Taille de la police
Annuler Valider
<
le 11/10/2017 à 12h30

Panama : un but fantôme, des commentateurs en pleurs, un jour férié décrété... La folie de la qualification pour le Mondial !

Panama : un but fantôme, des commentateurs en pleurs, un jour férié décrété... La folie de la qualification pour le Mondial !
La joie des joueurs du Panama, qualifiés pour le Mondial !
La qualification du Panama pour sa première Coupe du monde a été marquée par plusieurs scènes surréalistes dans la nuit de mardi à mercredi. Un but fantôme a notamment été accordé aux Canaleros pour les relancer dans un match au cours duquel ils étaient menés au score.

Le Panama sera l'une des équipes surprises de la prochaine Coupe du monde 2018. Ce pays d'Amérique centrale s'est qualifié pour la première fois pour un Mondial en battant son voisin, le Costa Rica (2-1), dans la nuit de mardi à mercredi. Retour sur une nuit de folie !

Un but inexistant validé !

L'affaire n'était pourtant pas bien engagée pour le Panama, mené au score par le Costa Rica à la pause (0-1) et dans l'obligation de s'imposer pour se qualifier directement. Mais les Panaméens ont eu droit à un miracle, et surtout à un coup de pouce de l'arbitre qui a validé un but inexistant à la 53e minute. Sur un corner, le ballon provoque un cafouillage dans la surface au second poteau mais ne franchit pas la ligne. Et pourtant, le but a bien été accordé !

 VIDEO : le but fantôme du Panama

Un ramasseur de balle aide son équipe

La délivrance pour la sélection panaméenne interviendra à la 88e minute avec le but de la victoire de Roman Torres. Une réalisation provoquant la folie dans le stade des Canaleros et dans la cabine des commentateurs, en transe et en pleurs ! Portés par un public en folie, les Panaméens ont aussi pu compter sur l'aide d'un ramasseur de balle qui a tout donné dans le temps additionnel pour éviter un retour des Costariciens avec une course folle et une mine envoyée dans les tribunes pour gagner du temps.

 VIDEO : un ramasseur de balle donne tout pour gagner du temps

Jour férié décrété par le président

Une scène surréaliste de plus dans cette rencontre qui fera forcément parler de l'autre côté de l'Atlantique. En effet, cette victoire élimine les Etats-Unis qui devraient peu goûter aux évènements survenus au Panama... Mais cela ne gâchera pas la fête des Canaleros. D'ailleurs, le président Juan-Carlos Varela a même décrété un jour férié pour que les Panaméens puissent prolonger les festivités ! Preuve une nouvelle fois que le football n'est pas un sport comme les autres.

 VIDEO : l'émotion des commentateurs sur le 2e but du Panama

Que vous inspirent cette qualification du Panama et ces scènes étonnantes ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...

Par Romain Rigaux, le 11/10/2017 à 12h30