le 09/02/2018 à 19h26

PSG : s'il y en a bien un qui savoure l'arrivée de Diarra, c'est Rabiot !

Rabiot et le PSG retrouvent la Ligue des Champions mercredi.
Le Paris Saint-Germain a recruté Lassana Diarra cet hiver pour se renforcer au poste de sentinelle. Une arrivée qui fait les affaires d'Adrien Rabiot. Le milieu de terrain ne cache pas son plaisir de voir son futur s'inscrire un peu plus au poste de milieu relayeur.

«On m'a demandé ce que je préférais et j'ai dit à chaque fois que je préférais jouer relayeur mais je n'ai jamais dit que je ne voulais pas jouer en sentinelle.» En octobre dernier, Adrien Rabiot avait tenu à faire une mise au point sur sa soi-disant volonté de ne pas évoluer au poste de sentinelle, où Unai Emery l'a beaucoup utilisé depuis le début de la saison. Malgré ce discours, ce n'est clairement pas sa tasse de thé.

A. Rabiot - «avec Diarra, je devrais moins dépanner à ce poste»

Rabiot a souvent affiché une réticence relativement mesurée pour évoluer en sentinelle. Bien évidemment, il s'est toujours dit prêt à rendre service à son entraîneur. Mais on sent comme une volonté de sa part de ne pas se stabiliser à ce poste, par crainte peut-être de ne plus le quitter ensuite. Et encore une fois, il fait passer un message en ne cachant pas que le recrutement de Lassana Diarra, choisi pour épauler Thiago Motta en tant que sentinelle, l'arrange grandement.

«Emery m'a conseillé de le prendre comme quelque chose qui allait me permettre d'engranger de l'expérience. Je suis donc son conseil. Et avec la venue de Lass (Diarra), je devrais moins dépanner à ce poste, ce qui est une bonne chose» , a lancé Rabiot dans un entretien accordé à L'Equipe Magazine. Difficile d'être plus clair sur son envie de moins évoluer dans une position plus reculée avec «une grande responsabilité, notamment sur le plan défensif» .

Rabiot se régale en relayeur

On le sait, Rabiot aime se projeter et venir aux abords de la surface adverse en soutien de ses attaquants, chose qu'il sait très bien faire. Son désir, c'est d'évoluer à son poste préférentiel de milieu relayeur. «Je m'y sens libre, je peux bouger un peu plus, être plus offensif, me retrouver plus souvent devant le but» , explique le jeune milieu de 22 ans. «Je suis moins à rester dans une zone, comme en sentinelle où je dois être très vigilant» , glisse-t-il.

Toutefois, le natif du Val-de-Marne reconnaît que cette expérience au poste de sentinelle lui a permis «d'élargir (sa) panoplie et de pouvoir jouer avec d'autres qualités» . Et il lui arrive aussi d'apprécier. «Avec les joueurs devant moi, je prends quand même du plaisir à ce poste-là. J'en ai déjà pris, comme face à Barcelone l'an dernier à l'aller (4-0)» , se souvient-il. Contre le Real Madrid mercredi prochain, c'est plutôt dans une position de relayeur qu'il aimerait se régaler.

Que pensez-vous de Rabiot en position de sentinelle ? A quel poste le préférez-vous ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...

Par Romain Rigaux, le 09/02/2018 à 19h26