Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 01/12/2019 à 10h51

PSG : Thiago Silva, Marquinhos, Verratti... Quand Nasser snobait Bartomeu

PSG : Thiago Silva, Marquinhos, Verratti... Quand Nasser snobait Bartomeu
Nasser n'a jamais répondu aux propositions de Bartomeu.
En quête de joueurs de calibre international, le FC Barcelone n'a jamais caché son admiration pour Thiago Silva, Marquinhos ou encore Marco Verratti. Mais le club catalan, malgré sa force de persuasion, n'a rien pu faire pour tenter de convaincre le président du Paris Saint-Germain, Nasser Al-Khelaïfi.

Quand le FC Barcelone veut, il a. Cette réalité fonctionne avec certains clubs, qui ont une force financière bien inférieure à celle de la formation catalane. Mais il y a des écuries qui ne répondent pas forcément à cette logique. Le Paris Saint-Germain en fait partie. Et le président blaugrana, Josep Maria Bartomeu, en a fait l'amère expérience.

Nasser n'a jamais lâché sa défense

En effet, celui-ci n'a jamais caché son admiration pour Thiago Silva et Marquinhos. Alors que Barcelone a longtemps cherché à combler le départ de Carles Puyol à la retraite (c'est finalement Javier Mascherano qui a dû reculer en défense), il n'a pas hésité à jeter son dévolu sur les deux Brésiliens. Des approches qui n'ont jamais vraiment réussi à faire vaciller le président francilien, Nasser Al-Khelaïfi.

Selon le JDD, le dirigeant qatari n'a même pas souhaité répondre à Bartomeu pour ses deux tauliers de la défense centrale. Le premier ayant le statut de capitaine et qui demeure toujours, en 2019, la meilleure option de l'arrière-garde parisienne, le second, en pleine ascension et au coude à coude avec David Luiz, il était inenvisageable pour le PSG de les lâcher à une période cruciale de son projet.

Une grosse offre pour Verratti, mais…

Face à l'entêtement d'Al-Khelaïfi, le FCB, via les médias locaux, n'a pas hésité à mettre une pression bien plus grande pour arracher la signature de Marco Verratti, quelques mois plus tard. Si le milieu de terrain italien, favorable à un départ avant de se faire tirer les oreilles par sa direction, a fait l'objet d'une offre importante, Nasser a là-aussi opté pour la même stratégie en ignorant Bartomeu.

«L'offre était incroyable : 100 millions d'euros. Mais Marco, c'était le joueur de l'émir du Qatar, celui qu'il aime le plus. Il était donc hors de question de discuter. Bartomeu a appelé Nasser pour amorcer les choses mais celui-ci n'a pas pris la peine de répondre. Même par courtoisie. Forcément, il l'a mal pris» , a expliqué l'ancien agent de Verratti, Donato Di Campli. La suite, on la connaît : la clause libératoire de Neymar (222 M€) levée et des relations exécrables entre les deux clubs.

Que pensez-vous du comportement de Nasser avec Bartomeu ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.

Par Youcef Touaitia, le 01/12/2019 à 10h51


Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire