le 02/03/2018 à 11h21

Arsenal : les Gunners ont-ils déjà rendu les armes ?

Les Gunners sont dans le dur...
En moins d'une semaine, Arsenal s'est incliné à deux reprises contre Manchester City. Deux lourdes défaites qui mettent en lumière les carences des Gunners face à des adversaires mieux armés. Dans une mauvaise passe, le club londonien aura du mal à accrocher le Top 4 de la Premier League.

Quatre jours après sa défaite 3-0 contre Manchester City en finale de la League Cup, Arsenal s'est incliné sur le même score face aux Citizens (3-0) jeudi soir lors de la 28e journée de Premier League. Deux leçons en moins d'une semaine pour des Gunners qui ont pu constater le gouffre qui les sépare de l'actuel leader du championnat anglais.

Le 4e place s'éloigne, des joueurs «résignés»

Si la différence de niveau entre Manchester City et Arsenal n'est pas une surprise, ces deux prestations sont tout de même inquiétantes alors que la formation d'Arsène Wenger traverse une période très compliquée. Depuis le début de l'année 2018, les Gunners ont subi sept revers en treize matchs toutes compétitions confondues. Aucun autre club dans l'élite du football anglais ne fait pire. Sept défaites, c'est déjà quatre de plus que les Citizens sur l'ensemble de l'exercice en cours.

Après 28 journées de championnat, Arsenal est 6e à 10 points de la quatrième place qualificative pour la Ligue des Champions détenue actuellement par Tottenham. Difficile de croire à un retour dans le Top 4. «On n'a pas pu marquer ce but qui aurait pu nous pousser vers l'avant. City joue très bien. Dans le jeu, c'est l'une des meilleures équipes dans le monde. Ce n'est pas facile quand on n'arrive pas à marquer. (...) Il y a peut-être des joueurs qui sont résignés» , a admis Pierre-Emerick Aubameyang après la rencontre au micro de SFR Sport.

Wenger, la Ligue Europa pour se sauver ?

L'attaquant gabonais, qui a vu son penalty détourné par Ederson avant l'heure de jeu, reste bloqué à un but depuis son arrivée à Londres cet hiver. «Je pense que c'est un moment difficile, mais nous avons joué contre de grandes équipes. Je pense que nous devons simplement être unis et continuer à travailler dur. C'est la voie à suivre» , assure-t-il. Et l'ancien Stéphanois défend Wenger : «C'est un super manager, tout le monde le sait. Oui, c'est un moment difficile, mais nous devons faire de notre mieux pour lui montrer que nous jouons pour lui et que nous donnerons tout pour lui.»

Avec une saison encore décevante sur la scène nationale, Wenger se retrouve à nouveau sous le feu des critiques. Alors que plusieurs noms circulent déjà, dont Carlo Ancelotti, pour le remplacer, l'Alsacien va devoir vite redresser la barre. Pour lui, comme pour son équipe, la meilleure chose à faire est sans doute désormais de se concentrer sur la Ligue Europa, qui donne un accès direct à la Ligue des Champions la saison prochaine.

Que vous inspire cette saison d'Arsenal ? Faut-il changer d'entraîneur chez les Gunners ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» …

Par Romain Rigaux, le 02/03/2018 à 11h21