le 02/03/2018 à 09h29

Manchester City : Bernardo Silva, bien plus qu'un joker de luxe

Bernardo Silva se fait une place à Manchester City.
Assez peu titularisé pendant les premiers mois de la saison, Bernardo Silva engrange les minutes depuis décembre, mais aussi les points. L'ailier portugais parvient à tirer son épingle du jeu, comme contre Arsenal (3-0) jeudi soir.

Débarqué en provenance de Monaco l'été dernier, il n'est pas encore un indiscutable à Manchester City. Mais quand Bernardo Silva obtient du temps de jeu, il en profite souvent pour régaler. Remplaçant régulier depuis son arrivée pour 50 millions d'euros, l'ailier portugais a encore démontré toutes ses qualités lors de la victoire des Citizens sur la pelouse d'Arsenal (3-0), jeudi soir en Premier League. L'ancien Monégasque a ouvert la voie à son équipe en ouvrant le score d'une superbe frappe enroulée.

14 de ses 20 titularisations depuis décembre

A l'Emirates Stadium, Bernardo Silva a inscrit son sixième but de la saison, toutes compétitions confondues. Le cinquième depuis le mois de décembre. Profitant des petites absences de Leroy Sané ou de Raheem Sterling, le Lusitanien a également délivré sept de ses huit passes décisives durant cette période, totalisant 14 titularisations sur 22 matchs disputés. Il n'avait démarré que six fois d'août à fin novembre.

Après une période d'adaptation nécessaire dans son nouveau club, Bernardo Silva s'est mis au niveau de ses coéquipiers. Et s'il avait émerveillé la Ligue 1, le natif de Lisbonne commence aussi à se faire une belle réputation en Premier League, où sa technique et son intelligence de jeu séduisent les observateurs. Sa patte soyeuse ne laisse personne indifférent, et Petr Cech s'en souviendra encore quelques jours.

B. Silva face à deux monstres

Dans la tête de Josep Guardiola, l'ancien pensionnaire du Stade Louis II n'est plus très loin des indiscutables. Le seul «problème» de Bernardo Silva, c'est qu'il fait équipe avec un Sané et un Sterling exceptionnels cette saison. Il suffit d'observer le travail du premier sur le but du Portugais jeudi pour s'en convaincre une fois de plus. «Bernardo restera longtemps. Tant que je serai là, il ne partira pas, il restera avec moi» , lui a promis Guardiola. Façonner cette pépite pour en faire un joueur du top mondial, c'est peut-être l'un des prochains objectifs du Catalan.

VIDEO : le bijou de Bernardo Silva contre Arsenal

Que pensez-vous de la saison de Bernardo Silva à Manchester City ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» …

Par Romain Rigaux, le 02/03/2018 à 09h29

Ça a fait le BUZZ depuis 2 jours