Taille de la police
Annuler Valider
<
le 07/11/2018 à 09h16

PSG : un résultat mitigé, mais des motifs d'espoir avant Liverpool

PSG : un résultat mitigé, mais des motifs d'espoir avant Liverpool
Neymar et Mbappé ont alterné le bon et le moins à Naples.
Attendu au tournant, le Paris Saint-Germain a obtenu un résultat nul mitigé à Naples (1-1), mardi, en Ligue des Champions. Dominateurs sur tous les plans en première période, les Parisiens ont reculé jusqu'à craquer après la pause. Malgré la tournure décevante de la partie, les joueurs de la capitale peuvent retenir du positif avant le choc contre Liverpool.

Le Paris Saint-Germain n'est pas passé loin de réaliser un énorme coup de Trafalgar, mardi. En mauvaise posture avant le coup d'envoi de cette 4e journée de la phase de poule de la Ligue des Champions, le club de la capitale a abordé son match à Naples avec une excellente nouvelle.

En effet, Liverpool, leader du groupe C, a chuté de manière inattendue du côté de Belgrade, contre l'Etoile Rouge (2-0). Un résultat qui permettait aux hommes de Thomas Tuchel, en cas de victoire, de s'emparer de la tête de la poule. Raté. Et pourtant, ce n'est pas passé loin…

Un PSG à deux visages

Car au San Paolo, le PSG a montré deux visages. Le premier fut consistant, solide, sérieux. Tout ce que n'étaient pas les partenaires de Neymar à Anfield, puis au Parc des Princes face aux Partenopei. Supérieurs sur le plan tactique, d'un point de vue technique, mais également agressifs dans les duels et pas du tout impressionnés par la chaude ambiance de l'enceinte campanienne, les Franciliens ont réalisé une première période de haute volée. 45 premières minutes au cours desquelles les Italiens n'ont pratiquement rien réussi tant les visiteurs avaient l'emprise sur le match, à tel point que le but de Juan Bernat, arrivé quelques secondes avant la pause, symbolisait à lui seul la parfaite gestion des événements.

Mais, car il y a souvent un mais avec le PSG version C1, les choses se sont gâtées au retour des vestiaires. Carlo Ancelotti n'étant pas né de la dernière pluie, les Napolitains ont joué un cran plus haut, intensifiant leur pressing. Résultat, les Parisiens ont subi, comme ils ont peu l'habitude en Ligue 1, jusqu'à craquer sur une erreur de Thiago Silva. Une faute individuelle, une de plus pour ce PSG, qui a pris la mauvaise habitude de reculer, beaucoup trop, face à un adversaire plus agressif. La suite, on la connaît : des difficultés pour reprendre le contrôle du match et un énervement, parfois compréhensif, face à des faits de jeu qui ont souvent été défavorables.

Des progrès à confirmer pour Liverpool

Faut-il voir le verre à moitié vide ou à moitié plein ? Chacun se fera son opinion. Une chose est sûre : le PSG qui s'est présenté à Naples, s'il a toujours du mal à régler ces petits détails qui lui permettrait de franchir un cap, a été bien plus reluisant que celui qu'on a pu voir lors de ses dernières sorties en C1. A Naples, le PSG est passé à côté d'un énorme coup et a grillé sa dernière cartouche. Dans trois semaines, il faudra se montrer aussi conquérant et régulier, mais sur un match complet cette fois-ci, face à Liverpool, pas aussi impérial à l'extérieur. Les Parisiens devront se préparer pour ce qui pourrait être le match le plus important depuis l'arrivée de QSI. Il faudra pour cela retenir les leçons du passé, et celles de San Paolo.

Êtes-vous confiants pour le PSG avant le match contre Liverpool ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...

Par Youcef Touaitia, le 07/11/2018 à 09h16