Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 11/08/2019 à 22h55

Paris en roue libre - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 3-0 Nîmes)

Paris en roue libre - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 3-0 Nîmes)
Paris n'a pas tremblé contre Nîmes.
En roue libre en seconde période, le Paris Saint-Germain a surclassé Nîmes (3-0), ce dimanche, en clôture de la 1ère journée de Ligue 1. Dans le sillage d'un Kylian Mbappé particulièrement inspiré, le club de la capitale rejoint l'Olympique Lyonnais en tête du classement.

Le Paris Saint-Germain n'y est pas allé par quatre chemins pour la reprise du championnat de France. D'abord inefficace puis totalement libéré, le club de la capitale a facilement pris le dessus sur Nîmes (3-0), ce dimanche, en clôture de la 1ère journée de Ligue 1.

Portés par un Kylian Mbappé en très belle forme, les hommes de Thomas Tuchel débutent parfaitement cette nouvelle campagne en prenant d'emblée la tête du classement en compagnie de l'Olympique Lyonnais.

Un penalty généreux pour Paris

Dans une ambiance festive au Parc des Princes, les Parisiens mettaient immédiatement le pied sur le ballon. Mais son utilisation laissait à désirer. En dehors de quelques fulgurances de Mbappé, qui chauffait les gants de Bernardoni sur une frappe molle après un joli show dans la surface, les Nîmois n'étaient pas vraiment mis en danger. C'était finalement sur une action totalement anodine que M. Turpin, alerté par la VAR avec de nombreuses secondes de retard, accordait un penalty pour une main de Martinez, transformé par Cavani (1-0, 24e).

Un coup de massue pour les Crocos, jusqu'ici bien en place. Malgré tout, les partenaires du remuant Ferhat obtenaient plusieurs corners sans toutefois réussir à les exploiter. En face, Sarabia n'était pas loin du break sur un caviar de Mbappé, mais l'ailier espagnol voyait Bernardoni effectuer un superbe arrêt réflexe sur sa ligne. Le gardien nîmois, décidément très chaud, empêchait dans la foulée Draxler de marquer d'un subtil piqué avant de voir Cavani rater le cadre sur une déviation juste avant la pause.

Des actions de grande classe

Au retour des vestiaires, le PSG gérait assez aisément les débats. Pas vraiment mis en danger, les joueurs de la capitale doublaient la mise avant l'heure de jeu par Mbappé, à la réception d'un bon centre Bernat consécutif à une ouverture lumineuse de Marquinhos (2-0, 58e). En roue libre, Paris creusait définitivement l'écart par Di Maria, qui profitait d'un service encore une fois génial du champion du monde tricolore (3-0, 70e).

Dans le dernier quart d'heure, Mbappé n'était pas loin de s'offrir un doublé, mais son coup de tête dos au but manquait de peu le cadre. Une dernière grosse occasion pour le PSG, qui desserrait l'étreinte en fin de partie, ne laissant toutefois pas la moindre opportunité à Nîmes de se rapprocher du but d'Areola. Une belle entrée en matière pour l'ogre francilien, qui n'a clairement pas eu à forcer son talent ce soir.

La note du match : 6,5/10

Le PSG a débuté doucement… avant de finir très fort. Parfois bousculés en première période, les joueurs de la capitale ont régalé après la pause, avec des actions de grande classe. De quoi rendre heureux le public parisien, qui n'a pas hésité à avoir des mots doux pour Neymar. Une belle fête néanmoins pour le champion de France.

Les buts :

- Suite à un corner parisien, Martinez est épinglé par la VAR pour une main dans la surface. Penalty pour le PSG, que Cavani transforme en tirant à droite de Bernardoni (1-0, 24e).

- A 40 mètres, Marquinhos réalise une ouverture lumineuse pour Bernat, parti sur la gauche. L'Espagnol contrôle dans les airs et remet en retrait pour Mbappé, qui fusille Bernardoni d'une frappe sans contrôle du pied gauche sous la barre (2-0, 56e).

- A gauche, Verratti récupère le ballon très haut dans les pieds de Paquiez et le transmet à Mbappé. D'une passe oblique lumineuse, le champion du monde tricolore trouve Di Maria dans la surface, qui trompe Bernardoni à ras de terre, sur sa gauche (3-0, 70e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Kylian Mbappé (8/10)

Très bon match de l'attaquant français, positionné sur l'aile gauche. Très percutant, il a donné énormément de fil à retordre à Alakouch et Briançon, qui n'ont jamais su comment l'arrêter. Auteur d'une passe presque décisive pour Sarabia avant la pause, il double la mise au retour des vestiaires sur une frappe à bout portant. A l'approche du dernier quart d'heure, il délivre une offrande incroyable pour Di Maria. Match plein.

PARIS SG :

Alphonse Areola (5) : décrié ces dernières semaines, le gardien parisien n'a absolument pas été inquiété ce soir. Une soirée très calme pour lui avec une seule intervention dans le temps additionnel sur une frappe non cadrée de Ripart.

Thilo Kehrer (5,5) : en dehors d'une action nîmoise bien construite dans sa zone, l'Allemand, préféré à Meunier, n'a pas eu énormément de travail à effectuer. Il a bien verrouillé son couloir après la pause. En revanche, il n'a rien apporté offensivement. Remplacé à la 74e minute par Thomas Meunier (non noté).

Abdou Diallo (6,5) : une première tout en douceur pour le nouveau défenseur central. Pas vraiment inquiété, il a joué à son rythme et s'est permis des relances audacieuses tout au long de la rencontre. Intéressant.

Thiago Silva (6) : le capitaine parisien n'a clairement pas eu à forcer son talent pour dominer les attaquants adverses. Un match durant lequel il a joué dans un fauteuil. Remplacé à la 79e minute par Leandro Paredes (non noté).

Juan Bernat (6) : pas totalement convaincant en première période. Malgré une timide équipe de Nîmes, le latéral gauche espagnol s'est souvent fait déborder par Ferhat dans son couloir. Il a clairement remonté la pente après la pause avec une belle passe décisive pour Mbappé.

Marco Verratti (7) : une bonne copie rendue par l'Italien. Même s'il n'a pas toujours été inspiré sur ses passes vers l'avant, son pressing de tous les instants a grandement mis en difficulté Nîmes. C'est d'ailleurs lui qui récupère le ballon très haut sur le but de Di Maria. Il devra toutefois calmer ses ardeurs pour éviter de flirter avec le carton rouge…

Marquinhos (7,5) : toujours aussi propre dans ce rôle de relayeur. Bien placé, intéressant dans ses relances, le Brésilien continue de faire le couteau suisse tout en simplicité. C'est lui qui adresse une ouverture géniale pour Bernat sur le but du break de Mbappé. Délicieux.

Julian Draxler (5) : un ton en dessous de ses partenaires du milieu. L'Allemand a beaucoup travaillé mais a fait beaucoup de fautes parfois inutiles. Décevant.

Kylian Mbappe (8) : lire commentaire ci-dessus.

Edinson Cavani (5) : l'attaquant uruguayen a encore une fois été un des Parisiens les moins performants ce soir… En dehors de son penalty, il n'a absolument pas pesé dans le jeu. Et pourtant, il aurait pu inscrire un doublé sur une déviation peu avant la pause. Mais dans l'ensemble, ça reste très insuffisant.

Pablo Sarabia (6) : un match correct de l'Espagnol. S'il s'est montré disponible, il a été un peu moins remuant que lors de ses dernières sorties. Il est toutefois proche de réaliser le break avant la pause sur une reprise de volée à bout portant repoussée par Bernardoni. Remplacé à la 64e minute par Angel Di Maria (non noté), buteur sur un de ses premiers ballons et très disponible dans son couloir.

NIMES :

Paul Bernardoni (4) : heureusement que le gardien nîmois était quand même un tout petit peu inspiré ce soir, car sans ses nombreux arrêts devant Mbappé ou encore Sarabia, la valise aurait pu être bien plus lourde.

Sofiane Alakouch (4) : remuant en début de partie, le latéral droit a fini par boire la tasse. Totalement dominé par Mbappé, il a subi durant plus d'une heure face au Tricolore.

Pablo Martinez (4) : d'abord solide, l'ancien Strasbourgeois est coupable d'une faute de main qui a offert un penalty pour le PSG. Une action malheureuse qui a sonné la fin pour son équipe.

Anthony Briançon (4,5) : le capitaine nîmois a fait ce qu'il a pu… Solide en première période, il a lui aussi pris l'eau au retour des vestiaires. Dommage.

Florian Miguel (4,5) : s'il a plutôt bien contenu Sarabia, le latéral gauche a souffert devant Di Maria. Il n'a pas du tout apporté offensivement.

Theo Valls (3,5) : le milieu gardois est passé complètement à côté de son match. Il n'a fait que subir sans jamais prendre des initiatives. Remplacé à la 88e minute par Théo Sainte-Luce (non noté).

Antonin Bobichon (5) : le seul milieu nîmois à avoir tenté quelque chose ce soir. Des ouvertures intéressantes en première période, la seule frappe qui a fait frissonner le Parc en fin de partie… Il n'a pas à rougir de son match.

Gaëtan Paquiez (3) : match raté pour le milieu gardois. Il est coupable d'une terrible perte de balle sur le troisième but, qui a définitivement enfoncé son équipe. Remplacé à la 79e minute par Pierrick Valdivia (non noté).

Romain Philippoteaux (3,5) : totalement transparent. Pour son retour en Ligue 1, l'ancien Merlu a été fantomatique. Et pourtant, il y avait bien mieux à faire face à Kehrer. Remplacé à la 72e minute par Haris Duljevic (non noté).

Renaud Ripart R. Ripart (3) : l'attaquant du NO s'est fait engloutir par Silva et Diallo. En dehors de sa déviation sans conviction dans le temps additionnel, il n'a rien réussi à faire.

Zinedine Ferhat Z. Ferhat (5) : le Nîmois le plus remuant ce soir. L'international algérien a posé quelques soucis à Bernat en première période avant de rentrer doucement dans le rang. Au moins, il a tenté…

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

PARIS SG 3-0 NIMES (mi-tps: 1-0) - FRANCE - Ligue 1 / 1e journée
Stade : Parc des Princes - 47.151 spectateurs - Arbitre : Clément Turpin

Buts : E. Cavani (24e, pen.) K. Mbappé (56e) Á. Di María (69e) pour PARIS SG
Avertissements : M. Verratti (45+1e), J. Draxler (61e), pour PARIS SG

PARIS SG : A. Areola, (L. Paredes, 80e)Thiago Silva, Juan Bernat, Marquinhos, A. Diallo, (T. Meunier, 75e)T. Kehrer, M. Verratti, (Á. Di María, 64e)Pablo Sarabia, J. Draxler, E. Cavani, K. Mbappé,

NIMES : P. Bernardoni, P. Martinez, G. Paquiez (P. Valdivia, 80e), A. Briançon, F. Miguel, S. Alakouch, Z. Ferhat, R. Philippoteaux (H. Duljevic, 73e), T. Valls (T. Sainte-Luce, 89e), A. Bobichon, R. Ripart,

Neymar, persona non grata pour une partie des fans parisiens

«Neymar se faire taper par une pute n'arrive pas qu'en remontada, tu t'en souviens ?»

Cavani a ouvert la marque sur penalty (1-0, 24e)

Mbappé a doublé la mise sur un cavier de Bernat (2-0, 56e)

Di Maria a marqué sur un de ses premiers ballons (3-0, 70e)

Par Youcef Touaitia, le 11/08/2019 à 22h55


Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire