Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 06/11/2019 à 23h51

Les 12 infos à savoir sur la soirée de Ligue des Champions : le festival Rodrygo, 3 qualifiés connus, Benzema historique...

Les 12 infos à savoir sur la soirée de Ligue des Champions : le festival Rodrygo, 3 qualifiés connus, Benzema historique...
Rodrygo s'est fait un nom ce soir.
Rodrygo brille avec le Real Madrid, le PSG, la Juventus Turin et le Bayern Munich se qualifient, Manchester City contrarié, Benzema entre dans l'histoire… Découvrez les faits marquants des matchs de mercredi comptant pour la 4e journée de Ligue des Champions.

Les résultats de mercredi :

Groupe A : Real Madrid 6-0 Galatasaray, PSG 1-0 Bruges
Groupe B : Etoile Rouge Belgrade 0-4 Tottenham, Bayern Munich 2-0 Olympiakos
Groupe C : Dinamo Zagreb 3-3 Shakhtar Donetsk, Atalanta Bergame 1-1 Manchester City
Groupe D : Bayer Leverkusen 2-1 Atletico Madrid, Lokomotiv Moscou 1-2 Juventus

+ Retrouvez tous les résultats, les buteurs, les feuilles de match et les classements en cliquant ici.

1. Rodrygo, c'était son soir. Recruté pour 45 millions d'euros par le Real Madrid à l'été 2018 mais arrivé en Espagne seulement cette saison, l'ailier de 18 ans n'avait pas encore marqué en Ligue des Champions. C'est désormais chose faite, et de quelle manière ! Dans tous les bons coups, le Brésilien a signé un triplé parfait (du gauche, de la tête puis du droit) et offert une passe décisive à Karim Benzema, participant activement à la correction infligée à Galatasaray (6-0). Auteur des deux premiers buts en 6 minutes et 14 secondes, l'ancien prodige de Santos a même signé le doublé le plus précoce de l'histoire de la LdC. De quoi lui présager un bel avenir et quasiment envoyer le Real en 8es.

VIDEO : le superbe enchaînement de Rodrygo sur son premier but

2. Le PSG sans briller. Assez rapidement en tête grâce à un but d'Icardi consécutif à un centre de Dagba (21e), le club de la capitale a assuré la qualification en 8es de finale en disposant de Bruges (1-0). Peu inspirés dans le jeu, les hommes de Thomas Tuchel ont parfois été bousculés en seconde période face à des Belges entreprenants et Navas a dû s'employer et repousser le penalty de Diagne en fin de partie. Pour lire le Débrief et NOTES, c'est ici.

3. La Juve sur le fil ! La Vieille Dame a dû patienter jusqu'à la 93e minute et au but salvateur de Douglas Costa pour valider son billet sur le terrain du Lokomotiv Moscou (2-1). Mirantchouk (12e) avait en effet rapidement répondu à l'ouverture du score de Ramsey sur un coup franc de Cristiano Ronaldo (2e), mais les coéquipiers de Rabiot, titulaire, se sont ensuite fait peur jusqu'à ce dénouement heureux.

4. Le Bayern a pris son temps. A l'inverse de la Juve, les Allemands ont maîtrisé leur sujet face à l'Olympiakos (2-0). Mais Coman a buté sur le gardien adverse, Pavard a touché le poteau et il a fallu attendre la fin de match pour voir l'inévitable Lewandowski enfin trouver la faille sur un service de Coman (69e). Perisic a ensuite scellé la victoire et la qualification dans les dernières minutes (89e). L'entraîneur intérimaire Hans-Dieter Flick aura donc réussi sa première.

5. Manchester City devra patienter. Alors qu'une victoire les aurait envoyés en 8es de finale, les Skyblues ont partagé les points sur le terrain de l'Atalanta Bergame (1-1). Sterling a pourtant rapidement mis les siens sur orbite (7e), mais Gabriel Jesus a ensuite complètement loupé le penalty du 2-0 et les Italiens se sont réveillés en seconde période. Si bien que l'ancien Monégasque Pasalic a égalisé (49e) et les Anglais se sont fait quelques frayeurs sur la fin en terminant le match avec Kyle Walker comme gardien de but (voir ci-dessous) !

6. Benzema dans l'histoire. Auteur d'un doublé contre Galatasaray (6-0), l'attaquant français a inscrit ses 49e et 50e buts en LdC sous le maillot merengue, ce qui lui permet de dépasser la légende Alfredo Di Stefano pour s'imposer comme le 3e meilleur buteur en LdC dans l'histoire du Real derrière Ronaldo (105 buts) et Raul (66). L'ancien Lyonnais est également devenu le 2e joueur de l'histoire à avoir marqué au moins 1 but lors de 15 saisons consécutives en Ligue des Champions après Lionel Messi.

7. Tottenham cartonne encore. Après leur mauvais départ, les Spurs ont fait le plein de points face à l'Etoile Rouge Belgrade. Déjà vainqueurs 5-0 à domicile à l'aller, les coéquipiers de Ndombélé et Sissoko, tous deux titulaires, ont déroulé 4-0 en Serbie. Lo Celso a trouvé la faille avant la mi-temps (34e), puis Son a plié l'affaire en s'offrant un doublé express à l'heure de jeu (57e, 61e), avant qu'Eriksen n'enfonce le clou (85e). 2e avec 4 points d'avance sur sa victime du jour, le club londonien y est presque.

8. L'Atletico déçoit. Alors qu'ils avaient l'occasion de se qualifier, les Colchoneros ont affiché un visage affligeant et concédé une défaite parfaitement méritée sur le terrain du Bayer Leverkusen (1-2). Logiquement devant grâce à un but contre son camp de Partey (41e) puis une réalisation de Volland (52e), les Allemands, réduits à dix, ont toutefois eu chaud sur la fin lorsque Morata a réduit le score (90e+4) avant de frôler le doublé dans la foulée. Le Bayer revient à 4 points de sa victime du jour, malgré tout en position favorable pour se qualifier.

9. Son demande pardon. Auteur d'un tacle mal maîtrisé qui a entraîné la grave blessure à la cheville du milieu de terrain d'Everton, André Gomes, dimanche en Premier League, l'attaquant de Tottenham n'a pas célébré ses deux buts contre l'Etoile Rouge Belgrade (4-0). Après le premier, le Sud-Coréen a même joint ses deux mains face à la caméra, comme pour demander pardon au Portugais. Un geste particulièrement classe que Gomes a dû apprécier derrière sa télé.

Son pense fort à Gomes

10. La folie à Zagreb ! Pour assister au match le plus spectaculaire de la soirée, il fallait se rendre en Croatie où le Dinamo Zagreb et le Shakhtar Donetsk ont fait le show (3-3). Longtemps à 1-1 avec notamment une passe décisive du Français Kévin Théophile-Catherine pour Petkovic côté croate, les deux équipes se sont réveillées en toute fin de match à dix contre dix ! Mené 3-1 jusqu'à la 93e minute, le Shakhtar a finalement arraché l'égalisation grâce à un penalty transformé par Tete à la 98e minute. Avec 5 points au compteur, les deux formations vont batailler jusqu'au bout pour la 2e place derrière Manchester City !

11. La palme du but le plus laid pour Lo Celso. L'ancien Parisien n'y est pour rien, c'est même lui qui a libéré son équipe contre l'Etoile Rouge (4-0), mais dans les secondes précédant le tir victorieux de l'Argentin, les joueurs de Tottenham ont incroyablement tergiversé face au but avec notamment un poteau, un sauvetage sur la ligne puis une barre. Une séquence hallucinante à retrouver ci-dessous en vidéo.

 

12. Kyle Walker gardien ! Manchester City a passé des dernières minutes éprouvantes sur le terrain de l'Atalanta Bergame (1-1). La faute en grande partie à l'exclusion de son gardien Claudio Bravo à la 81e minute. Le portier avait en effet remplacé Ederson, sans doute blessé, à la mi-temps, et Pep Guardiola s'est donc retrouvé sans gardien de métier à disposition. C'est donc Walker, habituel latéral droit, qui est entré, le temps de détourner tant bien que mal un coup franc adverse en deux temps. Les Skyblues ont eu chaud !

+ Retrouvez tous les résultats, les buteurs, les feuilles de match et les classements en cliquant ici.

Pour réagir à la 4e journée de Ligue des Champions, rendez-vous ci-dessous dans l'espace «Publiez un commentaire» …

Par Romain Lantheaume, le 06/11/2019 à 23h51


Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire