le 01/03/2018 à 16h58

OM : avec ses choix, Rudi Garcia s'est-il moqué du monde ?

Rudi Garcia a été pointé du doigt pour ses choix.
Face au Paris Saint-Germain (0-3), l'Olympique de Marseille a lourdement chuté à l'occasion des quarts de finale de la Coupe de France mercredi. Ambitieux dans ses déclarations, l'entraîneur phocéen Rudi Garcia est pointé du doigt pour ses choix sur cette rencontre.

A l'occasion de l'élimination de l'Olympique de Marseille face au Paris Saint-Germain (0-3) mercredi en Coupe de France, l'entraîneur marseillais Rudi Garcia a réalisé plusieurs choix forts. Au début de la partie, le coach olympien avait fait tourner son effectif avec six changements dans son onze.

Une tactique loin d'être payante puisque certains joueurs alignés, comme Aymen Abdennour, Bouna Sarr, Maxime Lopez ou encore Clinton Njie ont été décevants. Ambitieux dans ses propos avant la partie, Garcia a été logiquement critiqué par ses choix.

Garcia pointé du doigt...

«Les Marseillais sont bien sympas à faire des déclarations, mais ils n'ont rien fait pour le gagner ce match. Que ce soit la composition de départ ou les changements, Garcia s'est foutu de notre gueule. Il n'a strictement rien fait pour gagner cette rencontre...», a déploré l'ancien buteur phocéen Christophe Dugarry pour SFR Sport.

Dans le même ton, Pierre Ménès a également pesté contre l'attitude de Garcia, qui a notamment rendu les armes au début de la seconde période en sortant Florian Thauvin et Luiz Gustavo pour faire entrer Yusuf Sari et Boubacar Kamara. «Je finirai en notant l'application de Rudi Garcia, en sortant très rapidement Thauvin puis Gustavo, à nous dire en gros : 'Bon, en fait on s'en fout de ce match, ça ne nous intéresse plus'. Ce n'est pas très élégant, mais en même temps, sa sortie sur 'les 222 millions d'euros du PSG à l'infirmerie' n'était déjà pas très classe», a pesté le consultant de Canal + Pierre Ménès.

Le coach de l'OM se défend

Devant les médias, Garcia s'est bien évidement défendu en évoquant les matchs à venir, notamment celui contre Nantes en Ligue 1 dimanche. «A 2-0, on n'était pas loin de l'élimination donc il fallait penser à Nantes et à Lyon. Au moins la bonne nouvelle, c'est qu'on n'a pas perdu de joueur», a souligné le technicien tricolore. Avec cette décision de faire souffler Jordan Amavi, Rolando, André-Frank Zambo Anguissa, Dimitri Payet, Valère Germain et dans une moindre mesure Thauvin et Gustavo, Garcia a plutôt intérêt de renouer avec la victoire contre les Canaris dans 3 jours...

Que pensez-vous des choix de Rudi Garcia ? Est-il responsable de l'échec de l'OM face au PSG ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» …

Par Damien Da Silva, le 01/03/2018 à 16h58

Ça a fait le BUZZ depuis 2 jours