le 23/04/2008 à 22h45

Moulin, pour une nouvelle direction ?

Michel Moulin est devenu en l'espace de quelques heures le nouvel homme fort du Paris Saint-Germain. Conseiller sportif du président intérimaire Simon Tahar, l'ancien dirigeant du FC Istres entend bien sauver le club de la capitale de la relégation. L'homme d'affaires devrait prendre les rênes du PSG la saison prochaine.

Le conseil d'administration qui a eu lieu mercredi soir au Parc des Princes tourne définitivement la page Alain Cayzac. Les différents membres présents lors de cette réunion ont choisi d'introduire Simon Tahar à la présidence du club de façon intérimaire pour les quatre dernières journées. Mais c'est surtout l'arrivée de Michel Moulin en tant que conseiller sportif du club et du président qui fait parler. Proche de Luis Fernandez et supporter du Paris Saint-Germain, les médias voit en lui la première pierre d'une reconstruction annoncée de l'organigramme la saison prochaine.

Si les changements ne devraient pas être radicaux, c'est surtout un discours novateur et motivant qui est attendu par l'ensemble du PSG, du staff aux joueurs, en passant par les supporters, les partenaires et les salariés. Détenteur d'une loge au Parc des Princes depuis plusieurs années, l'ex-propriétaire de «Paru Vendu» devient donc à 47 ans le nouvel homme fort du club parisien après plusieurs tentatives avortées.

Un businessman exemplaire

Petit, Michel Moulin n'a qu'un rêve : devenir footballeur professionnel. Il se lance alors dans une formation de sport-études mais une vilaine blessure au genou met prématurément fin à sa jeune carrière. Ce gros coup au moral lui fera par la même occasion rater son bac la même année. Qu'importe, il est sorti de la planète football par la petite porte, il y reviendra par la grande !

En 1984, il rentre comme attaché commercial à la Comareg (société qui s'occupe de l'élaboration des journaux, de leur fabrication à leur distribution). Au fil des ans, il grimpe les échelons de la hiérarchie pour se retrouver membre du comité de direction de l'entreprise. Il décide en 2000 de monter son propre projet professionnel. Il créé alors «Paru Vendu» , l'un des premiers journaux gratuits. Le succès est immédiat avec près de 19 millions d'exemplaires distribués sur toute la France. Fort de ce triomphe, il convainc en 2003 le groupe Hersant Médias (Le Figaro) de le racheter. Il en deviendra en 2007 le directeur général en charge du marketing et de la publicité.

Le football, une passion dévorante

Cette ambition marquée dans le business n'est que l'arbre qui cache la forêt. Sa vrai vie c'est le football. En 1997 il débute sa carrière de dirigeant de club avec le CS Ermont qui évolue alors en division d'honneur. Même si cette étape de trois ans ne restera pas dans les annales, elle permet surtout à Michel Moulin de se faire la main. En 2001, il prend les commandes du Red Star, club historique francilien qui évolue tristement lui aussi en DH. Aidé par son ami de toujours Luis Fernandez, il monte le club en CFA en deux saisons seulement. En 2003, suite à des différents avec les autres actionnaires, il quitte le club.

Son plus beau fait d'armes, il le réalise avec le FC Istres entre 2003 et 2006. Grâce à ses nombreux contacts dans le milieu et un recrutement très précis, le petit club du sud de la France monte en Ligue 1 lors de la saison 2004/2005. Un véritable exploit. Le club redescendra en deuxième division la saison suivante et Michel Moulin se tournera alors vers un nouvel objectif : devenir le président d'un gros club de Ligue 1, du PSG si possible. Son nom circule alors du côté du FC Nantes Atlantique mais son projet n'est pas retenu par les actionnaires des Canaris. De même lorsque que Canal+ décide enfin de se débarrasser du Paris Saint-Germain. La chaîne cryptée opte pour l'option Alain Cayzac mais le natif d'Arles reste dans les parages, à l'affût. Et la patience paie en 2008…

Le PSG, sa nouvelle ambition

Michel Moulin pose donc ses valises au Parc des Princes. Et la tâche est loin d'être aisée. L'objectif prioritaire de cette fin de saison est de maintenir le PSG parmi l'élite du football français. A seulement quatre journées de la fin du championnat, son discours doit faire mouche immédiatement.

Que le Paris Saint-Germain évolue en Ligue 1 ou 2 la saison prochaine, le nouveau conseiller sportif, sosie quasi-parfait de l'acteur Jason Statham, devrait selon toute logique en devenir le président à moyen terme. Il se murmure même au siège du club que l'intéressé songerait à racheter une part des actions de Colony Capital. Il restera à confirmer…

Nom : Moulin
Prénom : Michel
Club actuel : Paris Saint-Germain
Poste : Conseiller sportif

Par Nicolas Hortus, le 23/04/2008 à 22h45