Taille de la police
Annuler Valider
<
le 08/02/2019 à 22h36

Marseille a de la ressource ! - Débrief et NOTES des joueurs (DFCO 1-2 OM)

Marseille a de la ressource ! - Débrief et NOTES des joueurs (DFCO 1-2 OM)
Balotelli a égalisé pour l'OM à Dijon.
Pourtant mené à la pause, l'Olympique de Marseille s'est imposé à Dijon (1-2), ce vendredi, en ouverture de la 24e journée de Ligue 1. Un succès très important qui permet au club phocéen de grimper provisoirement à la 5e place.

L'Olympique de Marseille a bien failli connaître une nouvelle soirée difficile. Mené à la pause, le club phocéen a, après le remaniement tactique opéré par Rudi Garcia avant l'heure de jeu, réussi à renverser Dijon (1-2), ce vendredi, en ouverture de la 24e journée de Ligue 1.

Un succès très important pour la formation phocéenne, qui enchaîne une deuxième victoire cette semaine, après Bordeaux (1-0), pour remonter provisoirement à la 5e place du classement.

Mandanda trop fébrile...

Entreprenants, les Marseillais dominaient le début de partie. Balotelli, à deux reprises, donnait des frissons à Allain sur des frappes audacieuses. Mais à force de ronronner, les visiteurs étaient punis. A l'affût après un tir mal repoussé par Mandanda, Marié ouvrait la marque sur une frappe au premier poteau (1-0, 18e). Une intervention très fébrile du champion du monde qui handicapait son équipe…

Menés, les Phocéens ne parvenaient pas à se montrer dangereux dans le camp adverse. Seul Balotelli, parfois trop individualiste, tentait de faire la différence, mais ses tentatives manquaient de conviction. En face, Dijon poursuivait sa marche en avant et passait proche du break sur une frappe enroulée de Saïd détournée par Mandanda avant la pause.

Balotelli égalise, Ocampos régale

Sous pression, l'OM ne tardait pas à réagir. Plein d'opportunisme, Balotelli remettait les pendules à l'heure après un corner de Lopez détourné par Thauvin (1-1, 56e). Si l'entrée de Germain et le repositionnement de Thauvin à droite portaient leurs fruits, Mandanda n'était pas loin de commettre une nouvelle bourde mais Saïd manquait le cadre sur sa reprise.

A l'approche du dernier quart d'heure, Ocampos délivrait Marseille. L'Argentin éliminait Yambéré d'un petit pont dévastateur avant d'envoyer une terrible frappe sous la barre d'Allain (1-2, 74e). Un bijou pour l'ancien Monégasque qui assurait définitivement la victoire pour l'OM, sérieux jusqu'au bout. Rudi Garcia et les siens peuvent souffler !

La note du match : 6/10

Un match globalement intéressant à suivre entre deux équipes qui n'ont pas fermé le jeu. Même si le niveau technique n'a pas été extraordinaire, on a eu droit à des occasions des deux côtés et du suspense jusqu'au bout.

Les buts :

- Après une perte de balle de Sarr côté droit, Dijon passe à l'attaque. Chafik, seul, allume la mèche à 20 mètres. Mandanda se couche mais ne parvient à écarter le danger. A l'affût, Marié reprend sans contrôle et trompe le capitaine marseillais à ras de terre, au premier poteau (1-0, 18e).

- Lopez botte un corner de la droite. Le Minot trouve Thauvin au premier poteau, qui coupe la trajectoire du ballon. Seul au second poteau, Balotelli n'a plus qu'à le pousser au fond des filets (1-1, 56e).

- Lancé sur le côté gauche par Amavi, Ocampos temporise et attend le pressing de deux Dijonnais. Au bon moment, l'Argentin glisse le ballon entre les jambes de Yambéré avant d'enchaîner avec une superbe frappe enroulée sous la barre d'Allain depuis l'angle gauche de la surface (1-2, 74e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Mario Balotelli (7/10)

L'Italien a livré un bon match. Disponible, il a été le Marseillais le plus entreprenant en première période, tentant sa chance à de nombreuses reprises pour maintenir la pression sur la défense bourguignonne. Auteur du but égalisateur au retour des vestiaires, l'ancien Niçois s'est montré intéressant dans ses renversements de jeu. Même s'il a été un tantinet individualiste, Super Mario a pesé dans cette rencontre.

DIJON :

Bobby Allain (4) : match difficile pour le gardien dijonnais. En revisionnant le but d'Ocampos, il devrait très certainement s'en vouloir en raison d'un positionnement plus que moyen.

Fouad Chafik (6) : bon match du latéral droit. Offensif, le Marocain est à l'origine du but de Marié en début de rencontre. Il n'a cessé de provoquer les Olympiens du début à la fin.

Cédric Yamberé (4,5) : face à Balotelli, l'ancien Bordelais ne s'est jamais embarrassé et a dégagé le ballon loin devant lui pour écarter le danger. Cela n'a pas suffi puisqu'il a été humilié par Ocampos sur le second but marseillais, subissant un petit pont dévastateur.

Wesley Lautoa (5) : match moyen pour l'ancien Merlu. Il a été sérieusement bousculé par Balotelli durant toute la rencontre.

Oussama Haddadi (5) : peu mis en difficulté par Sarr puis Thauvin, le Tunisien a été remuant. En revanche, il a eu beaucoup trop de déchet pour espérer apporter du danger.

Romain Amalfitano (5) : ni bon, ni mauvais. Le milieu dijonnais a fait son travail sans parvenir à apporter ce saut qualitatif pour submerger le milieu marseillais. Remplacé à la 76e minute par Sory Kaba (non noté).

Mehdi Abeid (4) : l'Algérien est passé à côté. Moins tranchant qu'à l'accoutumée, il a joué avec le frein, manquant clairement d'ambition. Remplacé à la 86e minute par Florent Balmont (non noté).

Jordan Marié (6,5) : auteur de l'ouverture du score, le Bourguignon a été bon ce soir. Toujours porté vers l'avant, le milieu a été un des seuls joueurs de son équipe à maintenir le danger dans le camp adverse.

Chang-Hoon Kwon (4) : irrégulier. Le Sud-Coréen a parfois trop voulu en faire, manquant de lucidité dans les 30 derniers mètres. Une déception.

Júlio Tavares (3) : le capitaine dijonnais va encore devoir attendre avant de retrouver le chemin des filets en Ligue 1. Trop brouillon, il n'a pas réussi à se créer la moindre occasion nette.

Wesley Saïd (3,5) : une belle occasion avant la pause, et puis c'est tout. L'ailier passé par Rennes a lui aussi manqué d'audace pour pousser les Marseillais dans leurs retranchements. Remplacé à la 83e minute par Naïm Sliti (non noté).

MARSEILLE :

Steve Mandanda (3,5) : le champion du monde a une nouvelle fois donné du grain à moudre à ses détracteurs. Très fébrile sur la frappe de Chafik menant à l'ouverture du score de Marié, il n'est pas loin de commettre la même bourde en seconde période. Heureusement pour lui, Saïd n'a pas eu la lucidité pour pousser le ballon au fond des filets dans la foulée…

Hiroki Sakai (6) : le Japonais a été très discret en première période. Peu entreprenant, il n'a rien apporté dans son couloir. Au retour des vestiaires, avec la sortie de Sarr, le Nippon a été bien plus en vue et beaucoup plus tranchant, notamment dans ses interventions défensives.

Boubacar Kamara (6) : match plutôt propre du jeune Marseillais. Peu mis en difficulté, il commet une faute évitable en fin de partie qui aurait pu donner à Kwon l'occasion d'égaliser.

Duje Caleta-Car (6,5) : le Croate serait-il sur le chemin de la rédemption ? Plutôt serein, le défenseur central a été intéressant ce soir. Bon dans les duels et dans ses relances, le vice-champion du monde en titre a fait le job. Sur le but de Marié, il est surpris par l'intervention très moyenne de Mandanda.

Jordan Amavi (5) : le latéral gauche a été médiocre durant une heure. Peu tranchant, il a même eu du mal sur les montées de Chafik. Il sauve son match en donnant le ballon pour Ocampos sur le second but. L'ancien Niçois s'en contentera.

Bouna Sarr (4) : très moyen. Placé au poste de milieu droit, l'ancien Messin n'a pas été transcendant, manquant à peu près tout ce qu'il a entrepris. Décevant. Remplacé à la 56e minute par Valère Germain (non noté), dont l'entrée a permis à l'OM d'être plus cohérent tactiquement, poussant Thauvin sur la droite. De quoi inciter Rudi Garcia à lui donner sa chance aux côtés de Balotelli à l'avenir ?

Maxime Lopez (5,5) : le milieu de terrain marseillais a touché énormément de ballons. S'il a rarement réussi à créer le décalage, il est impliqué sur le but égalisateur de Balotelli avec un bon corner dans la boîte. Remplacé à la 69e minute par Morgan Sanson (non noté).

Kevin Strootman (6) : le Néerlandais a le mérite d'avoir été efficace à la récupération. Peu entreprenant en première période, c'est lui qui crée toutefois le décalage menant au but d'Ocampos. Une action sur laquelle il se fait mal aux adducteurs. Remplacé à la 79e minute par Rolando (non noté).

Lucas Ocampos (5,5) : l'Argentin a été complètement transparent durant 75 minutes. Avant d'illuminer la rencontre en enchaînent petit pont puis frappe énorme sous la barre. Une action qui sauve son match. A priori, lui aussi s'en contentera !

Florian Thauvin (5,5) : positionné aux côtés de Balotelli durant 55 minutes, le champion du monde a été très moyen dans ce rôle. Une fois repassé à droite, l'ailier a été plus convaincant. Il est impliqué sur le but de Balotelli en déviant le corner de Lopez de la tête.

Mario Balotelli (7) : lire commentaire ci-dessus.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

DIJON 1-2 MARSEILLE (mi-tps: 1-0) - FRANCE - Ligue 1 / 24e journée
Stade : Stade Gaston-Gérard - 15.095 spectateurs - Arbitre : Thomas Léonard

Buts : J. Marié (18e) pour DIJON - M. Balotelli (56e) L. Ocampos (73e) pour MARSEILLE
Avertissements : C. Yamberé (43e), W. Lautoa (50e), F. Chafik (90+3e), pour DIJON - M. Sanson (72e), M. Balotelli (81e), B. Kamara (90+5e), pour MARSEILLE

DIJON : B. Allain - F. Chafik, C. Yamberé, W. Lautoa, O. Haddadi - R. Amalfitano (S. Kaba, 76e), M. Abeid (F. Balmont, 87e), J. Marié - Kwon Chang-Hoon, Júlio Tavares, W. Saïd (N. Sliti, 83e)

MARSEILLE : S. Mandanda - H. Sakai, B. Kamara, D. Caleta-Car, J. Amavi - M. Lopez (M. Sanson, 69e), K. Strootman (Rolando, 79e) - B. Sarr (V. Germain, 55e), F. Thauvin, L. Ocampos - M. Balotelli

Opportuniste, Marié a mis le DFCO sur les bons rails (1-0, 18e)

La réaction de Mandanda après sa faute de main avant le but de Marié

La joie de Balotelli après le but égalisateur (1-1, 56e)

La joie marseillaise après le bijou d'Ocampos (1-2, 74e)

 VIDEO : le très joli but d'Ocampos

 

Par Youcef Touaitia, le 08/02/2019 à 22h36