Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 09/10/2019 à 12h18

L1 : toujours pas de clauses libératoires

Contrairement à la Ligue espagnole, la LFP interdit les clauses libératoires en France. Mais, comme le révèle L’Equipe ce mercredi, un assouplissement des règles était au programme du Conseil d’Administration au printemps dernier, mais celui-ci n’a pas soulevé un immense enthousiasme. Bien au contraire.

"On a proposé d’ouvrir la réflexion sur un texte qui autoriserait certaines clauses libératoires. Mais les acteurs de la compétition, clubs et joueurs, n’en voulaient pas. Une écrasante majorité du Conseil d’Administration s’est donc prononcée pour le maintien de leur interdiction", a expliqué Arnaud Rouger, directeur des activités sportives de la LFP.

En France, certains clubs contournent toutefois la règle en signant des clauses libératoires sous seing privé, mais la LFP a récemment durci les sanctions pour les formations fautives, qui pourraient être interdites de recrutement.
(Par Gilles Campos)
Brève lue par 17.504 visiteurs


Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire