le 08/02/2018 à 09h23

Lyon : Montpellier ne digère pas le penalty après les plaintes de Genesio

Der Zakarian fou de rage durant la rencontre après le penalty.
Après son élimination en 8es de finale de la Coupe de France (1-2), Montpellier s'est plaint du penalty accordé à Lyon en première période. Les Montpelliérains ont du mal à accepter cette décision après les récents propos de Bruno Genesio sur les penalties concédés par l'OL.

«Il y a eu une très bonne campagne de presse lancée par nos concurrents directs. Ça marche, c'est bien.» En conférence de presse mardi, Bruno Genesio se plaignait des nombreux penalties concédés par l'Olympique Lyonnais ces dernières semaines, pointant du doigt sans le nommer le président de l'OM, Jacques-Henri Eyraud.

Alors, forcément, le penalty accordé à Lyon mercredi à Montpellier (2-1), en Coupe de France, peine à passer dans les rangs montpelliérains.

V. Hilton - «quand on voit que l'entraineur de l'OL parle de penalty avant le match»

Quelques secondes après le coup de sifflet final, l'exemplaire Vitorino Hilton suspectait que les récents propos du coach de l'OL ont compté dans la décision de l'arbitre. «Je n'aime pas trop parler de l'arbitrage mais parfois il y a des faits de jeu qui font que... Quand on voit que l'entraineur de l'OL parle de penalty avant le match... Je pense qu'il n'y a pas penalty, Fekir se jette devant Mendes» , a déclaré le défenseur du MHSC au micro d'Eurosport.

Au vu des images, le contact est bien réel entre Pedro Mendes et Nabil Fekir, passé devant son adversaire et poussé dans le dos. Le capitaine lyonnais joue bien le coup mais ça peut se siffler. «Il y a des arbitres qui sifflent et des arbitres qui ne sifflent pas. Si c'est pour nous, je ne sais pas s'il y a penalty» , s'est interrogé Michel Der Zakarian au micro d'Eurosport, laissant tout de même entendre que le penalty pouvait donc être sifflé.

Les «gros» avantagés pour Der Zakarian

Cette décision a eu le don de faire sortir l'entraîneur montpelliérain de son match. Enervé après chaque coup de sifflet de l'arbitre, Der Zakarian n'a d'ailleurs pas terminé la rencontre sur son banc. A quelques minutes du terme, il a été envoyé en tribunes par l'homme en noir. Mais «MDZ» l'assure, toutes les équipes ne sont pas logées à la même enseigne.

Pour Der Zakarian, les grosses équipes sont clairement avantagées par l'arbitrage. «Souvent les grosses équipes sont récompensées ou avantagées. Quand Paris, Marseille, Monaco ou Lyon pleurent, les arbitres sifflent les penalties pour eux. On a eu des situations, on n'a pas eu un penalty depuis le début de saison. Je ne sais pas si les déclarations (de Bruno Genesio) ont eu un effet» , a déclaré l'entraîneur du MHSC.

Aulas «ne parle plus» des arbitres

Mais qu'en pense Jean-Michel Aulas ? Interrogé après la rencontre, le président de l'OL n'a pas voulu se mouiller et assure qu'il ne parlera plus des arbitres. «Je n'ai pas revu à la télévision, a assuré «JMA» dans des propos rapportés par RMC. J'ai reçu plein d'informations laissant penser qu'il y avait bien penalty. J'ai l'impression qu'il y en a un deuxième sur Maxwell (Cornet) tout de suite après. L'arbitrage a été contesté de part et d'autre. Je ne vais pas en parler, on m'a dit de ne plus parler de l'arbitre, donc je n'en parle plus. Même quand on me pose des questions.» Pas sûr qu'il pourra se retenir lors de la prochaine décision en défaveur des Gones.

VIDEO : le penalty accordé à Fekir

Pour vous, il y avait bien penalty sur Fekir ? Comprenez-vous la colère de Montpellier ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...

Par Romain Rigaux, le 08/02/2018 à 09h23