Taille de la police
Annuler Valider
<
le 13/03/2019 à 23h03

Les Reds comme à la maison ! - Débrief et NOTES des joueurs (Bayern 1-3 Liverpool)

Les Reds comme à la maison ! - Débrief et NOTES des joueurs (Bayern 1-3 Liverpool)
Sadio Mané a inscrit un doublé.
Ultra dominateur en deuxième période, Liverpool est allé s'imposer sur le terrain du Bayern Munich (1-3) en 8e de finale retour de la Ligue des Champions. Notamment grâce à un doublé de Sadio Mané.

Les quarts de finale de la Ligue des Champions se joueront sans le grand Bayern Munich ! Après le 0-0 du match aller, les hommes de Kovac pensaient faire la différence à l'Allianz Arena. C'était sans compter sur l'énorme performance de Liverpool (1-3) ce mercredi.

L'entame de match était pourtant équilibrée. Comme à l'aller, les deux équipes s'observaient dans une bataille tactique au milieu de terrain. A ce petit jeu, ce sont les Reds qui prenaient progressivement le dessus avec un bon pressing haut.

Le bijou de Sané

Cela se confirmait avec la demi-volée non cadrée de Firmino. Mais pour vraiment débloquer ce match, il fallait un exploit personnel. Celui de Mané (0-1, 26e) ! Quel enchaînement du Sénégalais face à Rafinha et Neuer ! Liverpool prenait l'avantage pour le plus grand bonheur de Klopp. En revanche, le coach allemand était beaucoup moins satisfait de ses hommes, surpris lorsque Matip (1-1, 39e) était contraint de dévier un centre de Gnabry contre son camp !

De quoi réveiller le public munichois qui s'attendait à voir son équipe pousser fort au retour des vestiaires. Mais non… C'est le pensionnaire de Premier League qui prenait le contrôle du match, pour ne plus jamais le lâcher. Dans une deuxième période avec plus d'espace, les vagues se multipliaient sur le but de Neuer, impuissant sur la tête de van Dijk (1-2, 69e) !

Salah régale aussi

C'était presque terminé pour ce Bayern décevant dans le jeu, et dégoûté par le doublé de Mané (1-3, 84e), servi par un magnifique extérieur du pied de Salah ! Un chef d'oeuvre qui reflétait bien la supériorité de Liverpool dans ce 8e de finale retour. 1-3 score final, qualification méritée pour le finaliste de la précédente édition.

La note du match : 6/10

Après un petit round d'observation, le match s'est emballé grâce à l'ouverture du score de Mané à la 26e. Cela nous a offert une belle fin de première période, soit le choc que l'on attendait. Mais après la pause, on n'a quasiment vu qu'une seule équipe alors que l'on s'attendait à voir le Bayern mettre le feu. Dommage.

Les buts :

- Lancé en profondeur par van Dijk légèrement côté gauche, Mané se joue de Rafinha et du gardien Neuer par une belle feinte. L'attaquant de Liverpool se retourne et voit son piqué du gauche passer entre les défenseurs jusqu'au but (0-1, 26e).

- Sur un long ballon de Süle sur l'aile droite, Gnabry centre fort en demi-volée. Avec Lewandowski dans son dos, Matip est contraint d'intervenir face à son but, et de pousser le ballon dans ses filets (1-1, 39e).

- Sur un corner sortant du droitier Milner, van Dijk saute plus haut que Hummels, croise sa tête et trouve le chemin des filets (1-2, 69e).

- Décalé par Origi côté droit, Salah trouve Sané au deuxième poteau d'un magnifique centre de l'extérieur du pied ! Hummels est battu, ce qui permet au Sénégalais de marquer d'une tête plongeante (1-3, 84e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Sadio Mané (8,5/10)

Bien pris par la charnière bavaroise en début de match, l'attaquant de Liverpool ne s'est pas découragé. Il n'a jamais cessé de percuter balle au pied, martyrisant le tendre Rafinha ! Finalement récompensé par un doublé dont un magnifique enchaînement à voir et à revoir.

BAYERN MUNICH :

Manuel Neuer (4) : le moins que l'on puisse dire, c'est que le gardien n'a pas été décisif pour le Bayern. Il se laisse naïvement prendre par la feinte de Mané sur l'ouverture du score. Et passe tout près de la boulette sur une frappe anodine de Salah. Ce n'était pas le grand Neuer…

Rafinha (3) : malheureusement pour les Bavarois, la suspension de Kimmich a fait mal. En son absence, son remplaçant s'est fait manger par Mané, à l'image de l'action du premier but. Trop tendre, il n'a jamais réussi à se faire respecter sur son côté.

Niklas Sule (6) : on pouvait craindre que sa lenteur représente un handicap face à Mané et Salah, mais le défenseur central s'en est bien sorti. Il réalise même un sauvetage in extremis après un rush de l'Egyptien. Il est également impliqué sur le but de son équipe.

Mats Hummels (4) : si l'Allemand voulait montrer au sélectionneur Joachim Löw qu'il ne méritait pas d'être écarté, c'est raté ! Il réalise un match correct, mais il est fautif sur les deux derniers buts encaissés lorsqu'il se fait manger par van Dijk au duel aérien, avant d'oublier Mané dans son dos.

David Alaba (4,5) : malgré son entente avec Ribéry, le latéral gauche n'a pas vraiment été dangereux. Peu sollicité sur le plan défensif en première période, il a été plus en difficulté après la pause, comme la plupart de ses coéquipiers.

Javier Martínez (6,5) : précieux dans la transition défensive, le milieu espagnol a récupéré énormément de ballons dans les pieds de ses adversaires. Son engagement a été impressionnant, et cela a plu au public allemand ! Remplacé à la 72e par Leon Goretzka (non noté).

Thiago Alcantara (4) : capable de réaliser de superbes transversales, l'ancien Barcelonais peut aussi rater le plus facile. Son imprécision lui a peut-être fait perdre confiance. En tout cas, il n'a pas trouvé les solutions dans le jeu, d'où la circulation un peu stérile du Bayern.

Serge Gnabry (4,5) : si l'ailier droit a multiplié les appels dans le dos de la défense allemande, les ballons ne sont jamais arrivés. Jusqu'à l'action qui lui a permis de provoquer le but contre son camp de Matip. Encore discret après la pause, il réalise un bon centre que Lewandowski rate pour quelques centimètres.

James Rodríguez (4) : attendu en meneur de jeu, le milieu prêté par le Real Madrid a davantage ressemblé à un relayeur tant il a joué bas. Il s'est bien battu dans les duels mais n'a pas éclairé le jeu de son équipe. Remplacé à la 79e par Renato Sanches (non noté).

Franck Ribéry (6) : sur la lancée de ses trois passes décisives le week-end dernier, l'ailier français était en confiance. Il s'est montré entreprenant sur son côté gauche. Mais il a eu affaire à un Alexander-Arnold très attentif. Remplacé à la 61e par Kingsley Coman (non noté), qui a beaucoup tenté balle au pied mais sans réusste.

Robert Lewandowski (5) : très surveillé, l'avant-centre avait toujours un défenseur sur le dos. Du coup, il a subi pas mal de fautes. Cela ne l'a pas empêché de participer au jeu du Bayern avec de belles déviations dos au but. Un peu trop court, il rate la balle du 2-1 sur le centre de Gnabry.

LIVERPOOL :

Alisson (5) : battu par son coéquipier Matip sur le but encaissé, le gardien brésilien n'a absolument pas été inquiété par les attaquants du Bayern. Il avait sûrement prévu de passer une soirée plus agitée…

Trent Alexander-Arnold (7) : face à un Ribéry en jambes, le latéral droit n'a pas tremblé. Au contraire, il a remporté la plupart de ses duels et s'est permis quelques sorties de balle intéressantes.

Joël Matip (4) : dès le début de la rencontre, on l'a senti un peu moins serein que d'habitude. Il est arrivé en retard sur plusieurs interventions et a raté des relances faciles. Avant le but contre son camp qui ne l'a pas empêché de réaliser une bonne deuxième période.

Virgil Van Dijk (8) : un but et une passe décisive dans un 8e de finale retour de la C1, pas mal un défenseur central, non ? Au-delà de cette statistique, le Néerlandais a livré un énorme duel à Lewandowski, qui n'a que rarement joué face au but.

Andrew Robertson (7) : toujours aussi endurant sur son côté gauche, le latéral s'est montré tranchant sur chaque montée. A l'image de sa frappe qui a obligé Neuer à sortir un arrêt réflexe. Il faut dire que Gnabry ne l'a pas trop sollicité.

James Milner (6) : préféré à Fabinho au coup d'envoi, le milieu anglais a fait ce que Klopp attendait de lui : de l'agressivité, de la générosité et un coup de pied arrêté décisif pour la tête de van Dijk. Remplacé à la 87e par Adam Lallana (non noté).

Jordan Henderson (non noté) : blessé après un contact avec James Rodriguez et remplacé dès la 13e par Fabinho (6,5) : parfaitement entré dans son match, l'ancien Monégasque n'a pas du tout affaibli le niveau des Reds. C'est plutôt le contraire ! Sa capacité à défendre en avançant a permis à son équipe de prendre le dessus.

Georginio Wijnaldum (6) : le trio offensif ressemblait presque à un quatuor tant l'international néerlandais s'est souvent projeté. Il n'a pas été décisif, mais ses déplacements ont contribué à la fluidité du jeu de Liverpool.

Mohamed Salah (7,5) : bloqué par les défenseurs du Bayern en début de match, l'Egyptien a réalisé une première période assez moyenne. Mais avec les espaces laissés lors du deuxième acte, il s'est régalé ! Il a voulu se faire plaisir avec plusieurs actions en solo, avant d'offrir une merveille de passe à Sané sur le troisième but.

Roberto Firmino (6,5) : souvent dans un rôle de meneur de jeu, le Brésilien sait faire le travail de l'ombre pour permettre à Mané et Salah de briller. Il se procure tout de même deux occasions et n'oublie jamais son repli défensif. Remplacé à la 83e par Divock Origi (non noté), impliqué sur le troisième but.

Sadio Mané (8,5) : voir commentaires ci-dessus.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

BAYERN MUNICH 1-3 LIVERPOOL (mi-tps: 1-1) - LIGUE des CHAMPIONS - 1/8e de finale
Stade : Allianz Arena - 68.145 spectateurs - Arbitre : Daniele Orsato

Buts : J. Matip (39e, csc) pour BAYERN MUNICH - S. Mané (26e) V. van Dijk (69e) S. Mané (84e) pour LIVERPOOL
Avertissements : Thiago Alcântara (65e), Renato Sanches (83e), pour BAYERN MUNICH - Fabinho (43e), J. Matip (63e), A. Robertson (90+2e), pour LIVERPOOL

BAYERN MUNICH : M. Neuer - Rafinha, N. Süle, M. Hummels, D. Alaba - Javi Martínez (L. Goretzka, 72e), Thiago Alcântara - S. Gnabry, J. Rodríguez (Renato Sanches, 79e), F. Ribéry (K. Coman, 61e) - R. Lewandowski

LIVERPOOL : Alisson - T. Alexander-Arnold, J. Matip, V. van Dijk, A. Robertson - J. Milner (A. Lallana, 87e), J. Henderson (Fabinho, 13e), G. Wijnaldum - Mohamed Salah, Roberto Firmino (D. Origi, 83e), S. Mané

La feinte de Mané sur l'ouverture du score (0-1, 26e)

On confirme, Neuer s'est fait balader sur ce dribble

Gnabry a provoqué le csc de Matip (1-1, 39e)

La détente de van Dijk a impressionné Fabinho (1-2, 69e)

Mané pour tuer le suspense de la tête (1-3, 84e)

Par Eric Bethsy, le 13/03/2019 à 23h03