le 08/03/2018 à 19h47

Ligue des Champions : malchance, Neymar, l'exemple Chelsea... Roy Keane et Sagnol dédramatisent l'élimination du PSG

Sagnol n'a pas voulu enfoncer le PSG.
Éliminé sans gloire dès les 8es de finale de la Ligue des Champions par le Real Madrid (1-3, 1-2), le Paris Saint-Germain est la cible de critiques virulentes depuis près de 48 heures. Pourtant, certaines personnalités estiment qu'il ne faut pas dramatiser ce nouvel échec du club de la capitale.

Depuis près de 48 heures, les dirigeants du Paris Saint-Germain ont les oreilles qui sifflent suite à l'élimination dès les 8es de finale de la Ligue des Champions par le Real Madrid (1-3, 1-2). Arrigo Sacchi, Bernard Tapie, Rio Ferdinand, Frank Lampard, de nombreuses personnalités du monde du football n'ont pas hésité à pointer du doigt le club de capitale. Il existe pourtant un autre son de cloche au milieu de cet océan de critiques.

Pour Keane, le PSG a eu de la malchance

Parmi ceux qui ont rapidement voulu dédramatiser cette performance, Roy Keane. Pour l'ancien joueur de Manchester United, le PSG a surtout eu énormément de malchance. «Le Real Madrid est quand même une équipe de très grande qualité. Je pense que nous sommes un peu durs avec le PSG. Je pense que le PSG a eu de la malchance ces dernières années. Je le pense vraiment. Ils ont fini premiers de leur groupe cette année, et étant premiers, ils tombent sur qui ? Le Real Madrid. À l'aller, ils ont eu de la malchance, ils ont plongé durant 5 minutes en fin de match» , a expliqué l'Irlandais au micro d'ITV.

Pour Keane, certains événements n'ont pas du tout facilité la tâche des Parisiens. «La blessure de Neymar, un carton rouge au retour... Dans cette compétition, vous avez besoin d'un peu de chance. Je ne critiquerai pas le PSG. Face à des joueurs de la qualité du Real Madrid, c'est très difficile. Il faut rappeler que c'est quand même le champion d'Europe en titre» , a poursuivi l'ex-milieu de terrain, qui oublie toutefois que le Real Madrid a démarré le match retour sans Luka Modric, Toni Kroos, Gareth Bale ou encore Isco.

Sagnol prend l'exemple de Chelsea

De son côté, Willy Sagnol s'est également voulu mesuré pour analyser cette sortie de route du vice-champion de France en titre. «Le Real était une équipe au match retour, mais Paris ne l'était pas. Le PSG n'était qu'un assortiment d'individualités, alors que Real était une équipe absolument disciplinée. Cependant, ce n'est pas un drame, parce que le Real n'est pas n'importe quel adversaire» , a estimé le Français dans les colonnes de Kicker.

L'homme de 40 ans estime que le PSG arrivera à ses fins à moyen terme, comme Chelsea il y a six ans. «Ce club est jeune et a tout à coup eu beaucoup d'argent. Il ne veut pas perdre de temps, en sautant quelques étapes sur le chemin vers les sommets européens. L'argent n'a certainement pas d'importance, Chelsea a mis dix ans avant que les nombreux millions d'Abramovich ne mènent à un grand succès en Europe en 2012» , a terminé l'ex-international tricolore. Pour cela, des changements importants s'imposent...

Que pensez-vous des propos de Keane et Sagnol ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...

Par Youcef Touaitia, le 08/03/2018 à 19h47

Ça a fait le BUZZ depuis 2 jours