Taille de la police
Annuler Valider
<
le 10/08/2017 à 13h39

PSG : le boss de la Premier League taille les dirigeants qataris pour Neymar

PSG : le boss de la Premier League taille les dirigeants qataris pour Neymar
Scudamore n'a pas apprécié le transfert de Neymar au PSG.
Si le Paris Saint-Germain a fait de Neymar le joueur le plus cher de l'histoire en le recrutant pour 222 millions d'euros en provenance du FC Barcelone, les principaux acteurs du football européen sont sur les dents. Parmi eux, le patron de la Premier League, Richard Scudamore, qui s'en est pris aux dirigeants qataris du club de la capitale.

«Au cours de l'opération Neymar, je me suis demandé : 'Qu'est-ce qui serait le plus important : Neymar ou l'Allianz Arena ?' Je dois dire que, pour nous, l'Allianz Arena est beaucoup plus importante, et de loin. Le transfert de Neymar a même coûté plus cher que le total dépensé pour le stade.»

Mardi, le dirigeant du Bayern Munich, Karl-Heinz Rummenigge, n'avait pas hésité à critiquer la gestion du Paris Saint-Germain, qui a littéralement explosé sa tirelire en déboursant 222 millions d'euros pour recruter Neymar (25 ans), faisant du Brésilien le joueur le plus cher de l'histoire. Ce jeudi, un autre acteur majeur du football européen a abondé dans le sens de l'Allemand.

Scudamore taille le transfert de Neymar

En effet, Richard Scudamore a lui aussi décidé de se payer le club de la capitale. Le patron de la Premier League, sidéré par le transfert du Sud-Américain, n'y est pas allé par quatre chemins. «Il y a un moment où il faut dire non. Je suis content que ce ne soit pas nous qui ayons obtenu ce record particulier. C'est un ensemble d'événements inhabituels», a confié le dirigeant britannique au micro de Sky Sports.

Et d'en rajouter une couche sur les décideurs parisiens. «Les Qataris – qui possèdent le PSG – ont soudainement décidé qu'ils voulaient s'affirmer», a indiqué l'homme de 57 ans. «Et la chose plutôt perverse avec ces clauses de rachat c'est qu'elles sont destinées à empêcher les joueurs de se déplacer. En tout cas, je suis content que ce ne soit pas un club de Premier League qui ait dépensé autant d'argent sur un joueur.»

Pendant ce temps-là, en Premier League...

Si sur le fond, les propos de Scudamore ne sont pas insensés, est-il vraiment le mieux placé pour tenir un tel discours ? Difficile de le croire. Car si le marché des transferts a vu les prix s'envoler ces dernières années, les clubs anglais y sont pour beaucoup. Si le PSG a décidé de lever la clause libératoire de Neymar, les dirigeants sont conscients que le retour sur investissement s'opérera progressivement au cours des prochains mois, voire années, le Brésilien étant une superstar planétaire capable de générer des revenus colossaux, à l'image de Cristiano Ronaldo ou encore Lionel Messi.

Chose que certains joueurs achetés par les formations de Premier League sont très loin d'être. On pense notamment aux achats de Manchester City avec John Stones pour 55,8 M€ en 2016, Eliaquim Mangala pour 53,8 M€ en 2014, Nicolas Otamendi pour 45 M€ en 2015, sans compter les 198,5 M€ dépensés cet été pour Ederson, Kyle Walker, Benjamin Mendy ou encore Bernardo Silva, qui s'ils sont prometteurs, n'offrent pas forcément les garanties du seul Neymar. Et la liste est très, très longue puisque Manchester United, avec Anthony Martial (50 M€ + 30 M€ de bonus) en 2015, ou encore Chelsea, avec Alvaro Morata (80 M€), au mois de juillet, ne sont pas en reste...

Que pensez-vous des propos de Richard Scudamore concernant Neymar ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous…

Par Youcef Touaitia, le 10/08/2017 à 13h39