Taille de la police
Annuler Valider
Paramètrages / Options
Annuler Valider
<
le 21/05/2020 à 16h40

Lyon : Coupet, les raisons d'un départ qui a "surpris" Aulas

Lyon : Coupet, les raisons d'un départ qui a "surpris" Aulas
Grégory Coupet quitte son club de coeur.
En poste depuis janvier 2018, l'entraîneur des gardiens Grégory Coupet a annoncé mercredi son départ de l'Olympique Lyonnais pour Dijon. Le président Jean-Michel Aulas s'est dit «surpris» par ce dénouement.

«Je suis triste bien sûr de partir de l'OL mais je n'avais plus de contrat et aucune nouvelle de ma direction. Je suis très heureux du challenge que Monsieur Delcourt me propose et aussi très heureux de retrouver quelques potes...»

A travers un tweet cinglant, Grégory Coupet annonçait mercredi son départ du poste d'entraîneur des gardiens de l'Olympique Lyonnais après deux ans et demi en poste, ainsi que son arrivée à Dijon.

Une offre de prolongation trop tardive

Contrairement à ce que l'ancien portier emblématique de l'OL (1997-2008) affirme, L'Equipe assure qu'une proposition de prolongation d'un an lui avait bien été soumise mercredi à l'occasion d'une réunion en présence du directeur sportif de l'OL, Juninho. Sauf que Coupet, déplorant un manque de considération et une proposition trop tardive, a préféré couper court aux négociations. Une version confirmée par le président rhodanien, Jean-Michel Aulas, ce jeudi à l'AFP.

«C'est évidemment un sujet traité par Juninho qui va s'exprimer. Nous avons été surpris car l'objectif mercredi était de lui remettre une prolongation pour un an. Il a estimé que l'OL avait trop tardé pour le prolonger», a indiqué le boss de l'OL. Au-delà de la déception générée par une offre de prolongation qui tardait à se matérialiser, plusieurs épisodes ont refroidi Coupet au cours des derniers mois.

Coupet zappé pour Tatarusanu

Cela a commencé l'été dernier avec l'arrivée du gardien Ciprian Tatarusanu au sujet de laquelle il n'avait pas été consulté. De quoi placer l'homme de 47 ans en porte-à-faux avec le gardien titulaire, Anthony Lopes, de qui il était proche. Surtout que Tatarusanu avait eu la mauvaise idée de déclarer dès son arrivée : «J'ai confiance en moi, j'ai été titulaire toute ma carrière. Je suis venu ici pour jouer. Personne ne m'a dit que je venais à Lyon pour être numéro 2. Si on m'avait dit ça, je ne serais pas venu.» En parallèle, Coupet se sentait esseulé depuis l'arrivée de Rudi Garcia, venu avec une partie de son staff. Le manque de réactivité des dirigeants lyonnais et les assauts répétés du DFCO auront fini par le convaincre de sauter le pas…

Le départ de Grégory Coupet, une grosse perte pour l'OL ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …

Par Romain Lantheaume, le 21/05/2020 à 16h40


Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
cliquez ici pour régler les paramètres et afficher ou masquer l'espace de commentaire