Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 11/08/2019 à 19h11

Pour leur retour, les Grenats contrarient leur voisin - Débrief et NOTES des joueurs (RCSA 1-1 Metz)

Pour leur retour, les Grenats contrarient leur voisin - Débrief et NOTES des joueurs (RCSA 1-1 Metz)
Ajorque et Strasbourg tenus en échec par le promu.
Après avoir ouvert le score, Strasbourg a concédé un match nul plutôt frustrant face au promu Metz (1-1) ce dimanche dans ce derby comptant pour la 1ère journée de Ligue 1.

Malgré une première période à son avantage, Strasbourg a été accroché par son voisin et promu, Metz (1-1), ce dimanche à domicile dans le cadre de la 1ère journée de Ligue 1. Le Racing a même eu chaud sur la fin dans ce derby.

Plus affûtés physiquement avec déjà 3 matchs de tours préliminaires de la Ligue Europa dans les jambes, les Alsaciens entraient mieux dans la partie et il ne fallait que quelques secondes à Liénard pour amener le danger sur le but d'Oukidja sur un tir non cadré.

Thomasson lance le Racing

Asphyxiés par le bloc haut des Strasbourgeois, les Grenats avaient du mal à poser le pied sur le ballon et Delaine était tout heureux d'échapper au rouge malgré un vilain tacle sur Fofana, contraint de céder sa place à Bellegarde en boitant.

Pas de quoi entraver la marche en avant des coéquipiers de Lala, qui frôlait l'ouverture du score à la conclusion d'un une-deux avec Ajorque. Un sursis de courte durée pour les Messins car, quelques instants plus tard, Liénard centrait pour Thomasson qui ouvrait le score en devançant la sortie d'Oukidja (1-0, 21e). La Meinau jubilait ! Les visiteurs respiraient un peu mieux ensuite mais sans parvenir à réagir ni à trouver leurs attaquants face à des défenseurs strasbourgeois qui remportaient tous les duels.

Douche froide pour le RCSA

Sous une pluie poussée, c'était pourtant la douche froide pour les hommes de Thierry Laurey au retour des vestiaires lorsque les Grenats égalisaient sur leur premier tir cadré ! Un but signé Habib Diallo d'une frappe en pivot (1-1, 47e). La réaction alsacienne était immédiate avec une incursion dangereuse de Liénard, mais Fofana repoussait le danger devant sa ligne. Après un quart d'heure plus haché en raison des conditions météorologiques difficiles (vent et fortes pluies), les locaux poussaient à nouveau, mais la tête de Thomasson finissait dans les gants d'Oukidja, puis Mitrovic manquait le cadre.

Metz trouve le poteau !

Beaucoup mieux qu'en première période, les hommes de Vincent Hognon n'étaient pas en reste eux non plus et Niane décochait une frappe sèche que Sels expédiait sur le poteau, puis Djiku devait intervenir in extremis. Le Racing avait eu chaud ! Les Strasbourgeois devront rapidement se remettre de leurs émotions pour affronter Plovdiv jeudi dans le cadre du 3e tour préliminaire retour de la Ligue Europa (victoire 1-0 à l'aller).

La note du match : 6/10

L'ambiance était encore exceptionnelle ce dimanche à la Meinau avec des supporters bruyants et en nombre. Sur le terrain, on a eu droit à deux équipes plutôt tournées vers l'avant et, globalement, on ne s'est pas ennuyé malgré un passage à vide en seconde période à cause des conditions météorologiques difficiles.

Les buts :

- Liénard déborde côté gauche et parvient à centrer dans la surface où Thomasson devance Fofana et la sortie d'Oukidja en marquant d'une reprise instantanée du droit au niveau du point de penalty (1-0, 21e).

- Lancé par Cohade, Nguette s'arrache face à plusieurs Strasbourgeois dans l'axe et sert Diallo qui se retourne et égalise d'une frappe croisée en pivot à l'entrée de la surface (1-1, 47e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Dimitri Liénard (7/10)

Le Liénard qu'on aime : hyperactif, généreux, incisif et dans tous les bons coups. Tout au long du match, le milieu de terrain n'a eu de cesse de récupérer des ballons, de combiner avec Carole et de chercher ses coéquipiers sur des centres lorsqu'il ne prenait pas lui-même sa chance. Il est passeur décisif pour Thomasson sur l'ouverture du score, mais ses efforts n'auront pas suffi pour arracher la victoire.

STRASBOURG :

Matz Sels (5) : le tir diablement précis de Diallo ne lui laisse aucune chance sur le but messin. Pour le reste, le gardien alsacien a fait le boulot avec des prises plus ou moins sereines dans les airs et surtout un arrêt décisif dans les dernières minutes face à Niane dont il expédie la frappe sur le poteau.

Kenny Lala (5,5) : préservé au coup d'envoi jeudi contre Plovdiv, le latéral droit n'a pas eu un apport offensif permanent au cours des 90 minutes, mais ses montées se sont souvent traduites par des occasions alsaciennes, à l'image de ce une-deux qu'il manque de concrétiser d'un cheveu.

Alexander Djiku (5,5) : il n'a pas été le plus sollicité des défenseurs alsaciens, mais l'ancien Caennais a rarement été pris à défaut et il dégage un ballon très chaud dans les dernières minutes.

Stefan Mitrovic (5,5) : le capitaine alsacien aura été rassurant avec des prises de balle et des relances assurées.

Lamine Koné (6) : souverain dans les airs, le défenseur central a dicté sa loi dans les duels et dégagé plusieurs centres dangereux. Un bon match, même s'il a parfois payé son excès d'engagement et été, comme ses coéquipiers, moins à la fête en seconde période.

Lionel Carole (6,5) : son duo avec Liénard a posé de très gros soucis aux Messins côté gauche et le latéral a fait des différences tout au long du match. Un poison.

Jonas Martin (5,5) : très en vue en première période, le milieu de terrain a été omniprésent à la récupération et dans la construction du jeu. Plus discret ensuite, comme son équipe.

Youssouf Fofana (non noté) : victime d'un tacle dangereux de Delaine et touché à la cheville, le milieu de terrain a été contraint de quitter ses partenaires prématurément. Remplacé à la 20e minute par Jeanricner Bellegarde (4) dont la capacité de projection vers l'avant et d'élimination sur des petits périmètres ont été précieuses, mais qui a connu trop de déchet. L'ancien Lensois se fait chiper le ballon qui entraîne l'égalisation, mais il se rattrape quelque peu dans la foulée avec une interception importante. Remplacé à la 75e minute par le remuant Nuno Da Costa (non noté).

Dimitri Liénard (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Adrien Thomasson (6) : auteur de l'ouverture du score, l'ancien Nantais a bénéficié de beaucoup de liberté dans son positionnement derrière l'attaquant et il a l'utilisée à bon escient en proposant des solutions au porteur du ballon et en effectuant des remises. Il a globalement bien orienté le jeu du Racing mais on l'a moins vu en seconde période.

Ludovic Ajorque (5) : un peu esseulé en pointe, l'avant-centre n'en a pas moins pesé sur la défense adverse et il s'est avéré précieux en point d'appui pour ses partenaires. Remplacé à la 86e minute par Kevin Zohi (non noté).

METZ :

Alexandre Oukidja (5) : pris en grippe par ses anciens supporters qui ne lui ont pas pardonné son départ chez le voisin et l'ont ciblé avec des projectiles, le gardien est néanmoins resté dans son match. Le champion d'Afrique algérien ne brille pas par sa sortie sur l'ouverture du score, mais sa défense l'avait lâché sur ce coup. Le Messin se rattrape un peu avec deux arrêts sur des têtes alsaciennes en seconde période.

Fabien Centonze (4,5) : le duo Carole-Liénard ne lui a pas laissé de répit en première période et il ne parvient pas à bloquer Liénard sur l'ouverture du score. Le latéral droit a moins souffert en seconde période et il a pu réaliser quelques montées.

Stopilla Sunzu (5) : un match correct pour le défenseur central, sérieux dans son marquage et qui ne s'est pas spécialement mis à la faute.

Mamadou Fofana (6) : en difficulté en première période, le défenseur central laisse filer Thomasson sur l'ouverture du score. Mais le Malien est revenu des vestiaires avec de bien meilleures intentions, il a remporté des duels importants et réalisé un bon sauvetage devant sa ligne sur l'incursion de Liénard.

Thomas Delaine (4) : le premier match en L1 du latéral gauche a failli tourner court avec son vilain tacle sur Fofana qui aurait pu être sanctionné d'une expulsion. Malgré sa bonne volonté, il n'a guère été plus en vue par la suite.

Kevin N'Doram (5) : il a eu beaucoup de mal à se positionner en première période, mais le milieu de terrain a su afficher un meilleur visage par la suite avec une bonne présence à la récupération.

Habib Maïga (5,5) : tonique, le milieu de terrain n'a pas ménagé ses efforts au pressing, ce qui lui a permis de récupérer pas moins de 19 ballons.

Renaud Cohade (5,5) : très présent dans l'entrejeu, le milieu de terrain s'est battu sur chaque ballon. Beaucoup trop brouillon en première période, il a su élever son niveau de jeu au retour des vestiaires et sa récupération débouche sur l'égalisation. Remplacé à la 88e minute par Victorien Angban (non noté).

Opa N'Guette (5) : l'ailier sénégalais a connu des gros trous d'air dans son match mais il a le mérite de signer l'accélération qui permet à Diallo d'égaliser. Remplacé à la 75e minute par Marvin Gakpa (non noté).

Habib Diallo (6) : esseulé en pointe, l'attaquant sénégalais s'est mis en évidence avec ses qualités de conservation du ballon avant de démontrer ses talents de finisseur en inscrivant le but égalisateur. Encourageant.

Farid Boulaya (4,5) : intéressant lorsqu'il a le ballon dans les pieds, l'ailier algérien a laissé entrevoir ses qualités techniques et il se trouve à l'origine de bonnes combinaisons avec ses partenaires. Mais, comme Nguette, il aura manqué de régularité sur les 90 minutes. Remplacé à la 75e minute par Ibrahima Niane (non noté) dont Sels a envoyé le tir sur le poteau.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

STRASBOURG 1-1 METZ (mi-tps: 1-0) - FRANCE - Ligue 1 / 1e journée
Stade : Stade de la Meinau - 25.476 spectateurs - Arbitre : Antony Gautier

Buts : A. Thomasson (21e) pour STRASBOURG - H. Diallo (47e) pour METZ
Avertissements : - T. Delaine (15e), pour METZ

STRASBOURG : M. Sels - L. Koné, S. Mitrovic, A. Djiku - K. Lala, Y. Fofana (J. Bellegarde, 20e, puis Nuno Da Costa, 76e), J. Martin, D. Liénard, L. Carole - A. Thomasson - L. Ajorque (L. Zohi, 87e)

METZ : A. Oukidja - F. Centonze, S. Sunzu, M. Fofana, T. Delaine - K. N'Doram, H. Maïga, R. Cohade (V. Angban, 89e) - F. Boulaya (I. Niane, 76e), H. Diallo, O. Nguette (M. Gakpa, 76e)

Les supporters alsaciens présents en nombre.

La joie de Thomasson sur l'ouverture du score (1-0, 21e).

 

Par Romain Lantheaume, le 11/08/2019 à 19h11


Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire