Taille de la police
Annuler Valider
<
le 06/01/2017 à 11h05

Le TOP 15 des jeunes pépites de la L1

Le TOP 15 des jeunes pépites de la L1
Le Parisien Marquinhos est la meilleure pépite de la L1
La Ligue 1 regorge de jeunes joueurs prometteurs promis à une belle carrière dans les plus grands clubs européens. A mi-parcours de l'exercice 2016-2017, Maxifoot dresse un bilan des jeunes pépites du championnat de France.

Après les matchs aller du championnat, la rédaction de Maxifoot s'est réunie pour faire un bilan des jeunes joueurs les plus prometteurs de la Ligue 1 et vous propose son classement des jeunes pépites de notre championnat de France. Ce classement a été réalisé en fonction de deux critères principaux : les joueurs sont nés en 1994 ou après (22 ans au maximum en 2016), ils ont le potentiel pour atteindre le plus haut niveau et continuer leur carrière dans les plus grands clubs au cours des prochaines années.

A noter que cette liste n'a de valeur qu'au jour d'aujourd'hui. A l'issue de la saison, si certains joueurs auront certainement continué à confirmer, d'autres à se révéler, d'autres encore pourraient bien quitter ce classement malgré leur explosion au cours des derniers mois. De nombreux joueurs ont souvent été promis à un bel avenir avant de réaliser une carrière décevante. Ces jeunes devront continuer à travailler dur, mais également compter sur un brin de chance en évitant les graves blessures et en choisissant une future destination judicieuse sportivement et pas uniquement dictée par l'argent.

Voici le TOP 15 des jeunes pépites de la L1 (+/- = évolution par rapport à l'an dernier, E = Nouvelle Entrée)

1. Marquinhos (22 ans, Paris SG) (=)

La carrière du défenseur brésilien a pris un nouveau virage cette saison puisqu'il est désormais un titulaire au Paris Saint-Germain. Longtemps numéro 3 dans la hiérarchie, l'Auriverde a poussé David Luiz vers la sortie l'été dernier et reste surveillé de près par les plus grands clubs européens. Le FC Barcelone et Chelsea notamment sont sur les rangs depuis plusieurs années. Son sens du placement, sa combativité et son jeu aérien sont de précieux atouts pour la défense parisienne. Attention toutefois à ne pas trop se relâcher avec une concurrence moins élevée à son poste cette saison.

2. Bernardo Silva (22 ans, Monaco) (+3)

Difficile de ne pas être séduit par le milieu offensif de l'AS Monaco. Le Portugais affiche une véritable progression année après année et n'a jamais semblé aussi fort que cette saison. Sa technique et sa vision de jeu font des merveilles au sein de l'attaque monégasque, si séduisante depuis le début de l'exercice. La Juventus Turin et l'Atletico Madrid notamment sont séduits par le talent du petit prodige de l'ASM. Alors que le club de la Principauté réclamait déjà 30 millions d'euros l'an dernier, il faudra certainement dépenser plus pour s'offrir le Lusitanien à l'avenir.

3. Adrien Rabiot (21 ans, Paris SG) (=)

Lui aussi marque une véritable progression. Le milieu de terrain a profité des absences en début de saison pour prouver qu'il avait désormais le niveau pour évoluer comme titulaire dans l'entrejeu du Paris Saint-Germain. Son absence sur blessure ces derniers mois s'est d'ailleurs fait ressentir et la plupart des observateurs estiment désormais qu'il n'est plus forcément derrière Thiago Motta ou Blaise Matuidi dans la hiérarchie. Ses performances lui ont d'ailleurs permis de découvrir l'équipe de France en novembre, et il serait même tout en haut de la short-list de Carlo Ancelotti au Bayern Munich.

4. Thomas Lemar (21 ans, Monaco) (+4)

Avec 6 buts et 4 passes décisives durant la première partie de la saison, l'ailier monégasque est devenu l'un des talents incontournables de la Ligue 1. Précis sur coups de pied arrêtés, très fort techniquement et doté d'une puissante frappe de balle, l'ancien Caennais régale les amateurs de beau football et a, lui aussi, connu sa première sélection chez les Bleus en novembre. L'ASM attend au moins 35 millions d'euros désormais pour lâcher un joueur recruté 4 millions d'euros, et suivi de très près par l'Atletico Madrid et le Bayern Munich.

5. Kylian Mbappé (18 ans, Monaco) (E)

Le jeune attaquant de l'AS Monaco n'a que 20 matchs de Ligue 1 dans les jambes mais il impressionne déjà tout le monde. Celui qui a battu le record de précocité de Thierry Henry en marquant son premier but avec l'ASM à 17 ans et 62 jours est performant à chaque fois qu'il entre sur le terrain. Avec 3 buts et 5 passes décisives, il participe au festival offensif permanent de Monaco cette saison et il est promis à un très grand avenir. Le club de la Principauté a déjà repoussé une offre de 40 millions d'euros de Manchester City l'été dernier. C'est dire à quel point l'ASM compte sur lui pour le futur et espère récolter bien plus à l'avenir avec une vente.

6. Tiémoué Bakayoko (22 ans, Monaco) (E)

Aux côtés de Fabinho, le milieu de terrain forme une paire solide dans l'entrejeu de l'AS Monaco. Puissant dans les duels, très bon dans l'anticipation et capable de se projeter vers l'avant pour casser les lignes, l'ancien Rennais a franchi un pallier cette saison. Ce n'est pas pour rien que Chelsea et Manchester City songent à passer à l'action cet hiver. Mais que les supporters monégasques se rassurent, Bakayoko a déjà annoncé ne pas vouloir partir en cours de saison. En revanche, l'histoire sera peut-être différente l'été prochain...

7. Corentin Tolisso (22 ans, Lyon) (E)

Tout proche de rejoindre Naples l'été dernier, le milieu de terrain est finalement resté à l'Olympique Lyonnais. Plutôt une bonne nouvelle pour les Gones qui peuvent profiter de son impact au milieu de terrain et de son apport offensif avec 4 buts et 1 passe décisive cette saison. Il lui manque encore parfois un peu de régularité dans l'enchaînement des matchs mais il a le potentiel pour rejoindre un très grand club à l'avenir. La Juventus Turin est notamment très intéressée par un transfert dans un avenir proche.

8. Maxime Lopez (19 ans, Marseille) (E)

Avec son mètre 67 et son physique de jeune écolier, difficile d'imaginer que ce meneur de jeu de poche avait les épaules assez larges pour prendre le jeu de l'Olympique de Marseille à son compte. Et pourtant, il a déjà tout d'un grand. D'ailleurs, Rudi Garcia en a fait un titulaire indiscutable depuis son arrivée sur le banc de l'OM. Le Minot aimante les ballons et possède une lecture de jeu impressionnante pour son âge. Remarqué très jeune par Arsenal et Liverpool, il est devenu en quelques mois le nouveau chouchou du public marseillais, qui attendait depuis plusieurs années l'arrivée d'un nouveau talent issu du centre de formation.

9. Alban Lafont (17 ans, Toulouse) (E)

Il n'a que 17 ans et pourtant le gardien de Toulouse fait déjà partie du paysage de la Ligue 1. Il faut dire que le jeune portier réalise souvent des prestations abouties et affiche une sérénité impressionnante pour son âge. Quand on sait l'importance des gardiens dans les grands clubs, on peut se dire que Lafont devrait recevoir de très belles propositions à l'avenir s'il poursuit sur sa lancée. D'ailleurs, l'OM est déjà sur le coup et pense notamment à lui pour en faire le gardien de son nouveau projet à partir de la saison prochaine. Un début de carrière à la Fabien Barthez, formé au TFC puis parti à Marseille ?

10. Malang Sarr (17 ans, Nice) (E)

Alors que Nice a séduit l'été dernier avec le recrutement de Mario Balotelli et Younès Belhanda notamment, le jeune défenseur central formé à l'OGCN est arrivé dans le onze de Lucien Favre cette saison sans prévenir. Et depuis, il n'en sort plus. Plutôt logique quand on observe ses prestations pleines de sérénité et dignes d'un joueur plein d'expérience alors qu'il ne dispute que sa première saison en Ligue 1. Que ce soit dans une charnière centrale à deux ou à trois, le Franco-Sénégalais s'adapte facilement et fait partie des très belles découvertes de la saison. La Juventus Turin a déjà un oeil sur lui pour l'avenir.

11. Wylan Cyprien (21 ans, Nice) (E)

C'est aussi l'une des révélations de la saison. L'ancien Lensois s'est très vite imposé dans sa nouvelle équipe de l'OGC Nice et enchaîne les performances de haute volée. Auteur de 5 buts en championnat, l'Aiglon a déjà régalé avec sa frappe de balle puissante, qui a notamment permis à l'OGCN de l'emporter contre l'OM. Il a aussi inscrit un superbe coup franc en nettoyant la lucarne d'Alphonse Areola contre le PSG. Autant dire qu'il répond présent lors des grands rendez-vous et semble promis à une belle carrière. L'Atletico Madrid est déjà sur les rangs.

12. Presnel Kimpembe (21 ans, Paris SG) (E)

Le jeune défenseur central du Paris Saint-Germain a déjà pu montrer l'étendue de son potentiel cette saison. Alors que David Luiz est parti l'été dernier, le club de la capitale n'a pas hésite à lui confier le rôle de seule véritable doublure pour la charnière Thiago Silva-Marquinhos. Et au vu de ses prestations, avec de précieux jaillissements et une relance propre, il a prouvé que ses dirigeants ne s'étaient pas trompés. Même s'il lui sera difficile de bouger les deux Brésiliens, il affiche déjà le talent d'un futur grand.

13. Benjamin Mendy (22 ans, Monaco) (-1)

Petite baisse dans ce classement pour le latéral gauche de l'AS Monaco. Certes, le talent est là, mais l'ancien Marseillais affiche toujours cette irrégularité déjà pointée du doigt par le passé. Capable de réaliser des matchs avec une activité énorme dans son couloir, il peut aussi passer à côté pendant plusieurs semaines. Le potentiel est grand mais il a encore quelques progrès à faire pour pourvoir s'imposer dans un grand club européen. En Italie, l'Inter Milan et l'AS Rome observent le joueur depuis plusieurs années.

14. Vincent Koziello (21 ans, Nice) (=)

L'une des surprises de la saison dernière a un peu reculé dans la hiérarchie au sein du milieu de terrain de l'OGC Nice. Néanmoins, il continue de jouer régulièrement et se montre toujours aussi habile techniquement. Sa rigueur et sa lecture du jeu ont d'ailleurs séduit en Italie puisqu'un départ au Milan AC cet hiver pour 30 à 35 millions d'euros est dans les tuyaux. Quand on sait que les Rossoneri comptent bâtir une grosse équipe grâce à l'arrivée des investisseurs chinois, cela montre la qualité du Niçois.

15. Marcus Coco (20 ans, Guingamp) (E)

Déjà auteur de très belles performances la saison dernière, l'ailier de Guingamp est aujourd'hui plus régulier et s'impose encore un peu plus comme un élément indispensable au sein du club breton. Avec 4 buts et 1 passe décisive, il n'est pas étranger au très bon début de saison réalisé par l'En Avant. Rapide et technique, il possède encore une grosse marge de progression et semble promis à un très bel avenir.

On ne les oublie pas, ils peuvent faire davantage parler d'eux !

La Ligue 1 possède d'autres jeunes talents qui auraient pu intégrer cette liste, qui n'est évidemment pas exhaustive. Parmi les plus jeunes à suivre de près pour les années à venir, on pense notamment au défenseur marseillais Boubacar Kamara (17 ans), annoncé comme la future pépite du centre de formation de l'OM. Le Messin Vincent Thill (16 ans), premier joueur né en 2000 à débuter dans l'un des cinq grands championnats européens, le Parisien Jonathan Ikoné (18 ans), le Stéphanois Arnaud Nordin (18 ans), le Caennais Yann Karamoh (18 ans) ou encore Odsonne Edouard (18 ans), prêté par le PSG à Toulouse, ont un beau potentiel.

Il faudra aussi observer de près les performances du Bastiais Allan Saint-Maximin (19 ans), qui montre déjà de belles choses cette saison, des Parisiens Jean-Kevin Augustin (19 ans) et Christopher Nkunku (19 ans), qui ont déjà grappillé quelques minutes au PSG, du Guingampais Ludovic Blas (19 ans), du Nantais Amine Harit (19 ans), du Bordelais Malcom (19 ans), du Toulousain Issa Diop (19 ans) et du Rennais Joris Gnagnon (19 ans). On pense aussi au Lyonnais Lucas Tousart (19 ans), qui commence à se montrer sous le maillot de l'OL.

Révélation de la saison à Lyon, Mouctar Diakhaby (20 ans) peut devenir un futur grand, alors que ses coéquipiers Emanuel Mammana (20 ans) et Maxwell Cornet (20 ans) doivent encore prouver. A Monaco, Gabriel Boschilia (20 ans), Almamy Touré (20 ans) et Kevin N'Doram (20 ans) se préparent pour assurer la relève. Le Toulousain Alexis Blin (20 ans) est aussi à surveiller. Le Bordelais Adam Ounas (20 ans), lui, devra montrer mieux après des débuts prometteurs.

A 21 ans, certains joueurs entrent dans une période de confirmation ou sont de véritables découvertes. L'Angevin Nicolas Pépé a déjà réussi de belles prestations pour sa première saison en L1, le Marseillais Franck Zambo Anguissa monte en puissance sous les ordres de Rudi Garcia, le Monégasque Adama Traoré doit encore justifier les 14 M€ dépensés par l'ASM en 2015, le Niçois Rémy Walter s'impose cette saison à l'OGCN et le Messin Thomas Didillon est l'un des grands espoirs français au poste de gardien. Le Lillois Rony Lopes possède aussi un gros potentiel.

A 22 ans, ces joueurs possèdent déjà un certain bagage mais ils ont encore besoin de prouver au plus haut niveau. On pense notamment au Montpelliérain Morgan Sanson, courtisé par l'OM, l'OL et Dortmund, au Rennais Adrien Hunou ou encore au Stéphanois Ole Selnaes. Séduisant techniquement la saison passée, le Stéphanois Oussama Tanane a perdu son jeu depuis le début de l'exercice et doit faire mieux.

Ils ont quitté notre classement de l'année dernière (2015) :

Joueurs sortis de la liste car limite d'âge dépassée (2) : Nabil Fekir (Lyon), Fabinho (Monaco).

Joueurs sortis de la liste après un transfert à l'étranger (6) : Michy Batshuayi (Chelsea), Sofiane Boufal (Southampton), Juan Fernando Quintero (Independiente Medellín), Raphaël Guerreiro (Dortmund), Samuel Umtiti (FC Barcelone), Ousmane Dembélé (Dortmund).

Joueurs sortis de la liste par choix (1) : Adam Ounas (Bordeaux).

+ Revoir l'article des jeunes pépites de 2015 (diffusé le 6 janvier 2016)
+ Revoir l'article des jeunes pépites de 2014 (diffusé le 2 janvier 2015)
+ Revoir l'article des jeunes pépites de 2013 (diffusé le 3 janvier 2014)
+ Revoir l'article des jeunes pépites de 2012 (diffusé le 4 janvier 2013)

Et vous, qui est pour vous le joueur de L1 possédant le plus grand potentiel pour devenir une star ? Pour en débattre, rendez-vous ci-dessous dans l'espace «Publiez un commentaire» ...

Par Romain Rigaux, le 06/01/2017 à 11h05