le 08/03/2018 à 21h06

C3 : Arsenal se refait une santé à San Siro !

Les Gunners ont bien réagi à Milan.
Sous pression après quatre défaites consécutives toutes compétitions confondues, Arsenal a bien réagi sur la scène européenne. Les Gunners sont allés s'imposer sur le terrain du Milan AC (0-2) en huitièmes de finale aller de l'Europa League. Un succès convaincant.

Non, Arsène Wenger n'est pas du tout lâché par ses joueurs ! Malgré les rumeurs de tensions au sein du vestiaire, à cause de ses choix ou des salaires accordés, le manager d'Arsenal a vu ses hommes réagir ce jeudi à San Siro.

Et de quelle manière ! Alors que certains leur prédisaient le pire face au Milan AC invaincu en 2018, les Gunners ont parfaitement maîtrisé leur huitième de finale aller de l'Europa League, prenant déjà une option sur la qualification avec ce succès à l'extérieur (0-2).

La bonne entame du Milan AC

Il fallait déjà résister à l'énorme entame des Rossoneri ! Dès le coup d'envoi, les hommes de Gennaro Gattuso étouffaient leur adversaire. On croyait même à l'ouverture du score de Bonaventura, un peu trop court sur le centre de Suso. Pas de quoi paniquer pour les Gunners, emmenés par un trio en très grande forme.

Avec Mkhitaryan, Wilshere et Özil, les Milanais voyaient de moins en moins le ballon. Alors après une frappe qui terminait dans le petit filet extérieur, le milieu arménien (0-1, 15e) ouvrait logiquement le score sur une tentative contrée par Bonucci ! Le début d'une véritable démonstration collective et technique de la part d'Arsenal dont les occasions se multipliaient en fin de première période.

Ces 3 Gunners en feu !

Un sauvetage du gardien Donnarumma face à Welbeck, la barre qui repoussait une nouvelle frappe de Mkhitaryan… Et finalement, c'est Ramsey (0-2, 45e+4) qui inscrivait le deuxième but de son équipe, idéalement servi par Özil. On le répète, ce trio a fait mal aux Italiens ! Cela s'est vérifié lors du second acte qui débutait avec un duel remporté par Donnarumma contre Welbeck, le deuxième.

Certes, le Milan AC revenait avec de meilleures intentions et davantage d'agressivité, mais cela ne suffisait pas. Trop maladroits, les locaux n'inquiétaient pas vraiment les Anglais, à l'image de la reprise de Suso qui terminait en touche… Une dernière sortie d'Ospina dans les pieds de Kalinic, et l'arbitre français Clément Turpin mettait fin à cette rencontre largement dominée par Arsenal. Ça sent bon la qualif pour Wenger, soulagé avant le retour à l'Emirates prévu le 15 mars.

Qu'avez-vous pensé de la performance des Gunners ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.

Mkhitaryan célèbre son but (0-1, 15e)

La belle réaction collective des Gunners

A ce niveau, Özil est un poison

Par Eric Bethsy, le 08/03/2018 à 21h06

Ça a fait le BUZZ depuis 2 jours