Taille de la police
Annuler Valider
<
le 09/02/2019 à 09h04

OM : Germain-Balotelli, ce n'est pas une évidence pour Garcia

OM : Germain-Balotelli, ce n'est pas une évidence pour Garcia
Garcia préfère Thauvin en soutien de Balotelli.
Très attendue au coup d'envoi à Dijon vendredi, la paire Valère Germain-Mario Balotelli n'est apparue qu'en seconde période, permettant à l'Olympique de Marseille de s'imposer (1-2). Suffisant pour convaincre l'entraîneur Rudi Garcia ? Pas sûr.

Son changement au retour des vestiaires a été décisif. Pourtant, personne ne parlera d'un coaching payant de la part de Rudi Garcia après la victoire à Dijon (1-2) vendredi lors de la 24e journée de Ligue 1.

Alors que beaucoup s'attendaient à voir les attaquants Valère Germain et Mario Balotelli associés au coup d'envoi, l'entraîneur de l'Olympique de Marseille a bien mis en place un 4-4-2. Mais avec un autre duo en pointe.

La déception de Germain

L'ancien Monégasque remplaçant, c'est Florian Thauvin qui a débuté la partie en soutien de l'Italien. Résultat, les deux hommes n'ont affiché aucune complicité. Du banc, Germain en est arrivé à la même conclusion, lui qui pensait avoir gagné sa place, non pas grâce à ses appels du pied dans la presse, mais après sa belle prestation aux côtés de Clinton Njie contre Bordeaux (1-0) mardi.

«Tout le monde est déçu de ne pas jouer. Je l'étais un peu plus parce que je pensais avoir fait un bon match contre Bordeaux en semaine» , a confié le natif de Marseille après la victoire à Dijon. Un succès lié à son entrée à la place de Bouna Sarr à la 55e minute. Comme par magie, son association avec Balotelli et le décalage de Thauvin sur son côté droit ont amené beaucoup plus de fluidité à l'attaque phocéenne.

Thauvin-Balotelli, Garcia y croit toujours

«Je savais que j'allais rentrer et j'ai essayé d'apporter dès que je suis entré sur le terrain. L'important, c'est qu'on ait gagné, a réagi Germain, qui en a profité pour envoyer un nouveau message à l'entraîneur. J'aime être épaulé et jouer à deux. Je peux jouer seul devant aussi mais j'ai toujours joué à deux et ça s'est toujours bien passé où que j'ai joué. Je ne vois pas pourquoi ça ne marcherait pas ici.»

Mais qu'en pense Garcia ? A-t-il enfin été séduit par la paire Germain-Balotelli ? Pas sûr. S'il reconnaît que l'ex-Monégasque est «bien entré dans la partie» , le technicien semble toujours convaincu par son choix initial. «Florian a été plus à l'aise à droite et Valère maîtrise mieux que Florian cette doublette d'attaquants dans ses déplacements, mais cela demande du travail» , a glissé le coach de l'OM, qui laisse entendre que Thauvin a ses faveurs en soutien de Balotelli. Et tant pis pour Germain…

Que pensez-vous du choix de Rudi Garcia ? Valère Germain mérite-t-il une place de titulaire avec Mario Balotelli devant ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.

Par Eric Bethsy, le 09/02/2019 à 09h04