Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 20/03/2019 à 08h30

PSG : Evra s'excuse... et tacle les médias

Auteur d'une vidéo très controversée à l'encontre du Paris Saint-Germain et de Jérôme Rothen (voir la brève du lundi 18/03), Patrice Evra a présenté ses excuses sur les réseaux sociaux. Le latéral gauche français en a profité pour glisser un nouveau tacle, à l'encontre des médias cette fois-ci, qu'il accuse de mettre de l'huile sur le feu.

"Je suis ici pour clarifier un énorme malentendu mais nous devons le fermer très vite. J'ai fait une vidéo, en plaisantant, en ami, et les médias français, ils le prennent, parce que j'utilise le mot pédé, et ils le traduisent, comme si j'étais contre les homosexuels. Je ne suis pas homophobe parce que vous savez qui je suis, je suis M. I love this game. J'aime tout le monde, a indiqué Evra sur Twitter. Si j'ai offensé ou blessé quelqu'un, je m'excuse, mais ce n'est pas mon intention, ils (les médias français) essaient simplement de me rabaisser. Je défends l'égalité, vous devez être libre, quoi que vous fassiez dans la vie, je ne jugerais jamais personne, ma mère m'a élevé et m'a éduqué de cette façon, et vous savez quoi ? Seul Dieu peut me juger."

"Nous devrions être ensemble, unis, pour rendre le monde meilleur. Alors s'il vous plaît, arrêtez cette négativité, parce que vous ne m'arrêterez jamais, d'accord ? C'est un message massif pour les médias français car ils déforment toujours mes propos. Vous savez les gars, je ne joue plus avec l'équipe nationale, alors qu'est-ce qui ne va pas avec vous ? Votre vie est-elle si ennuyeuse ? Pourquoi essayez-vous toujours de faire le buzz, de mettre ma vidéo partout ? Je ne veux pas que vous mettiez même ma vidéo d'énergie positive, parce que vous êtes un peuple tellement négatif", a terminé l'ex-Bleu.

VIDEO : les excuses d'Evra, qui tacle les médias

(Par Youcef Touaitia)
Brève lue par 49.124 visiteurs
+
la page du club : Paris SG


Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire