Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 08/09/2019 à 20h58

Mercato : Trapp a quitté le PSG à contrecoeur, mais pas à cause d'Areola

Mercato : Trapp a quitté le PSG à contrecoeur, mais pas à cause d'Areola
Trapp a définitivement signé à l'Eintracht Francfort cet été.
Transféré définitivement à l'Eintracht Francfort cet été, le gardien Kevin Trapp est revenu sur les raisons de son départ du Paris Saint-Germain. Et, surprise, sa décision n'a rien à voir avec la concurrence d'Alphonse Areola.

Cet été, le Paris Saint-Germain a tout chamboulé au poste de gardien avec les départs d'Alphonse Areola, prêté au Real Madrid, et de Kevin Trapp, cédé définitivement à l'Eintracht Francfort, ainsi que les arrivées de Keylor Navas, Sergio Rico et Marcin Bulka.

Si ces grandes manoeuvres se sont matérialisées dans la dernière ligne droite du mercato, cette idée avait germé dans l'esprit des dirigeants parisiens dès le début de l'été, comme l'a révélé Trapp ce dimanche sur le plateau du Canal Football Club.

Trapp aurait aimé rester…

Contrairement à ce qu'on pensait au moment de son départ, l'Allemand a expliqué qu'il n'est pas parti en raison de la place de numéro deux qui lui pendait au nez derrière Areola mais à cause des incertitudes générées à ce poste hautement instable au PSG. «Au début, le coach m'a fait comprendre que je serai en concurrence avec Alphonse et qu'on verrait à la fin de la préparation qui jouerait. Mais avec le changement de directeur sportif, j'ai très vite été au courant que le club avait d'autres idées et qu'il était en train de chercher un gardien», a raconté le portier. «Donc, pour moi, c'était assez clair et on s'est dit que c'était mieux que je parte.»

Un départ un peu effectué à contrecoeur. «La concurrence avec Alphonse, ce n'était pas quelque chose de nouveau. Mais ça ne m'a pas forcément dérangé parce que je voulais rester au club, c'était mon objectif», a souligné le natif de Merzig. «Déçu, ce n'est peut-être pas le bon mot. Mais c'est un club qui a de grands objectifs, qui se montre très ambitieux. Comme moi. Donc je me voyais atteindre des objectifs personnels, mais aussi avec le club. Parfois, c'est comme ça…»

Trapp critique l'alternance

Finalement, avec le départ en prêt d'Areola au Real, c'est Navas qui va garder le but du PSG cette saison avec Rico en tant que doublure. C'est donc une hiérarchie clairement établie qui s'annonce et, aux yeux de Trapp, c'est assurément une bonne chose, lui qui a souffert lors de la saison 2016-2017, vécue en alternance avec Areola.

«C'est difficile l'alternance pour ce poste parce que tous les gardiens font des erreurs et c'est difficile de les juger sur une erreur. Il faut les juger sur une saison. Mais, ces dernières années, il n'y a jamais eu à Paris de gardien qui a joué toute la saison en tant que numéro un, qui a pu se montrer sur toute la durée d'une saison. Pour un gardien, ce n'est pas facile de vivre une situation comme ça», a noté l'Allemand. Cette fois, le PSG semble avoir retenu la leçon et avec l'expérimenté Navas, le club de la capitale espère bien avoir mis la main sur le gardien qui mettra tout le monde d'accord.

Que pensez-vous des propos de Kevin Trapp ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …

Par Romain Lantheaume, le 08/09/2019 à 20h58


Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire