Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 02/03/2019 à 16h14

OM : les révélations accablantes de Marc Fratani, ancien collaborateur de Tapie

OM : les révélations accablantes de Marc Fratani, ancien collaborateur de Tapie
Bernard Tapie a été accusé par son ancien lieutenant, Marc Fratani.
Proche de Bernard Tapie, avec qui il a collaboré durant trente ans, Marc Fratani s'est lâché dans les colonnes du Monde. En effet, l'ancien attaché parlementaire de l'homme fort de l'Olympique de Marseille entre 1986 et 1994 a expliqué que le club phocéen a eu recours à de nombreux procédés malhonnêtes durant cette période.

Bernard Tapie ne laisse personne indifférent. Adulé par certains, critiqué par d'autres, l'homme d'affaires divise. Et ce ne sont pas les révélations de Marc Fratani qui vont changer ce constat.

Dans un entretien accordé au quotidien Le Monde, dont les premiers extraits ont été révélés par L'Equipe, ce samedi, l'ancien attaché parlementaire a évoqué les coulisses de sa collaboration, sur les plans politique et sportif, avec l'ex-président de l'Olympique de Marseille.

Deux titres volés à Monaco ?

Concernant le second volet, Fratani n'a pas mâché ses mots, évoquant notamment les procédés douteux utilisés par Tapie et Jean-Pierre Bernès. «J'étais au courant de toutes les activités de Jean-Pierre Bernès, le directeur sportif du club. Je les ai couvertes et il m'est arrivé d'y participer» , a d'abord lancé l'ex-directeur de la communication et de l'administration sportive, depuis brouillé avec son ami.

«À partir de 1988-1989, il [Bernès] se lance avec Tapie dans une entreprise de corruption qui va durer quatre saisons. La corruption n'était pas intensive, il ne s'agissait pas d'acheter tous les matchs. Ils ciblaient les adversaires principaux. Selon les dires de Jean-Pierre Bernès, l'OM a notamment volé deux titres à Monaco» , a rajouté Fratani.

Un arbitre corrompu à Paris, des adversaires anesthésiés

Fratani relate notamment la corruption d'un arbitre lors d'un choc contre le Paris Saint-Germain. «J'ai participé une fois à un achat d'arbitre. C'était pour un match contre le Paris Saint-Germain, à Paris. Le lendemain de la rencontre, je suis allé lui remettre dans un endroit discret ce qui était convenu» , a rajouté l'ancien membre du club phocéen.

Les dirigeants de l'époque seraient même allés encore plus loin. «On déstabilisait aussi l'adversaire en utilisant des psychotropes : du Haddol, un anesthésiant. À l'aide de seringues à aiguilles ultra fines, le produit était injecté à l'intérieur de bouteilles en plastique. Tout ce qui était consommable par l'adversaire était traité» , a rajouté Fratani, qui assure que Tapie est «le commanditaire de l'acte de corruption dans l'affaire VA-OM» . Des révélations explosives…

Que pensez-vous des révélations de Marc Fratani ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …

Par Youcef Touaitia, le 02/03/2019 à 16h14


Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire