le 12/09/2018 à 11h32

Arsenal : les Gunners ont-ils commis une énorme bourde en prolongeant Özil ?

Özil traverse une période difficile.
Critiqué en Allemagne, où ses récentes sorties sur le racisme ont défrayé la chronique, Mesut Özil est également dans l'oeil du cyclone à Arsenal. En effet, de nombreux médias britanniques évoquent un clash avec Unai Emery. Les dirigeants londoniens ont-ils commis une incroyable bourde en prolongeant le champion du monde 2014 ?

La carrière de Mesut Özil (29 ans) a pris un drôle de tournant ces dernières semaines… Adulé il y a quatre ans suite au sacre de l'équipe nationale d'Allemagne lors de la Coupe du monde au Brésil, le milieu offensif est désormais considéré comme un paria par une partie de l'opinion publique de son pays suite aux récentes accusions de racisme à l'encontre des dirigeants de la Fédération. En club, sa situation n'est franchement pas meilleure.

Prolonger Özil, une erreur ?

En effet, depuis plusieurs jours, de nombreux médias britanniques font état d'un supposé clash entre l'entraîneur d'Arsenal Unai Emery et son meneur de jeu. À tel point qu'un transfert de l'Allemand dès le mois de janvier serait envisagé par sa direction, selon le Daily Star. Un retournement de situation assez ironique puisque les dirigeants londoniens ont fait des pieds et des mains pour le retenir la saison passée sur ordre… d'Arsène Wenger.

En fin de contrat en juin dernier, Özil est parvenu à renégocier un nouveau bail de trois années très juteux avec à la clé, un salaire annuel de 20,4 millions d'euros. Jamais un Gunner n'avait obtenu un tel niveau de rémunération dans l'histoire. Et lorsque l'on se penche sur les prestations très irrégulières du natif de Gelsenkirchen, on est en droit de se demander si le board d'Arsenal n'a pas réalisé un très mauvais calcul au moment de signer en bas de la feuille.

Özil n'a aucun intérêt à partir…

Un salaire XXL, un cadre de vie très plaisant dans la capitale anglaise, Özil n'a pas vraiment intérêt à voir ailleurs. Malgré l'intérêt persistant de Fenerbahçe, qui rêve d'en faire sa nouvelle star, difficile de croire que l'ancien Merengue puisse s'asseoir sur près de 50 millions d'euros en cas de départ prochain. La meilleure solution pour tout le monde serait que le principal intéressé retrouve son meilleur niveau. Chose qui n'est pas assurée à l'heure actuelle…

Özil va-t-il remonter la pente avec Arsenal ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.

Par Youcef Touaitia, le 12/09/2018 à 11h32

Ça a fait le BUZZ depuis 2 jours