Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 06/11/2019 à 10h55

Naples : une véritable mutinerie contre le président De Laurentiis !

Naples : une véritable mutinerie contre le président De Laurentiis !
Les Napolitains sont unis contre De Laurentiis.
Dans une mauvaise période, Naples n'a pas relevé la tête mardi en Ligue des Champions lors de la réception de Salzbourg (1-1). Pire encore, les Napolitains se sont enfoncés dans la crise avec une mutinerie menée par les joueurs contre le président Aurelio De Laurentiis.

Rien ne va plus à Naples ! Considéré comme l'un des sérieux outsiders à la victoire finale en Serie A, le club italien connait un début de saison difficile, avec notamment une série de 3 matchs sans victoire en championnat et une actuelle 7e place au classement.

Face à cette spirale négative, le président napolitain Aurelio De Laurentiis avait décidé d'imposer la mise au vert de toute l'équipe cette semaine. Un choix loin d'être gagnant avec le nul concédé face à Salzbourg (1-1) mardi en Ligue des Champions.

Les joueurs rentrent chez eux !

Par contre, De Laurentiis a bel et bien réussi à provoquer une réaction au sein de son équipe... contre lui ! Alors que cette mise au vert devait durer jusqu'à dimanche, avec la réception du Genoa samedi en Serie A, les joueurs de Naples ont décidé mardi de quitter le stade pour rentrer chez eux, contre l'avis du président.

Prévenu par son groupe de cette révolte, l'entraîneur Carlo Ancelotti n'a même pas pris la peine de se présenter devant les médias après cette rencontre. Tout comme le buteur Fernando Llorente, pourtant attendu avec son coach. Si l'UEFA risque de sanctionner Naples pour avoir zappé la presse, De Laurentiis dispose donc de problèmes plus urgents.

Quelles conséquences ?

De son côté, Ancelotti a bel et bien rejoint, avec ses adjoints, Castel Volturno, le lieu de la mise au vert. En Italie, il se murmure que les joueurs de Naples ont désormais contacté des avocats pour connaître les recours possibles face à cette mise au vert forcée. Désormais, on attend bien évidemment la réaction de De Laurentiis. Connu pour son fort caractère, le patron napolitain n'a sûrement pas apprécié le comportement de ses troupes et risque de réagir face à cette mutinerie...

Que pensez-vous de la situation à Naples ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» ...

Par Damien Da Silva, le 06/11/2019 à 10h55


Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire