le 05/02/2018 à 12h51

Manchester United : le conte de fées est terminé pour Rashford...

Marcus Rashford est dans le dur à Manchester United.
Considéré comme un des plus grands talents du football anglais, Marcus Rashford vit une saison particulièrement difficile avec Manchester United. Joker de luxe, l'attaquant pourrait être sacrifié par José Mourinho l'été prochain pour libérer de la place dans l'effectif.

Dans le football, tout va très vite. Marcus Rashford (20 ans) pourrait rapidement s'en rendre compte. Considéré comme un des plus grands talents en devenir en Angleterre, l'attaquant a toutes les peines du monde pour s'imposer du côté de Manchester United. Et son avenir proche à Old Trafford pourrait rapidement s'assombrir.

Sanchez et Lingard sont passés devant

Selon le Daily Express, le joueur formé au club pourrait être poussé vers la sortie l'été prochain. D'une part, ses performances sont bien moins reluisantes que par le passé, le Britannique n'ayant trouvé le chemin des filets qu'à 4 reprises en 25 rencontres en Premier League depuis le coup d'envoi de l'exercice.

D'autre part, Rashford doit faire face à une concurrence terrible. En plus de l'arrivée d'Alexis Sanchez, déjà indiscutable dans le secteur offensif, la pépite mancunienne a été doublée par le très étonnant Jesse Lingard, qui enchaîne les performances de haute volée depuis plusieurs semaines désormais.

Trois mois pour convaincre

Pour ne rien arranger à ses affaires, José Mourinho souhaiterait recruter un ailier supplémentaire à l'intersaison. Parmi les éventuelles cibles, Malcom (Bordeaux) et Justin Kluivert (Ajax). Pour faire de la place dans son effectif, l'entraîneur portugais aurait désigné l'Anglais comme le candidat favori à un départ, avant Anthony Martial, dont la cote semble plus élevée chez les Red Devils. Face à cette situation, Rashford va devoir mettre les bouchées doubles. Surtout à quatre mois de la Coupe du monde 2018...

Que pensez-vous de la situation de Marcus Rashford à Manchester United ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...

Par Youcef Touaitia, le 05/02/2018 à 12h51