le 04/02/2018 à 21h53

Barça : Piqué s'offre une nouvelle polémique en Espagne

Gerard Piqué a été sifflé au Stade Cornellà-El Prat.
Déjà critiqué en Espagne pour sa prise de position en faveur de l'indépendance de la Catalogne, Gerard Piqué est de nouveau ciblé. Cette fois, c'est l'Espanyol Barcelone et son public qui s'en prennent au défenseur central du Barça.

Gerard Piqué (31 ans) ne peut pas s'en empêcher. Toujours aussi provocateur, le défenseur central du Barça avait taclé l'Espanyol Barcelone après leur confrontation en Coupe du Roi le mois dernier. En effet, l'ancien Mancunien avait nommé le rival «l'Espanyol de Cornellà» . Cornellà, situé dans la banlieue de Barcelone, étant la ville du stade du deuxième club barcelonais depuis 2009.

Piqué répond aux sifflets

Bien évidemment, l'Espanyol n'avait pas aimé. Alors ce dimanche, Piqué a été sifflé par le Stade Cornellà-El Prat sur chaque ballon touché. Mais devinez qui a arraché l'égalisation (1-1) pour les Blaugrana à la 82e minute ? Eh oui, c'est bien le joueur formé à la Masia qui marquait de la tête, et qui ne se gênait pas pour demander au public de se taire avec un doigt sur la bouche. Un geste considéré comme un manque de respect.

«Le manque de respect, c'est le fait de me dénoncer pour avoir dit «l'Espanyol de Cornellà» et pas ceux qui insultent ma famille, a réagi l'international espagnol en zone mixte. Ça, c'est un manque de respect. C'est le minimum que je puisse faire après tout ça.» Sauf que Piqué ne s'est pas contenté du minimum et en a rajouté une couche sur le club voisin.

Le Blaugrana provoque encore

«Ils s'éloignent de plus en plus de Barcelone. Ils sont à Cornellà et ils ont un propriétaire chinois» , a lâché le roc du Barça, immédiatement repris de volée par Quique Sanchez Flores. «Un joueur ne peut pas faire taire des supporters et encore moins les nôtres» , a répondu l'entraîneur de l'Espanyol Barcelone à Piqué, qui a trouvé le moyen de se faire des ennemis en Catalogne.

Que pensez-vous de la polémique concernant Piqué ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.

Par Eric Bethsy, le 04/02/2018 à 21h53

Ça a fait le BUZZ depuis 2 jours