Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 09/09/2019 à 15h15

Lyon : Rayan Cherki, un diamant brut à polir

Lyon : Rayan Cherki, un diamant brut à polir
Technique, décisif, ambidextre, Cherki a tout pour plaire.
Plus grand talent du prestigieux centre de formation de l'Olympique Lyonnais, le milieu offensif Rayan Cherki semble promis à un avenir en or. En attendant d'être appelé avec l'équipe première par Sylvinho, le prodige de 16 ans répète ses gammes en National 2.

Le futur Karim Benzema ? Le futur Hatem Ben Arfa ? À l'heure actuelle, nul ne sait quelle trajectoire prendra la carrière de Rayan Cherki (16 ans), qui a signé son premier contrat professionnel avec l'Olympique Lyonnais au début du mois de juillet, malgré un pressing intense et financièrement plus intéressant de Manchester United.

Et pour l'ancien coach des Gones, Bruno Genesio, il ne sert à rien de comparer le plus grand talent du centre de formation de l'OL à ses prédécesseurs.

Droitier, gaucher ? Genesio s'interroge

«Je n'aime pas trop parler de ça. Il est très jeune, il faut le préserver de toutes les comparaisons. Mais je pense que lui et sa famille ont fait le bon choix en restant à Lyon», a jugé le technicien tricolore dans L'Equipe, qui a consacré un portrait au prodige. Il est vrai qu'à l'OL, club qu'il a rejoint en 2010 et avec qui il se trouve désormais sous contrat jusqu'en juin 2022, Cherki se trouve à l'endroit idéal pour progresser dans le calme.

«Problème», son immense talent pourrait lui ouvrir les portes de l'équipe première plus rapidement que prévu. «Ce qui était marquant, c'est qu'on ne savait pas, et on ne sait toujours pas, visuellement, s'il est droitier ou gaucher. C'est une sacrée force, ça participe de sa faculté à faire la différence par le dribble. Ça lui donne une palette énorme. Le défenseur en face ne peut rien anticiper», a témoigné Genesio, dithyrambique sur le milieu offensif lyonnais.

Un doute athlétique à lever

Un an auparavant, ses facultés techniques hors-normes lui ont permis de devenir le plus jeune buteur de l'histoire de la Youth League, à 15 ans et 33 jours, avant d'effectuer l'intersaison avec les professionnels puis de commencer à faire son trou en équipe réserve, pensionnaire de National 2, depuis le début de saison. Avec déjà 2 buts en 3 matchs, Cherki démarre bien, même s'il a fini son premier match avec des crampes. Car physiquement, le prodige a encore des progrès à faire.

«Le seul doute à lever, il est athlétique. Comment, dans le temps, il va développer ses qualités d'appui, de force, de vitesse, car c'est un joueur de rupture», a confirmé Jean-François Vulliez, directeur du centre de formation, dans les colonnes de L'Equipe. Un travail spécifique de musculation devrait faire l'affaire. Ensuite, Cherki n'aura plus qu'à faire parler son pied droit, ou son pied gauche, pour toquer à la porte de Sylvinho, qui garde bien évidemment un oeil sur lui.

Comment voyez-vous évoluer la carrière de Cherki ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire»…

Par Gilles Campos, le 09/09/2019 à 15h15


Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire