le 10/09/2018 à 12h26

PSG : les maillots font un carton, Nike réclame le nouveau sponsor au plus vite

Quel sponsor remplacera Fly Emirates en 2019 ?
Le Paris Saint-Germain n'a jamais autant écoulé de maillots qu'en 2017-2018. Le club de la capitale veut en profiter pour obtenir le meilleur contrat possible avec le futur sponsor maillot, mais son équipementier Nike lui met un peu la pression.

Depuis l'arrivée des Qataris en 2011, le Paris Saint-Germain est entré dans une nouvelle dimension. Doté de moyens financiers illimités, le club de la capitale a pu s'offrir de nombreuses stars et sa notoriété a grimpé en flèche partout dans le monde. Et forcément, tout cela permet de vendre plus de maillots, beaucoup plus.

De 80 000 à 900 000 maillots annuels en 7 ans

Selon les informations de L'Equipe, le PSG a vendu près de 900 000 tuniques lors de la saison 2017-2018. Un record pour le pensionnaire du Parc des Princes. A titre de comparaison, Paris vendait «seulement» 80 000 maillots par an lors de l'arrivée de QSI, le propriétaire qatari du club. Un bond vertigineux qui permet aujourd'hui au champion de France de vendre autant de maillots que le Real Madrid, le FC Barcelone et Manchester United, les clubs les plus performants dans ce domaine.

Logiquement, l'arrivée de Neymar à l'été 2017 n'est pas étrangère à ce chiffre considérable. Le Brésilien a été recruté pour permettre à l'équipe de franchir un cap, mais aussi pour être la nouvelle tête de gondole du projet parisien et doper les ventes. Et c'est bien l'ancien Barcelonais qui fait vendre le plus, puisqu'il représente plus de 30% des ventes totales. Nul doute que Kylian Mbappé devrait le concurrencer cette saison.

Paris cherche son nouveau sponsor, Nike ne veut pas trop patienter

Avec ses stars et de telles ventes, le PSG a des arguments pour attirer les sponsors. Du coup, les dirigeants parisiens prennent leur temps pour négocier au prix fort l'emplacement du sponsor maillot principal pour la saison prochaine. En effet, Fly Emirates ne sera plus présent sur le devant de la tunique parisienne et le club de la capitale n'a toujours pas décidé qui remplacera la compagnie aérienne basée à Dubaï.

L'objectif pour Paris est de toucher 60 millions d'euros par an grâce au prochain sponsor. Actuellement, il perçoit entre 25 et 30 millions annuels en fonction des résultats. Problème, Nike met un peu la pression. Alors que les clubs et les équipementiers planchent déjà sur les futurs maillots, la marque à la virgule a précisé au PSG qu'il pouvait attendre jusqu'en décembre, mais pas plus, avant de finaliser les tuniques pour la saison 2019-2020. Le temps est donc compté.

Que vous inspire cette hausse considérable ? Etes-vous admiratif de l'ascension du PSG depuis plusieurs années ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …

Par Romain Rigaux, le 10/09/2018 à 12h26

Ça a fait le BUZZ depuis 2 jours