le 25/01/2018 à 23h01

Strasbourg noircit un peu plus la saison de Lille - Débrief et NOTES des joueurs (RCSA 2-1 LOSC)

Da Costa a encore une fois été décisif pour le RCSA.
A l'occasion des 16es de finale de la Coupe de France, Strasbourg s'est imposé contre Lille (2-1) ce jeudi. Un succès mérité pour les Alsaciens, qui retrouveront Grenoble (National) au prochain tour.

Mal en point en Ligue 1, Lille avait une belle occasion de retrouver le sourire, ce jeudi soir, lors des 16es de finale de la Coupe de France. Mais sur la pelouse de Strasbourg, les Dogues ont confirmé qu'ils allaient vivre une saison difficile jusqu'au but en s'inclinant (1-2). Une victoire méritée pour la formation alsacienne, qui affrontera Grenoble (National) au prochain tour.

Sur une pelouse à la limite du praticable, les Alsaciens entraient mieux dans la partie en se lançant sans calcul à l'assaut du but de Koffi. Mais les Nordistes, bien en place, ne se laissaient pas déborder et posaient calmement le jeu, plus cohérent au fil des minutes. Cependant, ni les Dogues, ni les Strasbourgeois, ne parvenaient à se créer des occasions franches.

Da Costa, encore lui

Sur sa première percée, Gonçalves arrivait tout de même à faire la différence en servant Da Costa. Plein de sang-froid, l'ailier cap-verdien crucifiait Koffi à bout portant (1-0, 31e). Un but cruel pour les hommes de Christophe Galtier, dès lors beaucoup plus offensifs. Mais les intentions ne suffisaient pas et dans une enceinte de la Meinau particulièrement animée, les locaux se montraient très sereins jusqu'à la pause.

Un retour de la pause très intense

Dès le retour des vestiaires, Lille coulait. Bien servi par Da Costa, Saadi doublait la mise d'un extérieur du pied droit (2-0, 48e). L'Algérien n'était pas loin du troisième but quelques instants plus tard mais Koffi réalisait une parade monumentale sur sa tête à bout portant. Une intervention décisive puisque dans la foulée, Bissouma réduisait l'écart au score après un superbe slalom suivi d'une frappe puissante sur la droite de Kamara (2-1, 54e).

Kamara préserve l'avance du RCSA

Le gardien du RSCA sauvait même son camp sur une occasion de Ponce dix minutes plus tard avant de s'imposer sur une tentative lointaine de Mendes. Deux interventions cruciales qui ont permis à Strasbourg de bien gérer la fin de match, durant laquelle Koné et ses partenaires n'ont finalement pas tremblé. La belle saison se poursuit pour le club promu, qui retrouvera Grenoble au prochain tour. Lille, de son côté, va vite devoir passer à autre chose.

La note du match : 6/10

Sur une pelouse très difficile, les deux équipes ont eu du mal à produire du beau jeu mais n'ont jamais renoncé. Après une première période moyenne, le rythme a été plus soutenu au retour des vestiaires avec un spectacle plus plaisant. A noter une nouvelle fois la belle ambiance à la Meinau.

Les buts :

- Côté droit, Gonçalves réalise une percée et remonte une vingtaine de mètres. Le milieu alsacien sert Da Costa sur sa gauche, positionné à l'entrée de la surface. L'ailier a du mal à contrôler son ballon, qu'il parvient toutefois à garder dans les pieds avant de crucifier Koffi à bout portant, entre les jambes (1-0, 31e).

- Sur un mauvais renvoi de Mendyl, le ballon est récupéré par le RCSA. Lancé sur le côté droit, Da Costa a tout le loisir de centrer dans la boîte en direction de Saadi. En déséquilibre, l'attaquant algérien parvient à placer un extérieur du pied en extension sur lequel Koffi est trop court (2-0, 48e).

- Servi dans l'axe, Bissouma élimine deux Alsaciens avant d'enchaîner avec une énorme frappe à mi-hauteur à l'entrée de la surface. Le ballon file tout droit dans le petit filet droit de Kamara, complètement battu sur ce coup (2-1, 54e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Nuno Da Costa (7,5/10)

Comme souvent ces dernières semaines, l'ailier alsacien s'est montré percutant. Il a débloqué la situation en ouvrant la marque dans une position axiale avant d'offrir le but du break à Saadi après la pause. Un match plein, une fois de plus. Remplacé à la 74e minute par Martin Terrier (non noté).

STRASBOURG :

Bingourou Kamara (6,5) : un match propre du gardien alsacien, très rassurant sur sa ligne. Il ne peut rien sur la frappe surpuissante de Bissouma et sort deux belles parades sur des tentatives de Ponce puis Mendes. Solide.

Dimitri Foulquier (6) : l'ancien joueur de Rennes a livré un match particulièrement solide. Difficile à bouger défensivement, il s'est permis quelques montées dans son couloir droit qui auraient pu faire mal.

Bakary Koné (6) : solide, le capitaine strasbourgeois a tenu son rang. Il a rarement été débordé par les timides attaquants lillois.

Yoann Salmier (6) : même constat pour son partenaire de la charnière défensive, qui a tenu son poste. Un match propre pour lui aussi.

Ernest Seka (5) : le latéral gauche a été peu en vue dans son couloir. Il a eu quelques difficultés devant Araujo en première période.

Anthony Gonçalves (6,5) : un bon match du milieu alsacien. Son repli défensif a été intéressant mais surtout, c'est lui qui crée le décalage sur l'ouverture du score du RCSA grâce à sa passe décisive très inspirée pour Da Costa. Remplacé à la 60e minute par Dimitri Liénard (non noté).

Vincent Nogueira (5,5) : le milieu de terrain a livré un match globalement moyen. Il a souvent eu du mal face à la puissance physique de ses homologues lillois.

Jeremy Grimm (6) : rapidement averti pour un vilain tacle sur Bahlouli, le milieu de terrain a dû jouer avec le frein. Ce qui ne l'a pas empêché de tirer son épingle du jeu en se montrant solide dans l'entrejeu.

Nuno Da Costa (7,5) : lire commentaire ci-dessus.

Idriss Saadi (6,5) : après un début de saison raté, l'Algérien se devait de marquer des points ce soir. Il a globalement réussi son match en doublant la mise juste après la pause. Il aurait même pu inscrire un second but quelques instants plus tard mais Koffi s'est parfaitement détendu pour l'en empêcher. Mobile et disponible, il a été au niveau.

Stéphane Bahoken (5) : le buteur alsacien a été moins en vue qu'à l'accoutumée. Il a réalisé un gros travail sur le front de l'attaque sans toutefois se montrer en réussite. Remplacé à la 85e minute par Keny Lala (non noté).

LILLE :

Kouakou Herve Koffi (4) : un match rageant pour le gardien remplaçant du LOSC. Il est fébrile sur les deux buts encaissés mais remet les siens dans la partie en sortant une parade monumentale devant Saadi. Insuffisant, finalement.

Kouadio-Yves Dabila (4,5) : une partie quelconque. Il a réalisé deux belles montées en début de match avant de disparaître.

Ibrahim Amadou (6) : encore une fois un des seuls Lillois à avoir véritablement le niveau requis. Il sauve plusieurs situations chaudes en seconde période.

Junior Alonso (4,5) : toujours aussi décevant, le Paraguayen. Pas assez agressif, il est coupable d'un marquage trop lâche sur le but de Saadi.

Hamza Mendyl (3,5) : match très moyen du latéral gauche marocain. Après 15 bonnes premières minutes, il a peu à peu disparu jusqu'à son erreur de relance après la pause qui coûte le second but alsacien.

Yves Bissouma (6) : un des meilleurs Lillois ce soir. Il a été un des seuls à casser les lignes grâce à ses percées souvent incisives. C'est d'ailleurs sur l'une d'entre-elles qu'il réduit l'écart au score avec une frappe surpuissante à mi-hauteur.

Boubakary Soumaré (5) : pas transcendant, il a fait ce qu'il a pu dans l'entrejeu. Quelques belles sorties de balle mais rien de bien fringant dans l'ensemble. Remplacé à la 87e minute par Imad Faraj (non noté).

Anwar El Ghazi (4,5) : décevant, le Néerlandais. Il a réussi à réaliser quelques différences mais sans jamais finir ses actions. Une prestation frustrante pour lui mais également pour les supporters lillois.

Farès Bahlouli (4,5) : dans une position de meneur de jeu, l'ancien Lyonnais s'est montré trop irrégulier. On sent qu'il a beaucoup de ballon mais il en fait parfois trop pour briller. Dommage. Remplacé à la 74e minute par Thiago Mendes (non noté).

Luiz Araujo (4) : c'est souvent la même chose avec le Brésilien : il percute mais a un mal fou à terminer ses actions. Surtout, son manque de puissance est un vrai handicap face à des défenses bien regroupées qui n'hésitent jamais à jouer dur. Remplacé à la 69e minute par Nicolas Pépé (non noté).

Ezequiel Ponce (4) : l'attaquant prêté par l'AS Rome a eu du mal à exister ce soir. Seul en pointe, l'Argentin n'a pas du tout été servi par ses partenaires, qui ont souvent réalisé le mauvais choix. Une seule occasion à se mettre sous la dent peu après l'heure de jeu. C'est très maigre.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Coupe de France sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

STRASBOURG 2-1 LILLE (mi-tps: 1-0) - FRANCE - Coupe de France / 16e
Stade : Stade de la Meinau - 10.097 spectateurs - Arbitre : Clément Turpin

Buts : Nuno Da Costa (31e) I. Saadi (48e) pour STRASBOURG - Y. Bissouma (54e) pour LILLE
Avertissements : J. Grimm (27e), pour STRASBOURG - E. Ponce (55e), H. Mendyl (79e), pour LILLE

STRASBOURG : (K. Lala, 86e)S. Bahoken, D. Foulquier, (D. Liénard, 60e)A. Gonçalves, J. Grimm, B. Kamara, Bakary Koné, V. Nogueira, I. Saadi, Y. Salmier, E. Seka, (M. Terrier, 74e)Nuno Da Costa,

LILLE : J. Alonso, I. Amadou, F. Bahlouli (Thiago Mendes, 74e), Y. Bissouma, K. Dabila, A. El Ghazi, K. Koffi, H. Mendyl, E. Ponce, B. Soumaré (I. Faraj, 88e), Luiz Araujo (N. Pépé, 68e),

Da Costa a débloqué la situation pour le RCSA

Saadi, le second buteur alsacien, félicité par ses partenaires

La déception des Lillois au coup de sifflet final

Par Youcef Touaitia, le 25/01/2018 à 23h01