A. Hunou, 83e), N. Mubele (I. Sarr, 62e) - W. Khazri

TOULOUSE : A. Lafont - S. Yago (J. Durmaz, 53e), I. Diop, C. Jullien, K. Amian - Somália, I. Sangaré, G. Imbula, Issiaga Sylla - M. Gradel (C. Jean, 78e) - O. Toivonen (Y. Sanogo, 59e)

Premier match en 2018 compliqué pour Gourcuff…

Hunou célébré après le but du 3-2 pour Rennes (86e)

Le héros Hunou savoure la qualification !

Pascal Dupraz et le TFC terminent frustrés

 

Par Romain Lantheaume, le 10/01/2018 à 20h52