Taille de la police
Annuler Valider
<
le 10/10/2017 à 12h43

Rennes : Ruello sort du silence, la pression s'accentue sur Gourcuff

Rennes : Ruello sort du silence, la pression s'accentue sur Gourcuff
L'étau se resserre autour de Christian Gourcuff.
En ce début de saison compliqué, le président de Rennes, René Ruello, a pris la parole lundi. S'il a justifié le maintien de l'entraîneur Christian Gourcuff, contesté par les supporters, le dirigeant en a aussi profité pour mettre la pression sur le technicien.

Le navire rennais tangue en ce début de saison. Décevants 15es de Ligue 1 avec une seule victoire après 8 journées, les Rouge et Noir signent leur plus mauvais départ depuis onze ans. Une grosse tuile alors que le mercato ambitieux et les 37 millions d'euros dépensés cet été avaient fait naître beaucoup d'espoirs…

Au centre des critiques, figure l'entraîneur Christian Gourcuff, vivement contesté et dont le groupe de supporters Roazhon Celtic Kop a réclamé la tête la semaine dernière. Dans ce contexte tendu, le président breton René Ruello vient de prendre la parole pour la première fois au cours des dernières semaines.

Ruello comprend les supporters

«La frustration du public, non seulement je la comprends mais je la partage totalement. Cependant, mon rôle de président m'impose de prendre de la hauteur et du recul face à des évènements que je pense conjoncturels. C'est-à-dire de rester lucide et de ne pas être dominé par l'émotion», a d'abord expliqué le dirigeant sur le site officiel du SRFC pour justifier le maintien de Gourcuff. «Les joueurs ont mis l'accent sur le sérieux et la qualité du travail effectué à l'entraînement dans la ligne du projet de jeu de Christian Gourcuff auquel ils adhèrent pleinement.»

Victoire impérative à Guingamp

Mais après ces mots rassurants, le patron rennais n'a pas affiché un soutien très marqué au technicien, sur lequel il a mis la pression. «Je ne suis absolument pas satisfait du classement actuel de l'équipe même si, avant la réception de Caen (0-1), nous restions sur trois matchs de très bonne qualité. (…) J'ai pleine confiance en ce groupe», a ajouté l'homme d'affaires en évitant donc soigneusement d'employer le nom de Gourcuff.

«Je sais que Christian Gourcuff, son staff et les joueurs en ont pleinement conscience (de la situation sportive, ndlr). Il est maintenant impératif de gagner. (…) J'attends une réaction rapide du groupe et ce dès le prochain match à Guingamp», a-t-il conclu. Une manière de placer Gourcuff et son groupe face à leurs responsabilités. Après avoir engrangé un peu de confiance en battant Brest (2-0) sur le tard vendredi en amical, Benjamin André et sa bande feraient bien de s'imposer samedi (20h) dans le derby s'ils souhaitent sauver la tête de leur entraîneur…

D'après vous, Rennes, doit-il se séparer de Christian Gourcuff ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous…

Par Romain Lantheaume, le 10/10/2017 à 12h43