le 05/02/2018 à 12h33

Dortmund : irrité par les épisodes Dembélé et Aubameyang, Watzke siffle la fin de la récréation

Hans-Joachim Watzke a mis la pression sur ses joueurs.
Après avoir vendu Ousmane Dembélé au FC Barcelone l'été dernier, le Borussia Dortmund a cédé Pierre-Emerick Aubameyang à Arsenal cet hiver. Deux épisodes qui ont irrité le directeur exécutif du club allemand Hans-Joachim Watzke, désireux de ne plus connaître de telles situations.

S'il y a un club qui a réalisé de belles affaires ces derniers mois, c'est bien le Borussia Dortmund. Après avoir vendu Ousmane Dembélé (20 ans) pour 145 millions d'euros, bonus compris, au FC Barcelone l'été dernier, la formation allemande a récupéré cet hiver 63,75 millions d'euros pour le transfert de Pierre-Emerick Aubameyang (28 ans) à Arsenal. Près de 210 millions d'euros gagnés à l'issue de feuilletons harassants qui ont légèrement déstabilisé l'institution germanique.

Watzke met la pression sur ses joueurs

Malgré ces grosses ventes, Hans-Joachim Watzke garde un goût amer. Irrité par le comportement des deux anciens de Ligue 1, le directeur exécutif du club a tapé du poing sur la table et compte bien sévir la prochaine fois. «J'en ai parlé jeudi avec le groupe en des termes très directs. Le prochain joueur à tenter cela échouera misérablement. Il aura un gros problème sur les bras. Le prochain qui essaiera ne s'en sortira pas. Il finira en tribunes», a menacé le dirigeant du BvB dans les colonnes du média FAZ.

Un ajustement d'équipe prévu

Watzke voit même plus loin. Pour l'homme de 58 ans, la cellule de recrutement va devoir réaliser un effort pour attirer des joueurs à la mentalité irréprochable plutôt que des éléments à fort potentiel qui pourraient semer la zizanie à l'avenir, dans le but de créer une cohésion d'équipe infaillible.

«D'un point de vue footballistique, l'équipe qui a gagné le championnat en 2011 et 2012 n'était clairement pas aussi forte que l'équipe actuelle. Mais elle avait la meilleure mentalité que l'on puisse imaginer. C'est le prochain point que nous devons aborder : nous avons besoin d'un ajustement de l'équipe cet été à ce niveau-là», a terminé Watzke. Au Borussia de tirer les leçons de ces épisodes désormais.

Que pensez-vous des propos de Watzke ? Quel avenir pour Dortmund ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...

Par Youcef Touaitia, le 05/02/2018 à 12h33