Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 09/07/2019 à 10h20

PSG : De Ligt, les priorités, le poste de gardien... Leonardo fait un point mercato

PSG : De Ligt, les priorités, le poste de gardien... Leonardo fait un point mercato
Leonardo travaille sur le mercato du PSG
Le directeur sportif du Paris Saint-Germain, Leonardo, a fait le point sur le mercato du club de la capitale. Le dirigeant parisien évoque les priorités du recrutement, mais aussi le dossier Matthijs de Ligt.

Si Neymar prend une grande part dans l'actualité des transferts du Paris Saint-Germain, qui ouvre officiellement la porte à un départ de sa star brésilienne (lire ici), les dirigeants parisiens s'activent en coulisses pour continuer à renforcer l'effectif de Thomas Tuchel. Dans un entretien accordé au quotidien Le Parisien, le directeur sportif Leonardo a fait le point sur le mercato.

Deux priorités ciblées

Depuis le début du mois de juillet, le PSG a accéléré son recrutement. Le champion de France s'est attaché les services du milieu offensif Pablo Sarabia (19,5 M€, FC Séville) et du milieu défensif Ander Herrera (en fin de contrat à Manchester United). Deux jeunes sont également arrivés : le latéral gauche Mitchel Bakker (Ajax Amsterdam) et le gardien Marcin Bulka (Chelsea). Ils étaient tous les deux en fin de contrat.

D'autres recrues sont encore attendues dans la capitale, mais le PSG n'a pas l'intention de chambouler son effectif et vise en priorité deux postes. «Nous avons besoin d'un milieu défensif et peut-être d'un joueur pour compléter la défense centrale» , indique Leonardo. Un véritable numéro 6 est toujours recherché alors que la piste Allan (Naples) s'est un peu refroidie ces derniers jours et que la piste Tiémoué Bakayoko (Milan AC) fait son retour. Pour le poste de défenseur central, deux noms ont beaucoup circulé ces dernières semaines : Matthijs de Ligt (19 ans) et Kalidou Koulibaly (28 ans).

De Ligt ne «viendra pas» , Koulibaly est «très cher» ...

Déjà d'accord avec la Juventus Turin, qui doit trouver un terrain d'entente avec l'Ajax Amsterdam, De Ligt est une piste à oublier. Malgré la lenteur des négociations, le PSG ne compte pas revenir à la charge. «Non. De Ligt ne viendra pas au PSG. Une possibilité existait. C'est un joueur formidable mais ce n'était pas le bon moment de faire un gros investissement. On doit se calmer un peu» , a indiqué le Brésilien. Le Néerlandais doit s'engager avec la Juve pour un montant de 75 M€.

Quant à Koulibaly, il est lui aussi encore très loin. «C'est un joueur très cher... Il n'y a pas de projet spécifique pour le moment» , assure Leonardo. S'il ne ferme pas la porte à l'international sénégalais de Naples, le dirigeant parisien est bien conscient qu'il sera très difficile de convaincre les dirigeants napolitains. Ces derniers veulent conserver leur joueur et un montant supérieur à 100 M€ circule en Italie. A ce prix-là, Paris ne bougera pas.

Renforcer le poste de gardien et l'attaque n'est pas une priorité

Une arrivée au poste de gardien de but est également souvent évoquée. Des discussions pour Gianluigi Donnarumma (Milan AC) ont notamment beaucoup fait parler. «Le poste de gardien ? Non, ce n'est pas une priorité, assure Leonardo. Nous avons Trapp, Areola, Bulka et un quatrième gardien, Garissone Innocent. C'est la réalité aujourd'hui.» Ce n'est pas forcément celle du lendemain et un départ d'Alphonse Areola ou de Kevin Trapp, qui ne veulent pas rester à Paris dans un rôle de n°2, peut changer la donne dans ce dossier.

«En attaque, on dispose de beaucoup de solutions, indique le Brésilien. Il sera important aussi cette saison de voir des jeunes joueurs monter dans l'équipe principale. Mais il y a aussi une donnée importante, il ne faut pas le cacher : c'est le fair-play financier. Il faut respecter les règles et les critères en vigueur.» Bien évidemment, un départ de Neymar changerait beaucoup de choses. Paris devrait alors lui trouver un remplaçant, et l'argent d'un tel transfert offrirait de nouvelles solutions au club de la capitale. Mais on n'en est pas encore là.

Pour vous, quelle est la grande priorité du PSG ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» ...

Par Romain Rigaux, le 09/07/2019 à 10h20


Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire