Taille de la police
Annuler Valider
<
le 06/11/2018 à 20h57

Assommés en 12 minutes, les Monégasques peuvent dire adieu à la C3 ! - Débrief et NOTES des joueurs (Monaco 0-4 Bruges)

Assommés en 12 minutes, les Monégasques peuvent dire adieu à la C3 ! - Débrief et NOTES des joueurs (Monaco 0-4 Bruges)
Benaglio a vécu une première période cauchemardesque...
Rien ne va plus à l'ASM ! En seulement 12 minutes, Bruges a fait sombrer Monaco (0-4) ce mardi, pour la 4e journée du groupe A de la Ligue des Champions ! Les joueurs de la Principauté peuvent presque déjà dire au revoir à l'Europa League...

Rien ne va plus à Monaco, largement battu par Bruges (0-4) ce mardi, au Stade Louis-II, pour le compte de la 4e journée du groupe A de la Ligue des Champions ! Inoffensifs à Reims (0-1) la semaine passée, les Rouge et Blanc ont pourtant rapidement montré un autre visage face aux Belges, mais cela n'a pas duré bien longtemps. En 24 minutes, les Belges ont plié la rencontre.

Un départ canon, et puis plus rien…

Quelques minutes après le coup d'envoi, la tête de Falcao manquait de peu le cadre, avant que Diop ne perde son duel à bout portant face à Horvath, le portier brugeois ! Mais après ce départ canon, les hommes de Thierry Henry retombaient très vite dans leurs travers… Trop apathique, Jemerson laissait Rits centrer pour Vanaken, qui ne se faisait pas prier pour crucifier Benaglio (0-1, 12e) !

Wesley pensait doubler la mise, mais le gardien monégasque remportait cette fois son duel. En revanche, il n'a rien pu faire sur le penalty de Vanaken (0-2, 17e), consécutif à une main plus qu'évitable de Barreca. En 4 minutes et 12 secondes, les Belges avaient fait le break ! Sonnés, les joueurs du Rocher encaissaient même un troisième but, avec une très belle frappe de Wesley aux vingt mètres (0-3, 24e)…

L'ASM va pouvoir se concentrer sur le maintien en Ligue 1

En 12 minutes, la messe était dite. Diop puis Sidibé tentaient bien de réveiller leur équipe au retour des vestiaires, mais le coeur n'y était pas. À trente minutes du terme, de nombreux spectateurs commençaient à quitter le stade, et Henry sortait même Falcao ! Le quatrième but inscrit par Vormer (0-4, 85e) n'était qu'anecdotique…

Avec cette défaite, Monaco devra faire l'exploit face à Dortmund et l'Atletico Madrid pour espérer accrocher l'Europa League, qui semble désormais promise aux Belges. Mais si l'ASM n'y parvient pas, cela ne pourra être que bénéfique pour une équipe également à la peine en Ligue 1. Sans Europe, les hommes de Thierry Henry vont pouvoir se concentrer sur la mission maintien !

La note du match : 3/10

Au niveau du suspense, les spectateurs n'ont pas vraiment été servis étant donné que Bruges n'a eu besoin que de 24 minutes pour inscrire 3 buts. La suite a rimé avec désespoir, dans une ambiance très silencieuse, digne d'un match de DH. La note du match souffre également de l'énorme déchet technique produit par les joueurs de la Principauté, que ce soit dans le domaine offensif ou défensif… Les supporters n'ont pas dû avoir l'impression d'assister à une rencontre de Ligue des Champions.

Les buts :

- Côté droit, Jemerson laisse Rits centrer. Wesley laisse la balle passer entre ses jambes et Vanaken en profite pour crucifier Benaglio à bout portant (0-1, 12e).

- Des vingt mètres, Vanaken frappe fort et Barreca contre de la main, en pleine surface. L'arbitre désigne le point de penalty et le Belge se fait justice tout seul (0-2, 17e).

- Vormer lance Wesley dans la profondeur. Apathiques, Glik, Sidibé et Tielemans laissent à l'attaquant brugeois tout le loisir de faire un crochet, avant de déclencher une très belle frappe des vingt mètres (0-3, 24e).

- De la tête, Rezaei lance Vormer dans la profondeur. Jemerson tente d'intervenir mais le capitaine brugeois trompe finalement Benaglio (0-4, 85e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Hans Vanaken (7,5/10)

Élu homme du match par la rédaction de Maxifoot au match aller, Hans Vanaken a récidivé au match retour. Aligné aux avant-postes par son entraîneur, le Belge a rapidement fait parler sa science du placement en inscrivant le premier but, suite à un bon centre de Rits. Il a ensuite obtenu un penalty, consécutif à une main de Barreca sur l'une de ses frappes, et il s'est fait justice tout seul ! En seconde période, il a levé le pied, comme toute son équipe, fort heureusement pour les Monégsques…

MONACO :

Diego Benaglio (3) : crucifié à bout portant sur le premier but puis une seconde fois sur penalty, le gardien monégasque n'a rien pu faire pour sauver le début de match des siens. En revanche, il se laisse surprendre par la grosse frappe de Wesley par la suite, même si celle-ci était belle, et il perd son face-à-face contre Vormer.

Djibril Sidibé (2,5) : incapable d'enlever le ballon à Vanaken sur le premier but, Sidibé n'a pas très bien entamé son match. Il est également coupable sur le troisième but, inscrit par Wesley, où son retour défensif laisse vraiment à désirer… L'international français a tenté de se reprendre offensivement en seconde période, mais il n'a pas réussi à se montrer décisif.

Kamil Glik (3) : le défenseur central se fait piéger d'entrée par Wesley sur le premier but, lequel a laissé passer la balle entre ses jambes. Et sur le troisième but, il manque d'agressivité face au même Wesley, en lui laissant tout l'espace pour faire un crochet puis frapper. Touché à la cuisse, il a dû céder sa place à la 76e minute à Almamy Touré (non noté), pas irréprochable sur le quatrième but.

Jemerson (2,5) : encore un match catastrophique pour Jemerson, qui traverse décidément une mauvaise période. Le Brésilien a lui aussi manqué d'agressivité face à Rits sur le premier but, et le centre du Belge a fait mouche. Par la suite, il a constamment manqué ses relances, et il est en retard sur Vormer, qui a tranquillement inscrit le quatrième but.

Antonio Barreca (2) : un bon centre pour Falcao, et puis… Le cauchemar. Alors que l'ASM était menée d'un but, Barreca a trop écarté ses bras pour contrer une frappe de Vanaken, et l'arbitre a sifflé penalty. Offensivement, ses centres n'ont jamais trouvé preneur, mais l'un d'entre eux a atterri dans les tribunes en fin de match… Tout un symbole.

Youri Tielemans (4) : le Belge a plutôt bien démarré sa rencontre avec un véritable caviar pour Diop, qui n'a pas réussi à tromper Horvath. Par la suite, il a fait de son mieux pour intercepter plusieurs ballons et sonner la révolte mais, comme toute son équipe, il a vite abandonné.

Youssef Ait Bennasser (3,5) : un match trop discret pour l'ancien Caennais, qui a tout de même effectué un travail parfois intéressant à la récupération. En seconde période, il s'est signalé avec une belle frappe du gauche, mais cela ne suffit pas pour rehausser sa mauvaise prestation. Remplacé à la 68e minute par Han-Noah Massengo (non noté).

Nacer Chadli (3) : un joli coup franc pour se signaler en seconde période, et puis c'est tout… De par son statut, le Belge doit montrer bien plus. Ce soir, il n'a jamais réussi à inverser la tendance ou à faire la différence. Défensivement, il n'a pas beaucoup aidé Barreca…

Moussa Sylla (2,5) : le jeune Sylla n'a jamais réussi à combiner avec Falcao ou Diop, et il a traversé cette rencontre comme un fantôme. Il a bien tenté de centrer à plusieurs reprises, mais personne n'était à la réception. Un match à oublier pour lui, et qui contraste avec sa prestation intéressante du match aller.

Falcao (2,5) : une belle tête d'entrée, alors que le tableau d'affichage était encore vierge, et puis… Plus rien, hormis une madjer repoussée par un défenseur en seconde période. Remplacé, sous les sifflets, à la 61e minute par Gobe Gouano (non noté), qui fêtait son baptême du feu en C1, à seulement 17 ans !

Sofiane Diop (4) : son face-à-face perdu contre Horvath en début de rencontre aurait pu tout changer… Mais Diop a manqué de sang-froid, comme sur plusieurs autres occasions. Il récolte tout de même une note acceptable car il était l'un des seuls à tenter de faire la différence.

FC BRUGES :

Ethan Horvath (7,5) : quel match du portier belge ! Alors que le score était encore nul, Horvath a réalisé une parade magnifique face à Diop, et il a récidivé en seconde période contre Tielemans. Toutes les autres frappes monégasques semblaient attirées par ses gants.

Benoît Poulain (6) : un match solide pour Poulain, rarement pris à défaut par les attaquants de l'ASM. Dans ses duels avec Falcao, il a constamment pris le dessus.

Brandon Mechele (6) : à l'instar de Poulain, Mechele a rarement été pris à défaut, même s'il manque de concentration sur l'occasion de Diop. Une bonne prestation pour lui.

Stefano Denswil (5,5) : également auteur d'une bonne prestation, Denswil a tout de même été battu dans les airs par Falcao en première période, et cela aurait pu changer le match. Par la suite, il s'est progressivement repris et a fait preuve de sérénité dans la relance.

Clinton Mata (6) : à droite, Mata a parfaitement rempli son travail défensif en empêchant Chadli d'avancer sur le terrain. Offensivement, il n'a pas réussi à se montrer décisif. Remplacé à la 77e minute par Thibault Vlietinck (non noté).

Ruud Vormer (7) : un très bon match pour le capitaine brugeois, qui n'avait pas affiché un tel niveau au match aller. Vormer a parfaitement lancé Wesley sur le troisième but, et il a ensuite pris les choses en main pour inscrire le quatrième.

Marvelous Nakamba (7) : énorme à la récupération, Nakamba a constamment empêché les Monégasques de croire à l'égalisation. Offensivement, il n'a pas non plus réussi à se montrer décisif.

Mats Rits (6,5) : un très bon début de match pour Rits, qui a pris le dessus sur Jemerson pour offrir l'ouverture du score à Vanaken. Ensuite, il a un peu levé le pied, comme toute son équipe, mais il a parfaitement réalisé son travail défensif.

Krepin Diatta (non noté) : à la lutte avec Sidibé, Diatta a ressenti une pointe derrière la cuisse, ce qui l'a obligé à céder sa place dès la 5e minute à Dion Cools (6), auteur d'une prestation solide, comme l'ensemble de ses coéquipiers.

Wesley (7,5) : le titre d'homme du match aurait pu être pour lui ! Décisif et buteur à l'aller, l'attaquant a récidivé ce mardi. Il a d'abord parfaitement trompé la défense monégasque en laissant passer le centre de Rits entre ses jambes, avant d'inscrire lui-même le troisième, d'une magnifique frappe déclenchée aux vingt mètres… Remplacé à la 71e minute par Rezaei Kaveh (non noté), passeur décisif pour Vormer.

Hans Vanaken (7,5) : voir commentaire ci-dessus.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MONACO 0-4 FC BRUGES (mi-tps: 0-3) - LIGUE des CHAMPIONS - 1er tour, grp A / 4e journée
Stade : Stade Louis II - 8.347 spectateurs - Arbitre : Artur Manuel Ribeiro Soares Dias

Buts : - H. Vanaken (12e) H. Vanaken (17e, pen.) Wesley (24e) R. Vormer (85e) pour FC BRUGES
Avertissements : A. Barreca (15e), pour MONACO

MONACO : D. Benaglio - D. Sidibé, K. Glik (A. Touré, 76e), Jemerson, A. Barreca - Y. Tielemans, Y. Aït Bennasser (H. Massengo, 68e), N. Chadli - M. Sylla, Falcao (G. Gouano, 61e), S. Diop

FC BRUGES : E. Horvath - B. Poulain, B. Mechele, S. Denswil - Clinton Mata (T. Vlietinck, 77e), R. Vormer, M. Nakamba, M. Rits, K. Diatta (D. Cools, 6e) - Wesley (K. Rezaei, 72e), H. Vanaken

Vanaken a parfaitement lancé les siens, en crucifiant Benaglio à bout portant (0-1, 12e) !

Cinq minutes plus tard, Vanaken a obtenu un penalty, et il s'est fait justice tout seul (0-2, 17e).

D'une belle frappe des 20 mètres, Wesley a définitivement fait le break (0-3, 24e) !

En fin de rencontre, le capitaine Vormer a enfoncé le clou (0-4, 85e).

Auteur d'une piètre prestation, Falcao est sorti sous les sifflets...

Le jeune Diop a souvent tenté de faire la différence, mais sans réussite...

Par Gilles Campos, le 06/11/2018 à 20h57