Taille de la police
Annuler Valider
<
le 10/08/2017 à 19h13

Bastia : le groupe de repreneurs jette l'éponge, le club pourrait disparaître !

Bastia : le groupe de repreneurs jette l'éponge, le club pourrait disparaître !
Bastia pourrait repartir de Régional 2.
Après 112 ans d'existence, le Sporting Club de Bastia se retrouve en très grand danger. Reléguée sportivement en Ligue 2 puis rétrogradée administrativement en National 1, en raison de graves problèmes financiers, la formation corse touche définitivement le fond du trou et pourrait définitivement disparaître !

Dans le football, tout va décidément très vite. Beaucoup trop pour le Spoting Club de Bastia ces dernières semaines. Reléguée sportivement en Ligue 2 après une saison 2016-2017 très compliquée, la formation corse a été rétrogradée administrativement en National 1 par la DNCG, en raison de graves problèmes financiers, puis en National 3, l'équivalent de la CFA 2, après avoir perdu son statut professionnel.

Mais alors qu'un groupe de dix repreneurs, composé notamment de Frédéric Antonetti et de chefs d'entreprises locaux, a décidé d'éponger la dette initialement annoncée de 300 000 euros, celle-ci serait quatre fois supérieure, à hauteur d'1,2 million d'euros. Une somme considérable non-versée à l'Urssaf, chargée de la collecte des cotisations salariales et patronales, ainsi qu'à la SASP, organisme de protection des actionnaires pour les clubs sportifs, qui a définitivement refroidi ces amoureux du club.

Le groupe de repreneurs fait volte-face

Conséquence, ces derniers ont décidé de jeter l'éponge, laissant le club au fond du trou. «Après (...) l'échec de notre tentative de sauvetage du Sporting Club de Bastia en L2, nous voilà contraints de renoncer au projet de reprise de l'association pour les mêmes raisons : le manque de volonté sérieuse de passer la main et l'absence de sincérité des dirigeants sur la situation réelle du club» , a indiqué le groupe via un communiqué, ce jeudi.

«Nous étions prêts (...) à apporter nos compétences et nos moyens, ainsi que 100 000 € chacun pour renflouer et relancer l'association, la section amateur, avec son palmarès illustre, et nourrir des ambitions rapides de retour à l'élite. Malheureusement, comme la section professionnelle, la section amateur après un rapide audit s'est avérée être dans une situation catastrophique, bien loin des annonces rassurantes, avec près d'un million d'euros de dettes et de pertes, et de la nécessité de financer un plan de restructuration et de licenciements» , peut-on lire.

Le SCB pourrait disparaître

Quel avenir pour le Sporting, donc ? Une chose est sûre, il s'annonce sombre. Alors que la structure professionnelle a déjà déposé le bilan, l'association du SCB pourrait elle aussi prendre le même chemin après cette décision du groupe de repreneurs, qui se réserve le «droit de (se) manifester à nouveau si, à l'avenir, les conditions le permettent sérieusement et réellement» . Résultat : ce n'est pas en National 3 que pourrait repartir le finaliste de la Coupe UEFA 1978 mais bien en Régional 2, l'équivalent de la 7e division. La mort pure et simple du club...

Que pensez-vous de la situation du Sporting ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...

Par Youcef Touaitia, le 10/08/2017 à 19h13