Taille de la police
Annuler Valider
<
le 15/12/2017 à 22h42

Monaco enfonce les Verts plus bas que terre - Débrief et NOTES des joueurs (ASSE 0-4 ASM)

Monaco enfonce les Verts plus bas que terre - Débrief et NOTES des joueurs (ASSE 0-4 ASM)
Diony et les Verts sont à la rue.
En ouverture de la 18e journée de Ligue 1, Monaco a explosé Saint-Etienne (4-0), ce vendredi. Réduits à dix après l'expulsion de Ruffier, les Verts ont vécu un enfer dans le Chaudron. Les champions de France, eux, sont assurés de terminer sur le podium à l'issue de ce week-end.

On se demandait si Saint-Etienne, sans victoire depuis 9 rencontres, pouvait faire pire. Ce vendredi soir, la réponse est clairement positive. Contre une redoutable équipe de Monaco, les Verts ont été pulvérisés (0-4) en ouverture de la 18e journée de Ligue 1.

Déjà très peu en confiance, les Stéphanois se sont tiré une balle dans le pied suite à l'expulsion polémique de Stéphane Ruffier au retour des vestiaires. Résultat, les hommes de Julien Sablé restent 15es avec seulement 2 points d'avance sur Lille, 18e et barragiste. Le club princier prend seul la 2e place avant le choc entre l'OL et l'OM, prévu ce dimanche.

Monaco ne perd pas de temps

La partie ne pouvait pas mieux commencer pour l'ASM. A l'affût d'une énorme occasion de Baldé repoussée par la défense, Sidibé trouvait la lucarne opposée de Ruffier d'une frappe écrasée (0-1, 4e). Un début de match catastrophique pour les Verts, à la rue et complètement asphyxiés par des Monégasques très séduisants. Au bout de 25 minutes, l'addition aurait pu être bien plus salée sans la maladresse des champions de France.

Dans un Chaudron dégarni avec le huis clos qui frappe les virages, les Stéphanois tentaient tant bien que mal de relever la tête. Monnet-Paquet chauffait même les gants de Subasic peu avant la demi-heure de jeu. Petit à petit, les hommes de Julien Sablé pointaient le bout de leur nez. Mais Lemar se chargeait de calmer leurs ardeurs en doublant la mise sur une action individuelle de toute beauté (0-2, 33e). Les Foréziens étaient au fond du trou…

Même Ruffier lâche les Verts…

Après la pause, les Verts creusaient encore. Car Fabinho inscrivait un troisième but (0-3, 53e) sur lequel Ruffier était furax. Estimant que le Brésilien était hors-jeu, à tort, le gardien se rapprochait un peu trop de l'arbitre assistant, lui reprochant sa décision. Carton rouge direct pour le capitaine stéphanois et colère noire du président Romeyer qui hurlait son désarroi sur le bord de la pelouse. Une scène surréaliste...

Pour ne rien arranger aux affaires de l'ASSE, Baldé enfonçait un nouveau but d'une lourde frappe du pied gauche (0-4, 61e). Une soirée en enfer pour les joueurs de l'ASSE, incapables de réagir. Et comme en première période, l'addition aurait pu s'alourdir si les protégés de Leonardo Jardim n'avaient pas baissé le pied dans la dernière demi-heure. Quoi qu'il en soit, l'heure est grave à Saint-Etienne après cette nouvelle désillusion.

La note du match : 6/10

Un match à sens unique. Des Monégasques séduisants, des Verts à la ramasse, le suspense était inexistant ce soir. Les Asémistes n'ont eu aucune pitié pour les Stéphanois, réduits à dix au retour des vestiaires après l'expulsion de Ruffier. Sans leurs virages, les Foréziens ont vécu un enfer.

Les buts :

- A droite, Sidibé lance Lopes dans la profondeur. Le Portugais lève la tête et sert Baldé Keita en retrait. Le Sénégalais, malgré un premier contrôle raté, se met en position de tir mais bute sur la défense stéphanoise qui dégage en catastrophe. A l'affût, sur la droite, Sidibé reprend victorieusement le ballon d'un tir écrasé qui fait mouche (0-1, 4e).

- A gauche, cette fois-ci, Baldé Keita réalise un bon travail et sert Lemar sur sa droite. Le Monégasque parvient à se défaire de Pajot et Hernani avant d'enchaîner avec une frappe croisée puissante à ras de terre qui ne laisse aucune chance à Ruffier, battu sur sa gauche (0-2, 33e).

- Sur un corner côté droit, Lopes allume la mèche à l'entrée de la surface. Le ballon traverse une forêt de jambes et parvient à Falcao, pas hors-jeu, qui bute sur Ruffier. Le bout de cuir revient ensuite sur Fabinho, lui aussi en position licite, qui n'a plus qu'à le pousser au fond des filets (0-3, 53e).

- Fabinho récupère un ballon dans les pieds d'un défenseur stéphanois. Le Brésilien amorce le contre, temporise puis sert Baldé Keita sur le côté gauche. D'une frappe puissante, le Lion de la Téranga fusille Moulin sur sa droite, au ras du poteau, à mi-hauteur (0-4, 61e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Baldé Keita Diao (8/10)

Le Sénégalais n'a pas encore retrouvé son niveau de la Lazio, c'est une certitude. Mais ce soir, il est encore une fois impliqué sur les buts de son équipe, notamment sur le deuxième avec une passe décisive pour Lemar. Après la pause, il inscrit un très joli but sur une frappe puissante. Il a globalement fait très mal à des Verts à la rue. Remplacé à la 76e minute par Guido Carrillo (non noté).

ST ETIENNE :

Stéphane Ruffier (3) : un calvaire. Lâché par sa défense, le gardien stéphanois ne peut rien faire ce soir. Pire encore, il prend un carton rouge au retour des vestiaires pour s'être trop rapproché de l'arbitre assistant après le but de Fabinho. Sévère pour certains, justifié pour d'autres, on peut regretter le manque de psychologie de M. Delerue sur ce coup même si le capitaine des Verts n'avait pas à se montrer aussi intimidant.

Habib Maïga (2) : une prestation cataclysmique. Le jeune Vert s'est fait manger toute la soirée par Baldé Keita.

Kévin Théophile Catherine (2,5) : l'ancien Rennais a été catastrophique. Des erreurs de placement, de relance... La totale.

Cheikh M'Bengue (3) : replacé dans l'axe, le Sénégalais a lui aussi vécu un calvaire. Il a été débordé tout le match. Sa réaction après le match témoigne de son énorme frustration.

Gabriel Silva (3,5) : le moins mauvais des défenseurs de l'ASSE ce soir. Il est tout de même très laxiste sur l'ouverture du score de Sidibé, qui est venue de son côté.

Hernani (2) : un match catastrophique. Le joueur prêté par le Zénith s'est fait martyriser par Fabinho et Moutinho. Remplacé à la 66e minute par Assane Dioussé (non noté).

Vincent Pajot (2) : probablement son pire match depuis son arrivée dans le Forez. Comme Hernani, il s'est fait balader toute la rencontre par les Monégasques et n'a rien pu faire pour empêcher le naufrage. Il aurait même pu prendre un carton rouge pour une répétition de fautes en seconde période.

Vagner (4) : titulaire à la surprise générale, le Cap-Verdien a été un des meilleurs joueurs de son équipe ce soir. Il s'est permis quelques débordements intéressants, rien de plus. C'est dire la pauvreté de l'ASSE… Remplacé à la 55e minute par Jessy Moulin (non noté), qui est allé chercher son premier ballon au fond des filets.

Rémy Cabella (4,5) : le joueur prêté par l'OM voulait être la sauveur ce soir. Il devra très certainement attendre un peu avant d'enfiler sa cape. Il se procure toutefois la meilleure occasion de son équipe en seconde période. Il sort sous les acclamations du public stéphanois, les larmes aux yeux, frustré par les événements. Remplacé à la 88e minute par Saidy Janko (non noté).

Kevin Monnet-Paquet (3) : une belle occasion en première période… et puis c'est tout. L'ancien Lorientais est, comme tous ses partenaires, passé complètement à côté.

Loïs Diony (4) : à défaut de marquer, le joueur passé par Dijon se bat énormément. Ce soir encore, il a pesé sur la défense asémiste en première période. Malheureusement pour lui, la physionomie du match a complètement ruiné ses efforts car après l'expulsion de Ruffier, on ne l'a plus vu.

MONACO :

Danijel Subasic (6) : une semaine après son match catastrophique contre Troyes, le Croate s'est bien repris ce soir. Une intervention peu avant la demi-heure de jeu, une autre face à Cabella en fin de partie. Une soirée très calme.

Djibril Sidibé (7) : très gros match de l'international tricolore. Il a trouvé la faille au bout de quatre minutes et n'a cessé de faire mal à Mbengue. A noter sa belle entente avec Lopes.

Kamil Glik (6) : face à un Diony à la ramasse, le Polonais n'a pas eu à forcer son talent pour passer un match plus que tranquille.

Jemerson (6) : rien à signaler pour le Brésilien. Il faut dire que la faiblesse offensive de l'ASSE lui a permis de passer un match très calme.

Jorge (6) : moins en vue que Sidibé, le latéral gauche a fait son match. Il a empêché ses vis-à-vis de monter dans son couloir, où il a fait la loi.

Rony Lopes (6,5) : une copie intéressante rendue par le Portugais. A l'origine du premier but, il a joué à son rythme, appuyant souvent où ça fait mal. Remplacé à la 87e minute par Adama Diakhaby (non noté).

João Moutinho (7) : belle prestation du Portugais. Assez libre dans l'entrejeu, c'est lui qui a imprimé le rythme de la partie. Des passes souvent justes, des choix judicieux, l'ancien joueur de Porto a fait le boulot.

Fabinho (8) : probablement son meilleur match de la saison. Le Brésilien a fait vivre un calvaire à Hernani. De nombreux ballons récupérés, des passes vers l'avant très intéressantes, le milieu polyvalent a même mis son premier but dans le jeu cette saison après la pause avant d'offrir une passe décisive à Keita.

Thomas Lemar (7,5) : tantôt meneur de jeu, tantôt milieu excentré, l'ancien Caennais a été très bon ce soir. A l'origine des meilleures actions en première période, il met un but de grande classe qui enfonce définitivement les Verts. Du bon Lemar. Remplacé à la 65e minute par Rachid Ghezzal (non noté).

Falcao (6,5) : El Tigre a fait vivre un véritable enfer aux défenseurs stéphanois. En pivot, dans la profondeur, à un poste plus reculé, le Colombien a tout bien fait ce soir. La chose qui a manqué finalement, c'est un but.

Keita Baldé (8) : lire commentaire ci-dessus.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

ST ETIENNE 0-4 MONACO (mi-tps: 0-2) - FRANCE - Ligue 1 / 18e journée
Stade : Stade Geoffroy-Guichard - 23.107 spectateurs - Arbitre : Amaury Delerue

Buts : - D. Sidibé (3e) T. Lemar (32e) Fabinho (53e) K. Baldé (60e) pour MONACO
Avertissements : V. Pajot (73e), pour ST ETIENNE - Expulsions : S. Ruffier (53e) , pour ST ETIENNE

ST ETIENNE : S. Ruffier - H. Maïga, K. Théophile-Catherine, C. M'Bengue, Gabriel Silva - Hernani (Dioussé, 65e), V. Pajot - Vagner (J. Moulin, 56e), R. Cabella (S. Janko, 88e), K. Monnet-Paquet - L. Diony

MONACO : D. Subasic - D. Sidibé, K. Glik, Jemerson, Jorge - Rony Lopes (A. Diakhaby, 87e), João Moutinho, Fabinho, T. Lemar (R. Ghezzal, 66e) - Falcao, K. Baldé (G. Carrillo, 77e)

Huis clos oblige, les virages du Chaudron étaient vides

Fabinho a enfoncé un troisième but après la pause (53e)

Après le but du Brésilien, Ruffier s'est emporté et a finalement été expulsé

Baldé Keita a terminé le travail (61e)

Des incidents ont eu lieu à l'extérieur de l'enceinte stéphanoise après le match

 VIDEO : l'expulsion directe de Ruffier

 

Par Youcef Touaitia, le 15/12/2017 à 22h42