Taille de la police
Annuler Valider
<
le 05/12/2018 à 13h17

Equipe de France : la tactique défensive, l'Espagne 2010, la Belgique... Deschamps passe à l'attaque !

Equipe de France : la tactique défensive, l'Espagne 2010, la Belgique... Deschamps passe à l'attaque !
Deschamps sait aussi attaquer...
Près de cinq mois après le sacre de l'équipe de France en Russie, Didier Deschamps est revenu sur les critiques dont les Bleus sont la cible. Se défendant d'opter pour une tactique défensive, le sélectionneur tricolore a réalisé une grosse mise au point, n'épargnant pas les Belges.

Didier Deschamps est un homme apaisé. Près de cinq mois après le sacre lors de la Coupe du monde en Russie, le sélectionneur de l'équipe de France profite de l'hiver pour prendre un repos bien mérité. Cela ne l'empêche pas de se montrer actif dans les médias, notamment pour défendre son style de jeu, pour lequel il reste encore critiqué.

La piqûre de rappel de Deschamps

Dans les colonnes du Monde, l'homme de 50 ans a répondu aux détracteurs des Bleus. Pour Deschamps, la formation tricolore est loin d'être une équipe qui ne fait que défendre. «En Russie, on a été l'exemple et la démonstration parfaite de ce qu'est l'efficacité. On finit avec 14 buts, dont 11 inscrits dans la phase à élimination directe et 4 en finale... Une première depuis 1970 et le Brésil de Pelé. En 2010, les Espagnols sont devenus champions du monde avec un jeu esthétique et tous les qualificatifs qu'on veut. Ils n'avaient marqué que 8 buts. Voilà» , a clarifié le Basque.

Loin de lui l'idée de dénigrer le football de possession, Deschamps met en avant l'exploitation des points forts des joueurs à sa disposition pour justifier sa tactique. «Je dis que nous y sommes arrivés en misant sur nos points forts. Il y a plein d'autres façons de gagner. C'est quoi le haut niveau ? Gagner des matchs et des titres. Nous y sommes parvenus en étant efficaces dans les deux zones. Après, les caricatures sur le style de jeu… On a été capables de marquer sur des attaques rapides et placées durant cette compétition. On a été meilleurs que les autres, c'est la réalité» , a mis au point le Français.

Deschamps se paie les Belges

Parmi les détracteurs de l'équipe de France, les Belges. En effet, les Diables Rouges n'ont toujours pas digéré l'élimination en demi-finale (0-1), multipliant les déclarations sulfureuses pour descendre le football jugé défensif des partenaires de Raphaël Varane. Des piques irritantes pour le patron de la sélection tricolore, qui n'a pas hésité à rechausser les crampons pour tacler la bande à Thibaut Courtois.

«Je mets ça sur le compte de leur énorme déception. Avec un peu de recul et un minimum de lucidité, peut-être se rendront-ils compte qu'on a été beaucoup plus dangereux qu'eux. D'ailleurs, comment ont-ils procédé contre le Brésil (victoire 2-1, ndlr) en quart de finale ? Comme nous face à eux. Si le football, c'est avoir le ballon pour se faire des "papasses" » , a rétorqué le champion du monde 1998. Roberto Martinez et ses protégés apprécieront...

Partagez-vous l'avis de Deschamps ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …

Par Youcef Touaitia, le 05/12/2018 à 13h17