Taille de la police
Annuler Valider
<
le 13/03/2018 à 22h35

LdC : Roma 1-0 Shakhtar (Roma qualifiée)

Dix ans après, l'AS Rome renoue avec les quarts de finale de la Ligue des Champions ! Battus 2-1 en Ukraine à l'aller, les Giallorossi ont renversé le Shakhtar Donetsk 1-0 ce mardi en 8e de finale retour. Forte de sa belle seconde période, la Louve se qualifie grâce au but inscrit à l'extérieur à l'aller.

Contraints de marquer, les Italiens mettaient la pression d'entrée et Dzeko sollicitait Pyatov d'une frappe trop écrasée. Mais la physionomie s'inversait rapidement. Pas venu pour défendre, le Shakhtar confirmait ses bonnes intentions en multipliant les combinaisons dans le camp romain. Sous pression, les locaux passaient à deux doigts de plier sur une tête de Florenzi, proche de tromper son propre gardien. A l'Olimpico, ce sont clairement les Ukrainiens qui faisaient le jeu !

Moins statiques ensuite, les Giallorossi se procuraient une occasion sur un de leurs temps-forts mais, sur un centre, Pyatov intervenait juste devant Dzeko. En face, les Ukrainiens se montraient percutants en contre mais ils péchaient dans la dernière passe et gâchaient plusieurs situations intéressantes. La partie s'emballait avant la pause et Ünder était signalé hors-jeu de manière très litigieuse alors qu'il partait seul au but. Ceinturé dans la surface, Nainggolan réclamait ensuite un penalty mais l'arbitre ne bronchait pas.

Alors qu'ils se contentaient de faire tourner le ballon en début de seconde période, les visiteurs allaient payer cher un moment d'absence de leur défense. Lancé en profondeur par Strootman, Dzeko s'en allait battre Pyatov pour ouvrir le score (1-0, 52e) et qualifier virtuellement la Louve ! Libérés par ce but, les hommes d'Eusebio Di Francesco manquaient le break par Dzeko à deux reprises puis par Gerson.

Tandis qu'il partait seul au but, le Bosnien était ensuite accroché par Ordets, logiquement exclu pour cette faute en position de dernier défenseur. Après le geste scandaleux de Ferreyra, qui envoyait valser un ramasseur de balle par-dessus les panneaux publicitaires, un début de bagarre générale éclatait entre les joueurs des deux équipes et des coups étaient échangés… Le jeu reprenait ensuite et malgré son avantage numérique, la Roma reculait, mais les Ukrainiens ne parvenaient pas à en profiter malgré une ultime incursion d'Ismaily. Eliminée à ce stade de la compétition par ce même adversaire en 2011, l'écurie italienne tient sa revanche !

Résultats Ligue des Champions

(Par Romain Lantheaume)
Brève lue par 3.862 visiteurs
+
la page du club : AS Rome