le 04/02/2018 à 23h05

Mené 2-0 et réduit à dix, Monaco punit Lyon ! - Débrief et NOTES des joueurs (ASM 3-2 OL)

Lopes vient de marquer le but de la victoire (3-2, 88e).
L'AS Monaco est venue à bout de l'Olympique Lyonnais (3-2) ce dimanche soir dans le choc de la 24e journée de Ligue 1. L'OL a pourtant joué toute la seconde période en supériorité numérique.

Dans une rencontre très mal embarquée, l'AS Monaco est parvenue à s'imposer contre l'Olympique Lyonnais (3-2) ce dimanche soir lors de la 24e journée de Ligue 1. Une semaine après sa défaite contre Bordeaux, Lyon signe une véritable contre-performance.

La formation de Bruno Genesio a très bien débuté son match avant d'être rattrapé au score. Et à onze contre dix pendant toute la seconde période, les Gones n'ont jamais été dangereux avant de se faire punir en fin de match.

Lyon démarre fort

Dans un début de match globalement équilibré, Mariano débloquait la situation d'un tir à 30 mètres. Légèrement dévié par Tielemans, le ballon prenait une trajectoire qui trompait Subasic (0-1, 12e). Le gardien monégasque se blessait sur l'action et devait céder sa place à Sy. Quelle malchance pour l'ASM et son portier... Assommés, les Monégasques restaient sans réaction et se faisaient ensuite punir sur un but de Traoré (0-2, 28e). Ça partait très mal pour le club de la Principauté.

Monaco revient mais termine à dix

Mais ce deuxième but réveillait finalement l'ASM. Et c'est Baldé qui sonnait la révolte en faisant seul le boulot pour réduire l'écart d'une frappe puissante du droit (1-2, 31e). Monaco mettait alors un peu de folie dans son match et égalisait quelques minutes plus tard sur un penalty transformé en deux temps par Falcao après une faute de Mendy sur Glik (2-2, 37e). Un match fou ! Et juste avant la pause, Baldé se faisait expulser pour un deuxième avertissement suite à un vilain tacle sur Mendy. Encore une mauvaise nouvelle pour Monaco...

Falcao sort blessé, Lyon déjoue

Les ennuis du club princier n'étaient pas terminés en seconde période puisque Falcao se blessait à une cuisse un peu avant l'heure de jeu et devait céder sa place. En infériorité numérique, Monaco était finalement assez peu inquiété et tentait de jouer les contres à fond. C'était tout proche de fonctionner à plusieurs reprises mais Lopes et Tielemans tombaient sur un Lopes très vigilant pour sortir des tirs dangereux.

Rony Lopes en sauveur

Incapable de prendre le dessus sur un adversaire réduit à dix mais très rigoureux, l'OL se faisait punir en fin de match ! Rony Lopes concluait une action monégasque d'une belle frappe croisée du gauche (3-2, 88e). Un scénario incroyable pour l'OL qui l'a finalement un peu cherché... Avec ce résultat, Monaco repasse devant Lyon à la 3e place du classement, à un point de Marseille.

La note du match : 7/10

On n'a pas eu le temps de s'ennuyer en première période. L'OL a animé la première demi-heure en marquant deux beaux buts, puis c'est Monaco qui a pris la main ensuite en égalisant grâce à deux buts en six minutes. Côté spectacle, on était servi. En seconde période, on s'est un peu moins régalé avec une équipe lyonnaise très décevante face à un adversaire finalement plus dangereux à dix. Le but monégasque en fin de match a rendu le scénario de la partie un peu plus fou.

Les buts :

- Servi aux 30 mètres, Mariano tente une frappe déviée par Tielemans. La trajectoire du ballon trompe Subasic qui se jette sur sa droite mais ne peut empêcher le ballon de terminer au fond des filets (0-1, 12e).

- Lancé côté gauche après un beau mouvement collectif, Mendy centre au premier poteau pour Traoré, qui devance Jemerson et bat le gardien monégasque à bout portant d'une reprise (0-2, 28e).

- Baldé hérite du ballon à une cinquantaine de mètres du but monégasque, accélère et résiste à Ndombélé pour armer une frappe puissante à l'entrée de la surface. Le tir est dévié par Morel et trompe Lopes sur sa droite (1-2, 31e).

- Sur un penalty, Falcao tire sur la droite de Lopes qui se couche bien mais ne peut capter le ballon. Le Colombien a bien suivi pour marquer à bout portant (2-2, 37e).

- Au niveau de la ligne médiane côté gauche, Raggi envoie un ballon vers la surface. Marcelo rate son contrôle de la poitrine et Jovetic récupère le ballon avant de servir Rony Lopes, qui marque d'une frappe croisée du gauche (3-2, 88e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Rony Lopes (7,5/10)

Très en jambes ce soir, le milieu offensif portugais a fait des efforts énormes, aussi bien offensivement que défensivement. Et après avoir alerté Anthony Lopes sur deux tirs en seconde période, dont une belle frappe enroulée du gauche, il offre la victoire à l'ASM en fin de match. Une juste récompense.

MONACO :

Danijel Subasic (non noté) : le gardien se blesse rapidement sur le premier but encaissé par Monaco. Remplacé à la 15e par Sydou Sy (5,5), qui ne peut pas grand-chose sur le deuxième but et n'a finalement pas été très inquiété ensuite. Il capte bien un coup franc de Fekir.

Almamy Touré (5) : le latéral droit a eu pas mal de boulot avec Mendy et Depay, et il se fait prendre trop facilement sur le deuxième but lyonnais qui vient de son côté. Un match moyen dans l'ensemble.

Andrea Raggi (6) : aligné dans le couloir gauche, l'Italien n'a pas eu la tâche facile face à Traoré. Mais il a livré un gros combat et on notera son énorme retour devant Tete juste avant la pause. Il est impliqué sur le dernier but monégasque avec sa passe à l'origine de l'action.

Kamil Glik (7) : le défenseur polonais manque un peu d'agressivité sur le deuxième but lyonnais, mais il se rattrape en obtenant un penalty ensuite. En seconde période, sa combativité et son agressivité lui ont permis de prendre le dessus sur les attaquants lyonnais, avec un peu de malice.

Jemerson (5) : moins impérial cette saison, le défenseur central brésilien doit mieux faire sur le but de Traoré, qui le devance au premier poteau. Il s'est repris en seconde période, avec plus d'impact dans les duels.

Youri Tielemans (5,5) : le milieu belge était un peu tendre en première période et il manquait d'impact à la récupération. Il met trop de temps à monter sur Mariano lors de l'ouverture du score et détourne le tir. C'était mieux en seconde période, avec une belle frappe détournée par Lopes et moins de déchet dans son jeu.

João Moutinho (4,5) : en position de meneur de jeu, le milieu portugais n'a pas vraiment rayonné ce soir. Gené par le pressing lyonnais en première période, il n'a pas été aidé ensuite par l'infériorité numérique de son équipe qui l'a surtout obligé à défendre.

Rony Lopes (7,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Fabinho (6,5) : le milieu de terrain brésilien confirme son retour au premier plan. Encore une fois très bon à la récupération et dans le travail de compensation.

Keita Baldé (4,5) : match contrasté pour l'attaquant sénégalais. C'est lui qui relance l'ASM avec un très joli but sur un exploit individuel. Mais alors qu'il réalisait une partie plutôt bonne, il est expulsé en prenant un second jaune pour un vilain tacle. Le premier avait été reçu sur un geste d'humeur. Sa note sanctionne son expulsion bête.

Falcao (6) : en jambes, l'avant-centre colombien s'est rapidement montré actif dans le jeu. Il est récompensé avec l'égalisation en fin de première période en transformant un penalty en deux temps. Il se blesse à une cuisse en début de seconde période. Remplacé à la 55e par Stevan Jovetic (5,5), qui n'a pas été transcendant mais il a joué juste sur les contres et délivre une passe décisive à Lopes.

LYON :

Anthony Lopes (6) : malgré les trois buts encaissés, le gardien lyonnais fait plutôt un bon match avec ses belles parades sur les tirs de Rony Lopes et de Tielemans. Il repousse aussi le penalty de Falcao, qui a bien suivi pour marquer.

Kenny Tete (4) : le latéral droit lyonnais a été un peu décevant ce soir. Pas impeccable défensivement, il aussi eu du mal à apporter quelque chose offensivement, avec trop de déchet dans son jeu.

Ferland Mendy (5,5) : il a été actif dans son couloir et il est passeur décisif pour Traoré. Mais il n'est pas irréprochable défensivement en concédant le penalty en première période, puis en laissant ses adversaires partir dans son dos en seconde période.

Jérémy Morel (4,5) : plutôt solide dans la première demi-heure, il a été plus fébrile ensuite. Il dévie le tir de Baldé sur le premier but monégasque et met son équipe en difficulté sur une mauvaise relance en seconde période.

Marcelo (4) : déjà tout proche de tromper Lopes en première période sur une mauvaise remise en retrait, le Brésilien se troue totalement en fin de match sur son contrôle de la poitrine, et Monaco en profite derrière pour marquer le but de la victoire. Une erreur fatale...

Tanguy NDombélé (5) : il a parfois hésité entre rester bas et se projeter. Du coup, il a semblé jouer avec le frein à main. Il se fait manger physiquement par Baldé sur le premier but de l'ASM.

Houssem Aouar (4) : le jeune talent lyonnais réalise un match plutôt décevant. Il est un peu passif sur le premier but monégasque, puis il semblait ne pas savoir réellement savoir où se placer, un peu à l'image de Ndombélé. Il est meilleur dans un rôle plus offensif.

Nabil Fekir (4) : serré de près par ses adversaires, le meneur de jeu lyonnais n'a pas brillé ce soir. Du déchet dans son jeu en première période, puis un impact très limité dans le second acte. Il n'a pas montré grand-chose.

Memphis Depay (4) : l'ailier néerlandais n'a pas souvent fait les bons choix ce soir. Il a raté quasiment tout ce qu'il a entrepris, sauf sa remise sur le but de Traoré. Remplacé à la 85e par Myziane Molida (non noté).

Bertrand Traoré (6) : sans doute le meilleur Lyonnais sur le terrain. Il a fait des différences offensivement, avec notamment un but, et il a abattu un travail considérable défensivement. Remplacé à la 75e par Maxwell Cornet (non noté).

Mariano Díaz (5,5) : il ouvre le score de belle manière avec, comme souvent avec lui, beaucoup de culot. Entreprenant durant le premier acte et efficace dans le pressing, il a été moins en vue après la pause.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MONACO 3-2 LYON (mi-tps: 2-2) - FRANCE - Ligue 1 / 24e journée
Stade : Stade Louis II - 10.301 spectateurs - Arbitre : Benoît Bastien

Buts : K. Baldé (31e) Falcao (36e) Rony Lopes (88e) pour MONACO - Mariano Díaz (12e) B. Traoré (27e) pour LYON
Avertissements : K. Baldé (40e), S. Sy (90+1e), pour MONACO - K. Tete (30e), F. Mendy (35e), T. NDombèlé (41e), pour LYON - Expulsions : K. Baldé (44e) , pour MONACO

MONACO : D. Subasic (S. Sy, 15e) - A. Touré, K. Glik, Jemerson, A. Raggi - Y. Tielemans, Fabinho - K. Baldé, João Moutinho, Rony Lopes - Falcao (S. Jovetic, 55e)

LYON : Anthony Lopes - K. Tete, Marcelo, J. Morel, F. Mendy - H. Aouar, T. NDombèlé - B. Traoré (M. Cornet, 75e), N. Fekir, M. Depay (M. Maolida, 86e) - Mariano Díaz

 Mariano a ouvert le score pour Lyon (0-1, 12e)

La joie de Baldé après son but (1-2, 31e)

Falcao transforme son penalty en deux temps (2-2, 37e)

Même Jardim est venu fêter le 3e but de l'ASM (3-2, 88e)

Par Romain Rigaux, le 04/02/2018 à 23h05