Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 13/03/2019 à 16h11

Atletico : impitoyable, la presse madrilène rafraîchit la mémoire de Griezmann...

Atletico : impitoyable, la presse madrilène rafraîchit la mémoire de Griezmann...
Griezmann quitte la Ligue des Champions tête basse...
Passé à côté de son match, comme son équipe, Antoine Griezmann a été l'une des cibles privilégiées des critiques de la presse suite à l'élimination de l'Atletico Madrid face à la Juventus Turin (2-0, 0-3) mardi en 8e de finale de la Ligue des Champions.

Resté fidèle à l'Atletico Madrid l'été dernier malgré ses contacts avec le FC Barcelone, Antoine Griezmann (27 ans) ne s'attendait certainement pas à vivre ce genre de déconvenue… Renversé par la Juventus Turin (2-0, 0-3), son club a été éliminé dès les 8es de finale de la Ligue des Champions mardi.

Et malheureusement, l'attaquant français n'a absolument pas été en mesure d'empêcher cette déroute. Noté 3/10 par la rédaction de Maxifoot et sevré de ballons, le champion du monde 2018 a traversé ce match comme une âme en peine, s'épuisant dans de vains efforts défensifs.

Marca – «C'est à cette table que mangeait Griezmann ?»

Forcément, le contraste avec Cristiano Ronaldo, auteur d'un triplé d'anthologie, fait mal. Surtout que les médias espagnols n'ont pas oublié les propos tenus par le Tricolore en septembre dernier. En pleine campagne pour le Ballon d'Or, celui-ci affirmait alors qu'il a le niveau pour «manger à la même table» que Lionel Messi et CR7. Des paroles qui lui reviennent aujourd'hui en plein visage.

«C'est à cette table que mangeait Griezmann ? Un jour, il a dit qu'il mangeait à la même table que Messi et Cristiano. Dans ces matchs, il faut prouver qu'on a le niveau du Ballon d'Or. Et Griezmann a été aux antipodes de cette table de cracks à Turin», a taclé le journal madrilène Marca. «Griezmann n'est pas apparu à Turin. Cristiano Ronaldo a tout fait dans ces huitièmes de finale de Ligue des Champions. (…) Tout le contraire de Griezmann. Le Français a pu voir de près ce qu'il lui manque pour s'asseoir à la table de Cristiano et Messi. Son apport offensif ? Un tir non cadré. Très insuffisant», a renchéri AS.

Un sentiment de culpabilité

Moins volontaire qu'à son habitude sur le terrain, le natif de Mâcon aura eu le mérite d'assumer ses responsabilités au coup de sifflet final. «Déçu oui. J'aurais peut-être dû rentrer plus en jeu, toucher plus le ballon comme à l'aller, amener le match à mon rythme… Je me sens un peu coupable. Ce n'était pas un bon jour, on a fait les mauvais choix», a regretté le Colchonero. «Il faudra revenir, je crois encore en ce club. On fera tout.»

Malgré ce discours résolument optimiste pour l'avenir, le Tricolore a-t-il vraiment des chances de soulever la C1 en restant à l'Atletico ? Au vu des deux dernières campagnes des Rojiblancos, éliminés en phase de groupes la saison dernière avant de remporter la Ligue Europa, on peut tout de même commencer à en douter…

D'après vous, les critiques qui frappent Griezmann sont-elles méritées ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» ...

Par Romain Lantheaume, le 13/03/2019 à 16h11


Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire