Taille de la police
Annuler Valider
<
le 05/12/2018 à 15h50

Real : où es-tu, Mariano ?

Real : où es-tu, Mariano ?
Mariano n'avance pas au Real Madrid.
Retourné au Real Madrid lors du dernier mercato estival, Mariano Diaz ne parvient pas à s'imposer au sein du club espagnol. Une situation très compliquée pour l'attaquant hispano-dominicain, qui sortait d'une saison solide avec l'Olympique Lyonnais.

Est-il préférable d'être remplaçant au Real Madrid ou titulaire indiscutable à l'Olympique Lyonnais ? Une question à laquelle Mariano Diaz pourrait répondre. Au sortir d'une saison consistante chez les Gones, avec lesquels il a inscrit 21 buts en 46 matchs, l'attaquant hispano-dominicain a souhaité retourner au sein de son club de coeur, qui l'a racheté pour 21,5 millions d'euros lors du dernier mercato estival. Un come-back qui ne se passe pas comme prévu.

Mariano ne s'en sort pas

En effet, le puissant buteur madrilène ne parvient pas à confirmer dans la capitale espagnole. Aux portes de la Roja (malgré une cape en amical avec la République Dominicaine en 2013) avant la Coupe du monde en Russie, Mariano est désormais très loin de la sélection espagnole au vu de ses performances du côté de la Maison Blanche. Depuis son retour, il n'a marqué qu'un petit but en 9 matchs, dont une seule titularisation. Une misère.

Encore plus inquiétant que son bilan, c'est son temps de jeu famélique sous les ordres de Julen Lopetegui, puis de Santiago Solari désormais : 267 minutes de jeu toutes compétitions confondues depuis le coup d'envoi de l'exercice, dont un match entier lors de la défaite à domicile contre Levante (1-2). C'est beaucoup trop peu pour un joueur qui a disputé 3286 minutes sur l'ensemble de sa saison à Lyon et qui a surtout besoin d'enchaîner pour garder la confiance.

Mariano et le Real ont-ils vu trop grand ?

Mariano a-t-il commis une erreur en retournant au Real ? Pour le moment, il est difficile de l'affirmer. Mais il sera très compliqué pour le Catalan de renverser la vapeur dans une équipe moins huilée qu'auparavant. Surtout, Solari a répété à de nombreuses reprises qu'il comptait énormément sur Karim Benzema, auteur d'un début de saison convaincant (10 buts, 4 passes décisives), pour porter l'attaque madrilène. Un rôle que le Français compte bien respecter avec le départ de Cristiano Ronaldo.

Comme Alvaro Morata avant lui, revenu à Santiago Bernabeu après deux saisons à la Juventus, Mariano va déjà devoir se poser des questions sur son avenir. Le Real aussi. Après avoir réussi l'énorme affaire de vendre Morata (20 buts en 43 matchs en 2016-2017) à Chelsea en 2017 pour 80 millions d'euros, difficile de croire que ce scénario se répétera avec Mariano. Pas tant que l'ancien Lyonnais ne retrouvera pas son meilleur niveau. A 25 ans, le temps presse déjà...

Le retour de Mariano au Real Madrid, une erreur ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous…

Par Youcef Touaitia, le 05/12/2018 à 15h50