Taille de la police
Annuler Valider
<
le 30/12/2017 à 17h10

OM : Mitroglou, un départ n'est pas à exclure...

OM : Mitroglou, un départ n'est pas à exclure...
Mitroglou terminera-t-il la saison à l'OM ? Pas sûr...
S'il bénéficie toujours du soutien de son président Jacques-Henri Eyraud, Kostas Mitroglou pourrait néanmoins quitter l'Olympique de Marseille lors du mercato hivernal. Si un nouvel avant-centre rejoint le club phocéen en janvier, le Grec pourrait en effet faire l'objet d'un prêt.

Les supporters marseillais ont longtemps espéré un "grand attaquant" l'été dernier. Surtout après le départ de Bafetimbi Gomis, non retenu par les dirigeants olympiens qui souhaitaient un avant-centre d'une pointure supérieure. Mais pris par le temps après de longues négociations pour le Camerounais du FC Porto Vincent Aboubakar qui n'ont pas abouti, les décideurs marseillais ont fini par se rabattre sur Kostas Mitroglou.

Pour acquérir seulement la moitié des droits du joueur mais le compter dans ses rangs tout de suite, l'OM déboursait donc 15 millions d'euros le dernier jour du mercato. Pour les supporters marseillais, la déception a été grande. D'autant qu'un peu plus tôt, leur président Jacques-Henri Eyraud s'était aventuré à parler de Diego Costa, mis de côté à Chelsea et qui a depuis retrouvé l'Atletico Madrid.

Ses coéquipiers lui préfèrent Germain

A mi-saison, force est de constater que le Grec, arrivé à Marseille blessé et pas vraiment à l'aise au sein du collectif de Rudi Garcia, présente des statistiques peu flatteuses : 3 buts en 12 matchs toutes compétitions cette saison. Avec la désagréable impression que ce ne sera pas mieux ni en 2018 ni après...

Dans ces conditions, Mitroglou pourrait quitter l'OM plus tôt que prévu. D'après L'Equipe, un prêt cet hiver n'est en effet pas à exclure pour le Grec si un nouvel avant-centre rejoint l'OM en janvier. Si le président Eyraud continue de croire en l'ancien pensionnaire du Benfica, peut-être par conviction mais surtout pour garder la face dans un dossier où il s'est quand même sérieusement pris les pieds dans le tapis, ce ne serait pas le cas de l'ensemble de son équipe dirigeante. Ni des joueurs marseillais qui avaient réclamé à leur entraîneur début décembre le retour en pointe de Valère Germain, titulaire lors des quatre dernières journées de championnat.

Que pensez-vous du cas Mitroglou ? L'OM doit-il s'en séparer sans tarder ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.

Par Pierre-Damien Lacourte, le 30/12/2017 à 17h10