Taille de la police
Annuler Valider
<
le 11/08/2017 à 10h24

PSG : inquiets après le transfert de Neymar, les cadors européens sonnent la riposte !

PSG : inquiets après le transfert de Neymar, les cadors européens sonnent la riposte !
Le transfert de Neymar continue de faire jaser...
Comme pressenti, les grands clubs européens rassemblés jeudi lors de la réunion de l'Association européenne des clubs (ECA) ont évoqué le transfert record de Neymar au Paris Saint-Germain. Et ces institutions ont déjà prévu de lancer la riposte contre le club de la capitale…

Le Paris Saint-Germain s'y attendait probablement et cela n'a pas manqué ! En réalisant une folie pour activer la clause libératoire de Neymar (222 millions d'euros) et l'arracher au FC Barcelone, le vice-champion de France s'est mis à dos une bonne partie de la «Vieille Europe» .

Dans ce contexte, la réunion de l'Association européenne des clubs (ECA), qui regroupe tous les grands clubs du Vieux Continent, dont le PSG, s'est avérée tendue jeudi à Madrid.

Le PSG fait parler en coulisses

Sans surprise, le quotidien espagnol AS relate que le président francilien Nasser Al-Khelaïfi et son homologue catalan Josep Maria Bartomeu ne se sont «même pas adressés la parole». En raison de la présence du boss francilien, le transfert de Neymar n'a pas fait l'objet de critiques particulières durant la réunion. En coulisses en revanche, le sujet était sur toutes les lèvres et un front anti-PSG a commencé à voir le jour, comme l'a reconnu à demi-mot le président de l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, lui aussi présent à ce rendez-vous.

Une plainte commune à venir

«Officiellement, non. Nous avons eu une réunion de bureau ce jeudi et Nasser était là. Nous n'avons pas abordé directement le sujet. On l'a fait plutôt en dehors de la réunion. Et ce n'est pas vraiment un front anti-PSG, mais de nombreux présidents de club sont très réticents à ce qui a été fait et ce qui va se faire. Et comme le fair-play financier intervient seulement a posteriori, il n'y a pas grand-chose à faire», a raconté le patron rhodanien dans les colonnes de L'Equipe. «J'étais assis entre Agnelli (Juventus) et Bartomeu (Barcelone), donc, oui, j'ai senti un peu d'aigreur, un peu d'envie d'en découdre. (…) Dans le contexte actuel, non, il n'y aura pas de réaction officielle. Mais il y aura des échanges, sûrement.»

Soucieux de freiner le PSG, qui pourrait réaliser une nouvelle folie pour Kylian Mbappé (AS Monaco), les membres de l'ECA sont tombés d'accord pour adresser une plainte commune à l'UEFA demandant le respect du fair-play financier. Plusieurs ligues devraient appuyer leur demande. Au cas où cette requête n'aboutit pas, ils pourraient saisir l'Union Européenne pour concurrence déloyale. Bien sûr, ces procédures s'annoncent longues et incertaines, mais la rupture entre Paris et le gratin continental semble clairement consommée.

Que pensez-vous de la position des membres de l'ECA ? D'après vous, le PSG doit-il s'inquiéter des menaces brandies ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous…

Par Romain Lantheaume, le 11/08/2017 à 10h24