le 30/01/2018 à 09h23

Bordeaux : Nicklas Bendtner, une piste qui fait débat...

Bendtner est dans le viseur de Bordeaux.
A la recherche d'un attaquant, les Girondins de Bordeaux songent à Nicklas Bendtner. Le buteur de Rosenborg a réalisé une belle saison en Norvège, mais de nombreuses interrogations peuvent refroidir le club aquitain.

Avant la fermeture du marché des transferts, mercredi à minuit, les Girondins de Bordeaux espèrent attirer un avant-centre. «Je ne sais pas si nous allons y arriver» , confiait dimanche le président du directoire de M6, actionnaire principal du club, Nicolas de Tavernost, après les échecs Aleksandar Mitrovic, Martin Braithwaite et Diafra Sakho, finalement parti à Rennes. Mais une nouvelle piste est à l'étude.

Un prêt de Bendtner envisagé

Selon L'Equipe et Sud Ouest, le club aquitain songe à l'attaquant de Rosenborg, Nicklas Bendtner (30 ans), pour un prêt. Un nom soufflé par le camp de Gustavo Poyet, le nouvel entraîneur bordelais. Sous contrat jusqu'en décembre 2019, l'ancien joueur d'Arsenal, passé aussi par la Juventus Turin et Wolfsburg, a terminé meilleur buteur du championnat norvégien avec 19 buts.

L'international danois (79 sélections, 30 buts) souhaite profiter de ce rebond réussi en Norvège pour rejoindre un championnat plus huppé à moins de six mois de la Coupe du monde en Russie, à laquelle participera le Danemark, présent dans le groupe de la France. La Ligue 1 peut répondre à ses attentes. Problème, L'Equipe assure que le natif de Copenhague ne fait pas l'unanimité parmi les dirigeants bordelais.

Bendtner, un réel apport ?

Bendtner est poursuivi par une réputation peu flatteuse en raison de ses nombreuses frasques extrasportives tout au long de sa carrière. De plus, ses performances ces dernières années en Serie A (1 but en 9 matchs avec la Juve), en Bundesliga (3 buts en 31 matchs avec Wolfsburg), et même en Championship (2 buts en 15 matchs avec Nottingham Forest), peuvent faire hésiter les Bordelais. Il y a aussi la question de sa condition physique.

Bendtner n'a plus joué en match officiel depuis le 7 décembre, en Ligue Europa, puisque le championnat s'est terminé en novembre en Norvège. Bordeaux tentera-t-il le pari malgré toutes ces interrogations alors que Poyet a tout de même des solutions en attaque pour terminer la saison avec uniquement le championnat à disputer ? Réponse dans les prochaines 48 heures.

Selon vous, Bordeaux doit-il tenter le pari Bendtner ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...

Par Romain Rigaux, le 30/01/2018 à 09h23

Ça a fait le BUZZ depuis 2 jours