Taille de la police
Annuler Valider
<
le 09/02/2019 à 15h02

OM : Mandanda, c'est toujours inquiétant...

OM : Mandanda, c'est toujours inquiétant...
Mandanda ne rassure pas avec l'OM.
De nouveau fébrile à Dijon (1-2), vendredi, Steve Mandanda ne rassure toujours pas avec l'Olympique de Marseille. Une prestation décevante qui rajoute une énorme pression sur les épaules du gardien phocéen.

L'Olympique de Marseille s'est sorti d'un sacré traquenard à Dijon (1-2), vendredi, en ouverture de la 24e journée de Ligue 1. Mené à la pause, le club phocéen est parvenu à renverser son homologue bourguignon grâce au remaniement tactique de Rudi Garcia, qui a replacé Florian Thauvin sur le côté et incorporé Valère Germain en attaque. Si les Marseillais ont globalement réalisé un match correct, un d'entre eux a été largement en dessous : Steve Mandanda (33 ans).

Fébrile sur les rares frappes dijonnaises

Décevant depuis le début de la saison (27 buts encaissés en 19 matchs de L1), le gardien olympien a de nouveau montré un pâle visage face au DFCO. En effet, sa fébrilité a bien failli coûter très cher à Marseille. Sur l'ouverture du score dijonnaise, Mandanda repousse très mal la frappe pourtant peu dangereuse de Fouad Chafik avant de faire preuve d'une lourdeur toujours aussi anormale pour se relever sur le tir gagnant de Jordan Marié.

En seconde période, le champion du monde a également eu du mal à se détendre sur la frappe croisée du buteur bourguignon et ne doit son salut qu'à la maladresse de Wesley Saïd, sur lequel le ballon est revenu dans les pieds dans la continuité de l'action. Un énorme raté de l'ancien Rennais qui a maintenu l'OM dans le coup alors qu'il venait tout juste de recoller au score et de reprendre le fil du match après une première heure décevante.

Mandanda a trois mois pour relever la tête

Alors que les pépins physiques récurrents rencontrés durant l'année 2018 ont fini par s'estomper, le niveau de Mandanda reste problématique pour un club qui espère toujours accrocher une place européenne en fin de saison. A Dijon, le Tricolore a pu compter sur l'efficacité de ses partenaires offensifs pour reléguer au second rang sa prestation très moyenne. Mais face à un adversaire direct pour les premières places, cette fébrilité pourrait être fatale.

Pour Rolland Courbis, Mandanda a largement les moyens de bien finir la saison. «Un garçon avec ce caractère-là, ces qualités, je pense qu'il peut très bien revenir et faire un gros sprint final. On le voit assez malheureux sur certaines de ses interventions hier. Je ne suis pas trop inquiet, je le connais bien. On le considère depuis de nombreuses années comme un extraterrestre du côté de l'OM, et là, il ne l'est plus» , a expliqué le consultant pour RMC. Mandanda n'a plus que trois mois pour convaincre.

Que pensez-vous des performances de Mandanda ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» ...

Par Youcef Touaitia, le 09/02/2019 à 15h02