le 15/01/2008 à 22h46

Delgado prêt à tout casser

Avec le recrutement du jeune Barcelonais Crosas (18 ans) et du plus expérimenté Argentin Cesar Delgado (26 ans), Lyon se met à parler espagnol ! L'arrivée de ce dernier dans la capitale des Gaules semble passer quasi inaperçue alors que l'Olympique Lyonnais vient certainement de réaliser, avec l'arrivée du «Chelito» l'un des gros coups du mercato. Véritable star sur son continent, Delgado a fait le grand saut.

Sélectionné pour la première fois en 2003 en équipe d'Argentine, cet attaquant de poche au gabarit trapu, dans le plus pur style sud-américain (1m75, 69 kg), s'est illustré pour la première fois sous le maillot albiceleste en faisant partie du groupe finaliste de la Copa America 2004. Agé alors de 23 ans, le jeune homme enchaîne avec l'équipe Espoirs, en remportant les Jeux Olympiques d'Athènes en 2004. Titulaire, il y avait notamment inscrit deux buts. Toujours présent parmi l'effectif finaliste de la Coupe des Confédérations l'année suivante, Delgado se blesse avant le Mondial 2006 où son statut de joker de luxe a parfois manqué... Mais on ne refait pas l'histoire. Aujourd'hui, «el Chelito» compte un total de 20 sélections, qui pourraient rapidement en appeler d'autres.

L'exil de la star de Cruz Azul a été savamment programmé. Alors qu'il ne lui restait plus que six mois de contrat, le club mexicain s'est vu contraint de brader quelque peu sa pépite pour ramasser un léger pactole. C'est peu de dire que l'OL fait une affaire en achetant l'Argentin seulement 7,5 millions d'euros ! Doté d'une frappe de balle très lourde, d'accélérations foudroyantes, avec une qualité de dribbles et une capacité d'enchaînement parfois phénoménales, Jean-Michel Aulas se rattrape de l'échec Ribéry essuyé plus d'un an auparavant. Delgado propose en effet un profil extrêmement proche du Français du Bayern, capable lui aussi de mêler la vitesse à la puissance, la technique au physique, aussi léger soit-il. Avec un petit plus : une polyvalence incroyable. Milieu, attaque, droite, gauche, tout convient à ce dynamiteur de défenses !

Un but : retrouver la sélection

Formé a Rosario Central, dans sa ville natale, celui qui pourrait très rapidement devenir la nouvelle coqueluche de Gerland fut celle de l'Estadio Azul durant quatre saisons et demie sous les couleurs de Cruz Azul, soit depuis la saison 2003-2004. C'est donc au Mexique qu'il s'est révélé, dans un championnat plutôt relevé, de par son attrait financier. Mais Delgado a des ambitions sportives. La sélection lui manque déjà et ce départ en Europe a forcément un but avoué : plus d'exposition aux yeux du sélectionneur Alfio Basile, difficile à convaincre, pour porter à nouveau la tunique albiceleste.

«El Chelito» , surnommé ainsi en référence à un autre Delgado surnommé «Chelo» et passé également par Cruz Azul (traduisez donc «le petit Chelo» ), a su demeurer patient. A l'instar de son compatriote - et autre cauchemar des défenses - Palacio, toujours en Argentine pour le moment, Delgado a attendu ses 26 ans pour répondre favorablement aux sirènes des plus grands clubs européens. A contre-courant de la tendance de recrutement juvénile ayant bénéficié à leurs comparses Messi ou Tevez, pour ne citer qu'eux, Delgado quitte ses attaches en pleine force de l'âge. Un autre atout pour un OL particulièrement opportuniste sur ce coup-là... Le Real et le Barça étaient aussi sur le coup, rien que cela ! En manque de folie, la Ligue 1 voit débarquer un percuteur hors normes. On attend de voir !

Nom : Cesar Delgado
Age : 26 ans (né le 18 aout 1981)
Taille : 1m76
Poids : 69kg
Poste : attaquant ou milieu offensif
Matchs / Buts en D1 : avec Cruz Azul (129 matchs / 54 buts) - avec Rosario Central (65 matchs / 14 buts)
Nombre de sélections : 20 (2 buts)
Club : Olympique Lyonnais

Par Thomas Siniecki, le 15/01/2008 à 22h46