Taille de la police
Annuler Valider
<
le 17/02/2018 à 18h58

Paris se rassure avec un festival offensif - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 5-2 RCSA)

Paris se rassure avec un festival offensif - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 5-2 RCSA)
La joie de Di Maria et Neymar sur ce match.
Pour le compte de la 26e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain a surclassé Strasbourg (5-2) ce samedi. Malgré quelques problèmes défensifs, le club de la capitale s'est tout de même rassuré avec un véritable festival offensif.

Après le revers connu à Madrid (1-3) mercredi en Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain s'est bien repris. A domicile, le club de la capitale a dominé Strasbourg (5-2) ce samedi pour le compte de la 26e journée de Ligue 1.

Si le PSG n'a pas rendu une copie parfaitement défensivement avec deux buts encaissés, l'actuel leader de la L1 a régalé ses supporters offensivement, grâce notamment à un Neymar inspiré. Une victoire, la 13e de suite au Parc des Princes en championnat, qui va faire du bien aux Parisiens.

Aholou douche le Parc, les Parisiens ont une belle réaction

Dès les premières secondes, les Parisiens se procuraient une première occasion, mais Oukidja remportait son duel face à Neymar. Et pourtant, les Strasbourgeois ouvraient le score sur un contre avec un tir placé d'Aholou après un centre de Lala (0-1, 6e). Coup de tonnerre au Parc des Princes ! Mais le club de la capitale réagissait rapidement ! Profitant d'un mauvais renvoi de Lala, Draxler réalisait une frappe croisée dans la surface pour égaliser (1-1, 10e).

Relancé, le PSG monopolisait le ballon et Neymar effectuait un festival dans la surface, éliminant trois défenseurs et le gardien, pour marquer dans le but vide (2-1, 21e). Sur l'engagement, Martinez commettait une énorme bourde et Di Maria en profitait pour ajuster Oukidja (3-1, 23e). Quel enchaînement ! Jusqu'à la pause, le PSG gérait les débats très tranquillement.

Cavani plie le match !

Au retour des vestiaires, la physionomie de la partie n'évoluait pas avec un arrêt d'Oukidja sur un tir de Neymar. Sur un rythme facile, Neymar effectuait une ouverture lumineuse pour Alves, qui offrait un caviar à Di Maria... mais l'Argentin se ratait devant le but quasiment vide ! Quelques minutes plus tard, les Alsaciens punissaient les Parisiens pour ce raté avec la réduction du score de Bahoken sur un tir puissant à l'entrée de la surface (3-2, 67e). Areola n'était pas irréprochable...

De quoi promettre une fin de match folle ? Pas du tout ! Cavani se chargeait d'anéantir les espoirs adverses avec un piqué magnifique sur une passe de Pastore (4-2, 73e). Puis sur un nouveau caviar de Neymar, Cavani s'offrait même un doublé avec un magnifique lob (5-2, 79e). Quel régal ! Dans la foulée, sur un rush exceptionnel de Neymar, Di Maria avait l'opportunité d'enfoncer le clou mais perdait son duel. Mais peu importe, le Parc appréciait le génie du Brésilien ! Un large succès qui devrait faire du bien au PSG.

La note du match : 7,5/10

On a assisté à un match vivant ! Après l'ouverture du score de Strasbourg dès les premières minutes, le Paris Saint-Germain a été contraint de réagir et l'a très bien fait avec trois buts rapidement marqués. Malgré un faux rythme pendant de longues minutes, la réduction du score des Alsaciens a relancé cette partie... et a encore une fois réveillé les Parisiens.

Les buts :

- Après un ballon perdu par Neymar, Lala hérite du cuir dans le couloir droit. Fixant la défense, le Strasbourgeois réalise un centre en retrait dans l'axe de la surface. Sans trembler, Aholou effectue un tir placé au premier poteau (0-1, 6e).

- A la suite d'un bon enchaînement entre Draxler et Neymar, le Brésilien tente de trouver Kurzawa dans la surface. En intervenant, Lala rend le ballon à Draxler, qui effectue immédiatement une frappe croisée pour égaliser (1-1, 10e).

- Sur une ouverture lumineuse de Lo Celso, Neymar profite d'un contre favorable pour éliminer trois défenseurs et le gardien adverse avant de marquer dans le but vide (2-1, 21e).

- Sur l'engagement, Martinez commet une énorme bourde en perdant le ballon face au pressing de Di Maria. Devant Oukidja, l'Argentin ne tremble pas et l'ajuste d'une frappe placée (3-1, 23e).

- Après un long ballon, Da Costa fixe la défense du PSG. Servi par son partenaire, Bahoken tente sa chance sur une frappe à ras de terre à l'entrée de la surface. Trop court, Areola ne parvient pas à intervenir (3-2, 67e).

- Décalé par Thiago Silva, Pastore prend son temps avant de lancer Cavani en profondeur. Plus rapide qu'Oukidja, l'Uruguayen devance le portier adverse pour marquer d'un joli piqué (4-2, 73e).

- Tranquille dans l'entrejeu, Neymar effectue une superbe ouverture en profondeur pour Cavani. Lancé, l'Uruguayen réalise un geste parfait avec un lob magnifique pour s'offrir un doublé (5-2, 79e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Neymar (8/10)

Le Brésilien a tout connu durant ce match. Fautif sur l'ouverture du score de Strasbourg avec une perte de balle, l'attaquant a été mauvais dans les premières minutes. Puis après, son réveil a été évident. Déjà impliqué sur l'égalisation de Draxler, il a été décisif avec un festival dans la surface pour marquer le deuxième but du PSG. Actif, il a proposé beaucoup de solutions et a délivré un caviar à Cavani sur son second but. En fin de match, il a même enflammé le Parc des Princes avec un festival avant d'offrir un caviar à Di Maria, qui a perdu son duel.

PARIS SG :

Alphonse Areola (4,5) : le portier du Paris Saint-Germain n'a pas eu l'occasion de briller sur cette rencontre. Dès la première frappe de Strasbourg, il a été pris avec l'ouverture du score d'Aholou. Sur la suite de la partie, le gardien a été trompé sur un tir lointain de Bahoken. Et très clairement, il n'a pas été irréprochable sur ce second but...

Dani Alves (6) : le latéral droit s'est montré très agacé sur cette rencontre. Malgré la maîtrise de son équipe, le Brésilien n'a pas caché sa frustration en première période, notamment après son carton jaune. Dans le jeu, il a été correct en offrant notamment une vraie balle de but à Di Maria.

Thiago Silva (6,5) : après sa grosse déception connue mercredi avec sa mise sur le banc pour le match contre le Real Madrid, le défenseur central était de retour dans l'équipe type d'Unai Emery. Capitaine, le Brésilien a connu un match correct. Malgré plusieurs duels remportés, il a été parfois trop facilement effacé par les Strasbourgeois. A noter son bon décalage sur le but de Cavani.

Presnel Kimpembe (7) : le défenseur central du Paris Saint-Germain a été encore une fois très sérieux. Toujours aussi actif, il a été très présent dans les duels pour soulager son équipe. Sur une superbe intervention défensive, il a même été acclamé par le Parc.

Layvin Kurzawa (5,5) : l'ancien Monégasque réalisait son retour dans l'équipe. Et malheureusement pour lui, il n'a pas marqué des points. Malgré un boulot défensif réduit, le latéral gauche a été très maladroit offensivement avec de nombreux centres ratés et une volée loupée devant le but.

Julian Draxler (7) : comme à son habitude en Ligue 1, l'Allemand affiche un visage intéressant dans un rôle de relayeur. A son avantage techniquement, il a brillé offensivement avec de bonnes combinaisons. Auteur de l'égalisation avec une frappe croisée après un mauvais renvoi de Lala, il a relancé son équipe et a donné le ton dans l'entrejeu. Attention à son repli défensif. Remplacé à la 81e minute par Christopher Nkunku (non noté).

Lassana Diarra (6) : ce n'était pas encore du grand Diarra, mais il y a du mieux. Pas encore à son meilleur niveau physiquement, le milieu défensif a parfois peiné défensivement en première période, même s'il n'a pas été aidé par ses partenaires. Après la pause, l'ancien Marseillais a été bien plus tranchant durant 15 minutes ! Malgré quelques ballons perdus, il a joué simple pour orienter le jeu de son équipe. Remplacé à la 58e minute par Thiago Motta (non noté), qui a effectué un retour intéressant.

Giovani Lo Celso (6,5) : après son match difficile à Madrid, l'Argentin a encore bénéficié de la confiance de son coach. Dans un rôle de relayeur, le milieu a été plutôt intéressant dans la construction du jeu, avec notamment une ouverture lumineuse pour Neymar sur son but. Défensivement, il a été parfois en retard. Remplacé à la 58e minute par Javier Pastore (non noté), qui s'est signalé avec une passe décisive pour Cavani.

Ángel Di María (7) : c'est une constante pour l'Argentin en 2018 : il est décisif ! Malgré une déception logique après son absence contre le Real Madrid mercredi, l'ailier a encore rendu une bonne copie en Ligue 1. Toujours dans la provocation, il a perdu plusieurs duels, mais a été encore une fois déterminant avec ce but après un bon pressing. Attention à deux belles occasions franches ratées...

Edinson Cavani (7,5) : ce n'est pas une période faste pour le buteur du Paris Saint-Germain. Malgré quelques situations intéressantes, il a longtemps buté sur le portier adverse, mais a finalement réussi à marquer un doublé en fin de match avec un joli piqué et un magnifique lob. Même discret pendant un moment, l'Uruguayen reste décisif.

Neymar (8) : lire le commentaire ci-dessus.

STRASBOURG :

Alexandre Oukidja (3,5) : le gardien de Strasbourg a parfaitement débuté son match avec un arrêt devant Neymar. Malheureusement pour lui, il a été lâché par sa défense ensuite et a craqué face à Draxler, Neymar, Di Maria puis Cavani. Malgré quelques parades face à Cavani et Neymar, il n'a pas été en mesure de sauver les siens.

Dimitri Foulquier (4) : une rencontre difficile pour le latéral droit. Face à Neymar, il a éprouvé de grandes difficultés et s'est surtout signalé pour une vilaine faute sur le Brésilien. Dans son couloir, les vagues parisiennes se sont multipliées et il n'a jamais été en mesure de les stopper, notamment sur le but du Brésilien.

Bakary Koné (4) : en défense centrale, l'ancien Lyonnais n'a pas démérité. Dans ses duels avec Cavani, il a été plutôt intéressant en s'imposant à plusieurs reprises physiquement. Malgré tout, il a tout de même souffert avec ses partenaires, en étant trop court dans son dos à plusieurs reprises.

Pablo Martinez (3) : une énorme bourde qui résume finalement son match. Sur le troisième but du Paris Saint-Germain, le défenseur central a tenté un dribble inutile devant Di Maria et a été puni par la réalisation de l'Argentin. En difficulté, il n'a jamais relevé la tête.

Ernest Seka (4) : malgré son activité, le latéral gauche n'a pas effectué une grande performance. En souffrance face aux provocations des attaquants parisiens, il a été souvent en retard. On soulignera tout de même son envie de bien faire et ses montées.

Kenny Lala (5) : positionné dans un rôle de milieu de terrain, l'habituel latéral a parfaitement débuté la partie avec une passe décisive pour Aholou. Malheureusement pour lui, il a été coupable dans la foulée en redonnant le ballon à Draxler sur l'égalisation. Dommage car il n'a pas démérité sur le reste du match.

Dimitri Liénard (4) : malgré sa générosité, sa copie a été décevante. Si son volume de jeu a été encore une fois intéressant, il a été très brouillon sur ses transmissions et a contribué aux difficultés des siens dans la construction. Remplacé à la 60e minute par Anthony Gonçalvès (non noté).

Jean-Eudes Aholou (5,5) : les semaines passent et le milieu de terrain confirme son excellent niveau. Dès les premières minutes, il a profité d'un service de Lala pour ouvrir le score d'une frappe placée. Et même si son équipe a été en souffrance par la suite, il a rendu une bonne copie dans l'entrejeu avec de nombreux ballons récupérés.

Jonas Martin (3,5) : une catastrophe dans l'entrejeu. Malgré ses efforts, l'ancien Héraultais a énormément couru dans le vide et n'a pas réussi à gêner les Parisiens. Dans le jeu, il a été bien trop imprécis en perdant de nombreux ballons. Remplacé à la 90e minute par Vincent Nogueira (non noté).

Nuno Da Costa (5) : l'attaquant alsacien a été exemplaire dans le combat. Malgré les difficultés de son équipe dans le jeu, il a toujours bataillé et a été récompensé de ses efforts avec cette passe décisive pour Bahoken. Dans l'ensemble, il a été tout de même peu dangereux. Remplacé à la 77e minute par Idriss Saadi (non noté).

Stéphane Bahoken (5) : le buteur de Strasbourg n'a pas eu un match évident ce samedi. Peu trouvé par ses coéquipiers, il a été plutôt bien géré par le duo Silva - Marquinhos. Puis sur un bon ballon de Da Costa, il est parvenu à relancer, au moins temporairement, son équipe avec ce but.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

PARIS SG 5-2 STRASBOURG (mi-tps: 3-1) - FRANCE - Ligue 1 / 26e journée
Stade : Parc des Princes - 47.059 spectateurs - Arbitre : Thomas Léonard

Buts : J. Draxler (10e) Neymar (21e) Á. Di María (22e) E. Cavani (73e) E. Cavani (79e) pour PARIS SG - J. Aholou (6e) S. Bahoken (67e) pour STRASBOURG
Avertissements : Dani Alves (24e), Thiago Silva (68e), pour PARIS SG - Nuno Da Costa (45e), D. Foulquier (57e), K. Lala (74e), pour STRASBOURG

PARIS SG : A. Areola - Dani Alves, Thiago Silva, P. Kimpembe, L. Kurzawa - J. Draxler (C. Nkunku, 82e), L. Diarra (T. Motta, 58e), G. Lo Celso (J. Pastore, 58e) - Á. Di María, E. Cavani, Neymar

STRASBOURG : A. Oukidja - D. Foulquier, Bakary Koné, P. Martinez, E. Seka - K. Lala, D. Liénard (A. Gonçalves, 61e), J. Aholou, J. Martin (V. Nogueira, 90+1e), Nuno Da Costa (I. Saadi, 78e) - S. Bahoken

Aholou a ouvert le score dans ce match (0-1, 6e)

Mais Draxler a rapidement égalisé (1-1, 10e)

Neymar a effectué un festival pour marquer (2-1, 21e)

La rage de Di Maria après son but (3-1, 23e)

Bahoken a relancé son équipe (3-2, 67e)

D'un superbe piqué, Cavani a plié le match (4-2, 73e)

La satisfaction de l'Uruguayen à la suite de son doublé (5-2, 79e)

Par Damien Da Silva, le 17/02/2018 à 18h58